Test Table Tennis - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 231 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Table Tennis



Développeur
Rockstar San Diego
Genre
Sport
Statut
Disponible
Date de sortie
  26.05.2006
  22.05.2006
  12.10.2006
Nombre de joueurs
1 à 8
Online
- Jeu en ligne
- Classements
Classification PEGI
Thème
Tennis de table
Mémoire
400 Ko
Résolutions gérées
720p, 1080i
Son
5.1
Prix de lancement
39,00 €

Connu pour sa série de jeux de courses nocturnes Midnight Club et récemment pour son jeu de cow-boys Red Dead Revolver, Rockstar San Diego change une nouvelle fois de registre et s’intéresse à un sport totalement sous exploité en jeu vidéo : le ping pong. Un pari osé étant donné que les rares développeurs à avoir tenté de retranscrire les sensations de ce sport se sont presque tous cassés les dents. Pour son premier jeu Xbox 360 (et d’ailleurs exclusif au support) le studio américain voulait donc nous surprendre. Autant dire tout de suite que c’est le cas !

Game-Plaît




Difficile de savoir par où commencer ce test puisque le jeu met d’emblée sur le postérieur à plusieurs niveaux. Abordons tout d’abord le point principal d’un jeu : son gameplay. Ici le but était clairement d’offrir une simulation poussée mais accessible tout en offrant une énorme marge de progression. A l’arrivé c’est effectivement ce que l’on a ! Dès les premiers échanges les sensations sont tout simplement exceptionnelles et la tension bien palpable ! Pas franchement difficile à prendre en main, le titre se montre excessivement bien réfléchi dans l’utilisation de la manette. Logiquement le bouton A sert au coup classique, ce dernier étant aussi le plus puissant. X et B servent respectivement à donner un effet sortant à la balle vers la gauche ou vers la droite, ce qui permet de faire courir votre adversaire. Y sert pour sa part à couper la trajectoire pour casser quelque peu le rythme et rendre plus difficile un retour adverse (entendez par là que son retour à plus de chance de sortir de la table ou de finir dans le filet que d’habitude). Enfin Rockstar San Diego s’est intelligemment servi des boutons de tranches : LB pour faire un amorti (combiner à l’un des quatres boutons principals) et RB pour faire un tir en mode Focus (c’est à dire que l’action est ralenti et que vous bénéficiez d’un temps supérieur pour placer la balle). Un placement de balle qui a lui aussi fait l’objet d’une mûre réflexion. En effet lorsque vous armez un coup et que celui-ci risque de sortir de la table le pad vibre vous donnant un temps infime pour redresser sa trajectoire. Malin et terriblement efficace, surtout lors des coups puissants de type smash qui ont tendance à partir très vite mais également très loin.

Toujours au niveau « trouvailles gameplaymatiques intéressantes » la présence d’une traînée de couleur sur la balle lors de chaque coup à de quoi surprendre au départ. Cette dernière correspond tout simplement à l’un des quatres boutons principaux de la manette. Si, lorsque l’adversaire frappe, la traînée est rouge, cela signifie que le coup a été effectué avec le bouton rouge (B donc) et qu’un retour réalisé en appuyant sur cette même touche à plus de chance de faire mouche. Au fil des matchs, on tient de mieux en mieux compte de ce paramètre et l’on réalise de remarquables retours gagnants. Pour clôturer ce paragraphe il est à noter la présence pour chaque joueur d’une barre de focus qui se remplie au fil des coups et qui a elle aussi son importance. C’est elle qui permet d’effectuer des tirs focus à n’importe quel moment via le maintien de RB mais vous pouvez aussi décider de la laisser se remplir à fond, auquel cas vous entrer dans une période de Focus, genre de période de rage où tous vos coups gagnent en puissance. Pour dynamiser encore plus l’action, la lumière n’éclaire plus que la table quand les deux joueurs sont simultanément en Focus Mode. Du jeu, du beau jeu, des sensations grisantes et un plaisir continu, Table Tennis est une belle leçon de gameplay.

