Test Terminator Renaissance - jeux vidéo Xbox One

XBOX GAMER
connect�, 41 461 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Terminator : Renaissance



Développeur
GRIN
Genre
Action
Statut
Disponible
Date de sortie
  29.05.2009
  19.05.2009
Nombre de joueurs
1 à 2
Classification PEGI
Mémoire
1 Mo
Résolutions gérées
720p, 1080i, 1080p
Prix de lancement
59,00 €

Après l’adaptation finalement relativement décevante de Wanted, les petits gars de GRIN, qui ne chôment pas, se sont attaqués à celle du nouveau film Terminator pour le compte de Warner Bros. Interactive Entertainment Inc. Bien entendu tous les joueurs espéraient que les développeurs avaient appris de leurs erreurs pour fournir un jeu d’action à la troisième personne plus consistant et mieux fignolé. Est-ce le cas ?

Exterminons-les !




Comme pour Wanted : Les Armes du Destin, GRIN a préféré ne pas adapter le scénario de Terminator Renaissance pour cette fois-ci vivre des événements antérieurs à ceux qui se déroulent dans le long métrage. Une bonne idée qui n’a toutefois pas été exploitée au mieux tant l’histoire est inconsistante, celle-ci se résumant à évoluer parmi plusieurs groupes de la résistance jusqu’à aller détruire un des réseaux principaux de Skynet. Il en va d’ailleurs de même pour l’aventure puisque celle-ci, composée de neuf missions, se boucle en deux (voire moins) à quatre heures selon le niveau de difficulté et son expérience avec les jeux du genre. Une durée de vie extrêmement courte pour un jeu facturé à plein tarif qui ne propose ni bonus ni jeu en ligne. La replay value est quasiment nulle, excepté si certains ont envie de parcourir une nouvelle fois l’aventure avec un ami en coopération en écran splitté. Malheureusement, ce mode de jeu n’apporte pas grand-chose à l’expérience de jeu puisque le titre n’en devient que plus facile, aucun joueur humain ne pouvant faire pire que l’intelligence artificielle alliée.

Au niveau de la réalisation, là aussi les développeurs auraient pu faire beaucoup mieux. Si l’univers post-apocalyptique est vraiment bien retranscrit, on ne peut que déplorer que le level design soit si fade, que la réalisation graphique soit à peine correcte et que l’avancée soit si linéaire et dirigiste. Néanmoins, quelques petits effets sont sympathiques et la bande sonore reste de bonne facture. Nous regrettons toutefois que le John Connor pixélisé ne reprenne ni la voix ni les traits de l’acteur qui l’incarne au cinéma, à savoir Christian Bale. GRIN n’a pas vraiment travaillé son jeu et l’a très certainement expédié afin de se concentrer sur ses autres projets, mais ce Terminator Renaissance n’est pas forcément tout ce qu’il y a de plus mauvais. En effet, même s’il est très court, il offre de nombreux gunfights à grands renforts de lance-roquettes, mitraillettes, lance-grenades, grenades, fusils à pompe, etc. Le tout est dynamisé grâce à un système de couverture semi-automatique bien pensé permettant au joueur d’évoluer d’une cachette à une autre en toute simplicité en limitant l’exposition de son personnage face aux opposants.

Un bon moyen pour contourner discrètement ses ennemis (très peu de types différents – il n’y a même pas de T-800 en guise de boss de fin mais seulement une ribambelle de T-600 à exterminer…) et les prendre à revers, surtout lorsque le point faible de ceux-ci se trouve être dans le dos (exemple des araignées robotisées). Seul petit souci, l’intelligence artificielle ennemie a la fâcheuse tendance à se focaliser sur nous alors que d’autres alliés sont à portée… Rien de bien méchant toutefois puisque le jeu est vraiment facile et, à moins de foncer dans le tas, il suffit d’alterner les tirs à couvert et ceux à découvert en visant pour en venir à bout. Reste enfin les passages en véhicules qui permettent de se défouler en tirant sur tout se qui bouge, mais qui sont relativement peu intéressants tant les scripts sont prévisibles. Certains apprécieront tout de même puisque le titre offre une petite dose de fun. Dans tous les cas le gameplay est plus que classique et plutôt limité.

Point complet
GRIN a bâclé le développement de l’adaptation vidéoludique de Terminator Renaissance et cela se ressent à presque tous les points de vue. Les graphismes sont juste corrects, les ennemis ne varient guère, les phases en véhicules sont peu intéressantes, le gameplay est extrêmement classique, il y a des scripts à outrance, il n’y a ni bonus ni jeu en ligne et le tout est proposé à plein tarif avec une durée de vie allant de deux heures, voire moins, pour un habitué à quatre heures pour un amateur du genre, et ce même en difficile. Fort heureusement, les gunfights sont bien sympathiques, notamment grâce au système de couverture bien pensé, l’univers est là et la coopération permet de passer un bon petit moment avec un ami dans son canapé. A ne conseiller qu’aux fans du long métrage qui trouveront le titre à une dizaine ou une quinzaine d’euros maximum.

On a adoré :
+ L’univers
+ Le système de couverture
+ Les gunfights
+ Coopération en écran splitté
+ La bande sonore
On n'a pas aimé :
- Durée de vie ridicule
- Surtout à plein tarif
- Graphismes à peine corrects
- Gameplay très classique
- Phases en véhicules peu intéressantes
- Peu d’ennemis différents
- I.A. alliée mauvaise
- Ni bonus, ni jeu en ligne


Consulter les commentaires Article publié le 03-07-09 par Vincent P.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur les consoles Xbox Series X|S, Xbox One, Xbox 360 et Xbox de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2021