Test Test Drive Unlimited - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connect�, 41 331 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Test Drive Unlimited



Editeur
Atari
Développeur
Eden Studios
Genre
Course
Statut
Disponible
Date de sortie
  08.09.2006
  05.09.2006
  26.04.2007
Nombre de joueurs
1 à 8
Online
- Contenus
- Jeu en ligne
- Classements
Classification PEGI
Résolutions gérées
720p, 1080i
Son
5.1
Prix de lancement
69,00 €

Attendu depuis des mois par une horde de fans, Test Drive Unlimited était, sur le papier, l'un des titres les plus prometteurs sur Xbox 360. Le nouveau né de l’alliance Atari et Eden Games tente de s’imposer dans un tout nouveau genre de jeu de course. Face à la redondance de certains titres, les développeurs ont voulu proposer un nouveau concept. Avec la plus totale des libertés et un jeu massivement multijoueurs, le soft d'Eden Games s'annonçait terrible. A l'heure où je vous parle, le titre est enfin disponible dans l'hexagone. Arrivera-t-il à convaincre les joueurs avec ses nombreuses inovations et ses modes multijoueurs MMO ? La réponse dans ce test !

Capotes ouvertes et cheveux au vent




Outre une expérience multijoueurs unique, Test Drive Unlimited permet au joueur de jouer seul pour découvrir les 1800km² d’Hawaï modélisés pour l’occasion. Avec une totale liberté d’exploration et près de 125 véhicules disponibles (motos et voitures), le soft offre une quantité impressionnante de défis en tout genre (taxi, courses, contre la montre, etc.). Le titre d’Atari démarre sur les chapeaux de roues sur fond de voyage à Hawaï lorsqu’il faut choisir précautionneusement le personnage que vous incarnerez dans l’aventure. Ainsi, vous pourrez choisir entre une demi-douzaine d’hommes et femmes avant d’embarquer dans un avion avec pour destination la fabuleuse île tropicale. Une fois à bon port, il faudra louer une voiture pour se rendre jusqu’à une agence immobilière pour acheter votre premier appartement. Direction ensuite le concessionnaire où vous pourrez acheter votre premier bolide de course qui vous servira à gagner un peu d’argent avant d’acheter de nouveaux véhicules, appartements et vêtements pour votre personnage. Une fois bien installé, vous vous lancerez donc dans plusieurs compétitions qui vous seront proposées le long de vos virées, celles-ci allant de la simple course de rue à la longue traversée de l’île pour livrer une voiture. Une fois son garage rempli, son album plein, il est temps d’affronter les joueurs du monde entier.

Les moteurs rugissent, les adversaires sont présents et ils viennent des quatre coins du monde. Un appel de phare, on délimite la ligne de départ, celle d’arrivée, et la course commence. Des courses endiablées attendent jusqu’à huit joueurs pour le simple amusement ou alors pour le top du classement. L’objectif est simple, aller le plus vite possible tout en maîtrisant le mieux son véhicule. Pour les collectionneurs, il existe un marché intéressant de l’occasion où l’on peut acheter, vendre ou échanger ses bolides pour des prix attractifs. Le service online est de bonne qualité et il est rare de noter quelques coups de lags. Avec un mode solo disposant d’une durée de vie conséquente, le mode online offre la possibilité de prolonger indéfiniment le plaisir de jeu. Mais test Drive Unlimited ne s’adresse pourtant pas à tout le monde. Ainsi, les amateurs de simulations risquent bien d'être sacrément déçus par ce jeu de course arcade à la conduite un brin surréaliste...

Dérapages complètement incontrôlés




La première accélération donne le ton, le soft est résolument tourné vers l’arcade. Certains aimeront, d’autres pas du tout. Pour ceux qui tentent tout de même l’aventure, les premières minutes sont difficiles à prendre en main, mais une fois le pad bien maîtrisé, le plaisir vient progressivement. Pour apprécier pleinement sa conduite, six vues différentes sont disponibles, de la vue extérieure à la vue intérieure ; chacune offre une vision différente de la route. Mais attention de bien chausser les lunettes, l’accident est inévitable. Et là c’est le drame, alors que votre voiture n’a pas une égratignure, la tôle du véhicule accidenté se froisse. Trop tard pour le constat, deux choix s’offrent à nous, échapper à la police ou bien payer une amende. La décision prise, il ne reste plus qu’à savoir si la police est assez compétente pour immobiliser le véhicule recherché.