King Pong




Si dés les premières minutes le gameplay impressionne, les graphismes sont loin d’être en reste ! En mars dernier Fight Night Round 3 nous avait mis une grosse claque en terme de modélisation de personnage et aujourd’hui Table Tennis nous en met une nouvelle tout aussi forte. En effet, les pongistes sont d’un réalisme saisissant ! De la peau à la contraction des muscles en passant par les fabuleuses animations faciales, tout a été peaufiné dans les moindres détails de telle sorte que l’on ait l’impression de voir une retransmission télévisée !

L’autre élément visuel qui met sur le postérieur est l’impressionnante physique des vêtements. Souvent les développeurs nous promettaient pour leur titre des plis en temps réel sidérant de réalisme et au final nous nous sommes retrouvez en face de « faux plis plats » directement modélisés sur le maillot. Ce temps est révolu grâce au talent de Rockstar San Diego. Ici les plis apparaissent et disparaissent en temps réel, le maillot se soulève plus ou moins en fonction de l’amplitude des mouvements réalisés, etc. Cerise sur le gâteau, la transpiration est parfaitement gérée : plus on avance dans un match plus le maillot devient foncé sous les bras et sur le torse. Pas grand chose à dire sur la modélisation de la table bien évidemment mais on peut reprocher aux développeurs d’avoir plongé le public dans l’ombre. Certes la caméra est proche et le jeu parfaitement lisible mais on aurait aimé pouvoir mieux distinguer le public lors des cuts-scenes.

Le tour de force est réalisé au niveau des animations des joueurs : les mouvements sont parfaitement fluides et détaillés. Du superbe boulot. D’un point de vue sonore, le bilan est mi figue mi raisin. D’un côté l’ambiance est bien gérée avec des spectateurs qui applaudissent au bon moment et qui scandent votre nom lors des points importants. D’un autre côté les musiques peuvent parfois devenir un peu lourdes, surtout sur le Xbox Live. Bref mieux vaut les couper ou mettre les votre.

TT un peu court là !




Si le jeu de Rockstar est critiquable sur un point c’est bien celui de la durée de vie en solo. Alors qu’on s’attendait à voir un mode carrière dans la droite lignée d’un Top Spin, il faut se contenter d’un mode Tournoi n’en comprenant que quatre. Qui plus est il est impossible de sauvegarder en cours de tournoi, ce qui oblige parfois à jouer dix matchs à la suite (deux ou trois heures). Notons évidemment la présence d’un mode Exhibition des plus classiques mais très efficace. Certains joueurs ont également pestés contre l’absence de match en double, chose qui me semble assez secondaire au vu du plaisir obtenu en 1 contre 1.

En revanche le titre propose des matchs à deux joueurs agréables aussi bien sur le même écran que sur le Xbox Live. Pas un ralentissement n’est à déplorer sur le Live ce qui permet de profiter à fond de l’expérience. Matchs classés ou non classés, le choix est offert. Tout comme la possibilité de rechercher un match ou un tournoi selon plusieurs critères tel que le nombre de points par manches (par défaut 11), le nombre de manches, etc.

Point complet
Table Tennis est notre jeu coup de cœur de ce début d’année 2006. Original par le sport qu’il aborde, le jeu de Rockstar San Diego impressionne par son gameplay offrant des sensations grisantes et très proches de la réalité. Graphiquement aussi on n’est pas loin de l’extase et les animations des joueurs sont sidérantes de réalisme. Si le solo est un peu court, le titre prend toute son ampleur sur le Xbox Live, le tout pour à peine 40 euros. Foncez si vous aimez ne serait-ce qu’un minimum le genre.

On a adoré :
+ Gameplay quasi-parfait
+ Modélisation des joueurs
+ Animations très réalistes
+ Un sport peu abordé
+ Seulement 40 euros
On n'a pas aimé :
- Musiques en deçà du reste par leur lourdeur
- Un peu juste en solo


Consulter les commentaires Article publié le 12-06-06 par Nicolas T.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2019