Test The First Templar - jeux vidéo Xbox One

XBOX GAMER
connect�, 41 461 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

The First Templar



Genre
Action Aventure
Statut
Disponible en Europe et aux Etats-Unis
Date de sortie
  12.04.2012
  10.05.2011
Nombre de joueurs
1
Thème
Médiéval
Prix de lancement
29,00 €

Il y a quelques mois de cela, Kalypso nous annonçait un nouveau jeu d’action/aventure répondant au nom de The First Templar. Sorti uniquement sur PC et Xbox 360, et à tout petit prix, le soft n’a pas fait grand bruit et n’a bénéficié que d’une toute petite campagne de promotion. Reste donc à déterminer si ce manque de tapage médiatique est intimement lié à la qualité du titre ou au manque de moyens du petit éditeur…

Premier essai manqué




Les développeurs d’Haemimont sont spécialisés dans les jeux de stratégie pour PC, raison pour laquelle voir un jeu d’action/aventure sortir de leur manufacture ne laissait rien présager de bon. Kalypso a bien compris qu’il était difficile de créer un projet ambitieux en un temps limité, et a donc décidé de sortir ce The First Templar à petit prix (40€), ce qui reste tout de même assez cher quand on y pense pour un jeu finalement très décevant. Pourtant, tout commence assez bien au début de l’aventure : le titre comporte de nombreuses cinématiques réalisées avec le moteur du jeu et mettant en scène un scénario inspiré des croisades et de la quête du Graal. Les idées sont là et les développeurs ont tenté de rester réalistes dans leur aventure, ce qui est plutôt appréciable puisqu’une fois n’est pas coutume, on n’y croise que des êtres humains. L’aventure nous propose d’ailleurs d’arpenter des décors variés allant de la Crète au Moyen-Orient, en passant par des tombes antiques et la France. Tout cela ajoute beaucoup à l’immersion et à l’ambiance, ce qui risque d’attirer pas mal d’amateurs d’Histoire. Ensuite, on se rend compte que The First Templar est finalement une sorte de mixe entre un beat them all et un RPG, avec en vrac un titre assez linéaire et très orienté combats, mais avec parfois la possibilité de choisir son chemin, des séquences d’infiltration et l’attribution de points d’expérience pour débloquer de nouvelles compétences. Sur le papier, tout cela a l’air très savoureux et, à vrai dire, certains points sont très réussis… Mais en pratique, le constat est malheureusement très décevant. Commençons donc avec ce qui est plutôt réussi…

Tout d’abord, il y a le système de progression, basé sur les points acquis dans la campagne. Concrètement, vous pouvez augmenter votre barre de vie, acquérir de nouveaux combos, etc. en achetant des compétences dans le menu principal. Le gameplay évolue donc sans cesse au cours de l’aventure. Ensuite, il y a la possibilité de switcher à tout moment entre les deux personnages par une simple pression de bouton. Cela ajoute quelques possibilités, comme le fait de s’auto-secourir si l’un des deux personnages est mal en point. Tout cela est supporté par la possibilité de jouer en coopératif en ligne et de coopérer sur quelques énigmes à travers les niveaux, comme par exemple des donjons à explorer en évitant les pièges et en actionnant simultanément deux roues avec les deux personnages. L’idée est sympathique et rappelle Tomb Raider, sans toutefois être pleinement exploitée. En revanche, il est plutôt regrettable de constater que les décors sont finalement bien trop linéaires et n’offrent que peu de choix de passages. Tout cela rend finalement le jeu très « hack & slash » sur les bords, sans toutefois lui octroyer le gameplay d’un vrai hack & slash nerveux. Le sien est en effet assez lourd et semble très mal calibré. Certes, il est possible de bloquer, attaquer, se protéger avec son bouclier, mettre à mort les ennemis blessés, etc., mais on n’a strictement aucune sensation lors des combats, sans doute en raison de la caméra un peu trop éloignée et du manque de répondant dans les coups. Ces derniers sont également limités et bien peu nombreux. Reste alors les séquences d’infiltration, elles aussi très basiques puisqu’il suffit d’éviter le regard des ennemis pour les éliminer silencieusement en venant dans leur dos.

L’idée est sympathique mais encore une fois très peu poussée. Au final, The First Templar est un jeu qui ne sait pas trop sur quel pied danser, flirtant avec trois genres sans jamais s’y engouffrer et proposant un gameplay bancal qui s’avère bien trop basique dans l’ensemble. Ajoutez à cela une campagne assez courte (comptez 6 heures) et pas nécessairement folichonne et vous comprendrez que le jeu n’a pas beaucoup d’intérêt, surtout au prix plein. Après, comme nous l’avons déjà dit, il est proposé à 40€, ce qui est tout de même un petit argument de vente, et l’aventure demeure agréable à parcourir malgré les multiples défauts. Les décors sont variés, quelques idées sont sympathiques, les séquences de jeu sont également variées et on a envie de découvrir le fin mot de l’histoire. Niveau réalisation, le titre bénéficie d’une bande sonore relativement correcte, avec des musiques qui collent bien à l’ambiance mais qui ne nous émerveillent jamais, et des dialogues assez basiques mais bien joués. En revanche, la réalisation graphique est juste déplorable, avec un moteur vieux de plusieurs années, des tas de bugs visuels, des modélisations laides et des animations d’un autre âge. Certes, le jeu est très coloré et reste étrangement agréable à l’œil, tout en proposant des décors aux ambiances travaillées, mais on ne peut s’empêcher de penser qu’il a été développé en deux temps trois mouvements entre deux autres projets, et c’est sincèrement bien dommage vu qu’un tel jeu aurait mérité une réalisation digne de ce nom.

Point complet
Au final, on ne peut s’empêcher de penser que The First Templar est un beau gâchis. Le jeu partait sur de bonnes intentions en tentant de concilier RPG et jeu d’action, mais au final cela donne un titre au gameplay varié mais également très basique, sans ambition et à la réalisation très pauvre. L’intérêt du titre est donc très limité, d’autant plus que le jeu est court. En revanche, les amateurs des croisades ont tout de même droit à un scénario intéressant, à quelques idées sympathiques et à un titre qui n’est pas désagréable à parcourir. Malheureusement, c’est insuffisant pour faire un bon jeu et le résultat est tout juste moyen…

On a adoré :
+ L’ambiance
+ Décors variés
+ Scénario intriguant
+ Séquences variées
+ Quelques idées sympas
On n'a pas aimé :
- Moche
- Court
- Gameplay basique
- Intérêt limité


Consulter les commentaires Article publié le 19/06/2011 par Etienne F.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur les consoles Xbox Series X|S, Xbox One, Xbox 360 et Xbox de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2021