Malheureusement, il faut attendre d’avoir le niveau de recherche maximal pour voir apparaître des herses. L’intelligence artificielle n’est vraiment pas évoluée et seules vos parties Live vous permettront de ressentir de véritables sensations. Lors des courses ou des challenges, seule la longueur du trajet liée à l’imprécision du pilotage (plus agréable de tout mettre en manuel) peut nuire à la facilité du titre. Si l’argent venait à manquer, il en coûterait un petit tour par la case prison, le temps de rembourser ses dettes. Dans le cas où vous vous perdez, aucune inquiétude à avoir, les développeurs ont fait un excellent travail pour fournir un GPS des plus complets et précis. Tout y est représenté, des challenges aux différents concessionnaires en passant par vos propriétés, tout est indiqué clairement et précisément. Cette fonctionnalité est même magique puisqu’elle permet de se téléporter d’un endroit à un autre tant que ce dernier a déjà été visité. Dans le cas contraire, le chemin sera indiqué tout le long du trajet par une charmante hôtesse. Aussi attrayante que les courbes d’une moto ou d’une voiture ? On n’en saura jamais rien puisque votre relation avec celle-ci se limitera à un long monologue entre une voiture et un humain…

Coupez les moteurs, mains sur le capot




Test Drive Unlimited présente un décor vaste et tout aussi détaillé que les véhicules modélisés. Les jeux d’ombre et de lumière sont très bien gérés mais la nuit est aux abonnés absents. Majoritairement, le jeu d’Eden est plutôt beau même si quelques textures et un alliasing assez présent viennent gâcher cette sensation de next-gen. Atari a tenté de rendre la sensation de vitesse par un effet de flou exagéré sur les côtés de l’écran. C’est toujours mieux que rien, même si cette sensation de vitesse n’est pas fidèlement retranscrite. Par contre, pour un soft qui se veut fluide, surtout pour le multijoueurs, c’est un comble que de trouver quelques baisses de frame rate. Enfin, en vue intérieure, il sera facile de s’apercevoir que toutes les actions du conducteur (passer les vitesses, tourner le volant…) sont fidèlement retranscrites. Un bon point pour le titre qui offre tout de même un aspect graphique soigné malgré la grande superficie de l’île. Mais pour faire un bon jeu de courses, il ne suffit pas d’avoir un concept original et un moteur graphique performant, il faut aussi des moteurs qui vrombissent.

Et ils vrombissent mais plus ou moins biens. Les sons changent selon la vue utilisée, ce qui permet de trouver le meilleur compromis vue/son. Pour les étourdis qui n’auraient pas désactivé tous les modes automatiques, ils entendront un son saturé lors d’un changement de vitesse. Mais il faut reconnaître à Test Drive Unlimited ses excellents doublages. Toutes les voix sont crédibles et celle du guide GPS est particulièrement douce et agréable. Le casting voix est un vrai succès et il parfaitement aux musiques d’ambiance et de fond qui restent malgré tout un peu trop basses. L’ambiance sonore est loin d’être mauvaise mais elle a quelques défauts, quelques sons qui, parfois, agacent au point d’en diminuer le volume. Dans l’ensemble le titre d’Eden Games semble être une bonne surprise pour les amateurs d’arcade.

Point complet
Une île paradisiaque, des milliers de kilomètres à parcourir, des bolides de marques connues modélisés dans leurs plus petits détails, voilà tant d’aspect de ce Test Drive qui font rêver. A côté de cela l’intelligence artificielle et quelques anomalies (baisse de frame rate, pas de courses de nuit…) donnent un léger coup de frein au soft. Au final on se retrouve avec un jeu d’arcade qui propose de bonnes idées (durée de vie quasi illimitée, jeu multijoueurs, mode solo complet, marché de l’occasion…) et offre un véritable plaisir de jeu. Le pari osé d’en faire un jeu de course orienté MMO semble réussi mais des imperfections flagrantes tels que le temps d’adaptation, les très longues distances à parcourir et les quelques problèmes graphiques en rebuteront plus d’un. Seuls les fans d’arcade profiteront pleinement des possibilités qu’offrent le soft. Quant à ceux qui s’attendaient à une simulation pure et dure, sachez que le jeu d’Eden est tout sauf réaliste. Un bon jeu d’arcade, mais certainement pas une simulation !

On a adoré :
+ Une grosse durée de vie
+ Nombreux véhicules
+ Une île immense
+ Le GPS
+ Pour les fans d’arcade…
On n'a pas aimé :
- Mais pas forcément pour les autres
- IA insignifiante
- Baisses de frame rate
- Ennuyant à force
- Conduite surréaliste
- Vendu 40$ aux States, 70€ en Europe...


Consulter les commentaires Article publié le 28-09-06 par Vincent P.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2020