Test Sonic Unleashed - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connect�, 41 455 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Sonic Unleashed



Editeur
Sega
Développeur
Sonic Team
Genre
Action Aventure Plateformes
Statut
Disponible
Date de sortie
  28.11.2008
  24.11.2008
  18.12.2008
Nombre de joueurs
1
Mémoire
4 Mo minimum
Résolutions gérées
720p, 1080i, 1080p
Son
Dolby Digital

Depuis son passage à la 3D, Sonic a beaucoup de mal à satisfaire les exigences des joueurs. Pourtant, les Sonic Adventure sortis sur Dreamcast avaient ouvert la voie aux développeurs qui n’ont cependant fait qu’empirer les choses d’épisode en épisode avec Shadow the Hedgehog, Sonic Heroes ou encore Sonic the Hedgehog. Bien décidée à faire table rase du passé, la Sonic Team a souhaité offrir à sa licence phare une cure de jouvence en lui offrant un véritable retour aux sources, avec des phases de jeu en 2D inspirées des opus sortis sur Megadrive, d’autres en 3D et enfin des phases de beat them all. Un pari risqué qui laissait néanmoins présager une bonne surprise. Verdict ?

Un nouveau départ




Depuis que Sonic est passé à la 3D, il a perdu de son prestige et de son style, devenant un simple jeu de plates-formes. Pour ce nouvel épisode, la Sonic Team change de recette et décide de nous proposer une aventure qui se découpe en cinq principales phases de jeu. Tout d’abord, les fans seront ravis d’apprendre que la 2D fait un retour fracassant ! Certains niveaux du jeu proposent en effet de contrôler Sonic depuis un plan latéral, comme à l’ancienne. Visuellement très réussies, ces scènes de jeu sont également rapides et particulièrement funs. On ne peut s’empêcher de verser une larme en souvenir de son lointain passé. Malheureusement, si ces scènes de jeu sont plutôt agréables, elles n’en demeurent pas moins très peu nombreuses, généralement assez courtes et n’offrent aucune réelle profondeur de jeu. Entendez par là qu’on ressent bien les sensations du titre d’origine mais qu’on subit plus l’action qu’on y participe. Les possibilités sont en effet nettement moins nombreuses que sur Megadrive vu le rythme des courses, Sonic déboulant à toute vitesse et glissant sans perdre la moindre seconde. Résultat ? Les développeurs ont limité l’action à quelques brèves interactions, comme sauter ou glisser en dessous d’un mur par exemple. Pendant une ou deux minutes, on s’amuse donc à parcourir des décors superbes à toute allure sans éprouver de réelle difficulté, le jeu étant relativement tolérant avec les débutants qui n’auront aucun mal à ralentir la vitesse de Sonic pour s’accroupir et passer doucement sous le mur.

Durant ces séquences de jeu, il arrive régulièrement que la caméra repasse derrière Sonic et nous propose donc une prise en main proche des précédents volets. Le problème, c’est qu’en 3D, Sonic perd tout son charme, la faute à une prise en main encore plus simple et à un manque flagrant de précision au niveau des commandes qui rend ces phases de jeu pratiquement injouables pour un débutant. A côté de cela, la Sonic Team a également intégré des niveaux de « nuit » durant lesquels Sonic se transforme en garou et sort ses griffes. Ne cherchez aucune explication rationnelle à ce phénomène puisque le scénario se contente de nous introduire cet univers avec une cinématique durant laquelle Sonic poursuit le Dr Eggman, se fait capturer, se transforme en garou et retombe sur Terre. Inutile de dire que l’intérêt du scénario est au plus bas. Il en est de même pour les séquences de beat them all dans lesquelles vous devez tout simplement avancer, actionner des interrupteurs et massacrer tous les monstres qui avancent vers vous pour ouvrir la porte suivante et ainsi de suite. Ne cherchez pas une once de fun ou d’originalité durant ces séquences, qui représentent tout de même un bon 50% de l’aventure, puisqu’il n’y en a tout simplement pas !

Un hérisson dans la soupe




Pour varier encore un peu l’aventure, la Sonic team s’est dit qu’il serait judicieux d’ajouter quelques séquences d’exploration en ville, à la manière de Sonic the Hedgehog donc, mais dans des lieux beaucoup plus exigus. Le problème, outre le fait que l’implantation de Sonic dans un monde d’êtres humains semble totalement artificielle et hors de propos, c’est que ces séquences de jeu ne servent qu’à rallier deux missions, nous obligeant la plupart du temps à entamer des dialogues avec une dizaine de citoyens pour recueillir des informations. C’est mou, c’est plat et ça n’a strictement aucun intérêt si ce n’est de nous plonger dans un profond coma. Vient enfin les phases de « shoot » durant lesquelles Sonic doit, par exemple, contrôler une tourelle sur un avion en vol. Encore une fois, visuellement c’est très joli, mais cela ne présente strictement aucun intérêt ludique car l’avion évolue « sur un rail », car la mise en scène est lamentable et enfin parce que la jouabilité se limite finalement à des Quick Time Events durant lesquels il faudra appuyer sur les bonnes touches pour envoyer des missiles sur les avions qui leur correspondent. Inutile de dire que les fans risquent de crier au scandale ! Ajoutez à cela un système d’expérience sans grand intérêt ludique qui vous permet de booster vos caractéristiques et d’apprendre de nouveaux combos lors des phases de beat them all, ainsi qu’une difficulté particulièrement mal calibrée, enchainant les passages trop simples et trop compliquées à la vitesse de l’éclair et vous comprendrez bien vite que la déception est de rigueur…

Vite agaçant, répétitif à outrance, trop simple au niveau de la prise en main, parfois à la limite de l’injouable et sans grand intérêt, ce nouveau Sonic est sans aucun doute une cruelle déception. Si les développeurs s’étaient limités à des phases de jeu en « 2D », le constat aurait sans doute été plus positif, encore qu’il aurait fallu que la durée de vie suive et que l’intérêt soit continuellement renouvelé. En l’état, ce Sonic Unleashed ressemble plus à un cocktail de différents genres qui aurait tourné. On s’ennuie ferme et on finit par se dire que Sonic aurait dû mourir il y a bien longtemps… Le constat est sensiblement allégé par la réalisation exceptionnelle du titre qui offre des visuels splendides dans des décors tout simplement fantastiques. Sonic déboule à toute vitesse, saute et glisse en dessous ou au-dessus de monuments à l’architecture méditerranéenne marquée. C’est beau, c’est fluide et ça flatte la rétine. Malheureusement, qui dit beauté ne dit pas nécessairement excellence… A côté de cela, on admire de superbes cinématiques en images de synthèse, mais aussi une bande sonore exceptionnelle, avec des doublages en anglais sous-titrés en français et tous les thèmes cultes de la série. Mais de là à dire que ça fera plus facilement passer la pilule, il y a de la marge…

Point complet
Après un Sonic the Hedgehog plutôt décevant et à la prise en main lamentable, la Sonic Team nous propose un Sonic Unleashed tout simplement désastreux. Les développeurs, qui avaient annoncé un retour aux sources, ont tenté de donner un peu de diversité à leur jeu et ont finalement fait pire que mieux… Les phases de jeu en 3D, que ce soit dans la peau de Sonic (plates-formes) ou du Garou (Beat them all) sont soit injouables, soit atrocement ennuyantes, tandis que les phases en 2D sont funs, rapides mais trop peu nombreuses et finalement assez passives puisqu’un joueur maladroit pourra les boucler en n’évitant aucun piège. Beau et plutôt fun à la base, le cocktail ne tarde pas à montrer son véritable visage : celui d’un jeu mal pensé, mal calibré et surtout nettement en deçà des précédents volets. Sonic est-il définitivement mort et enterré ? Après un épisode aussi décevant, il y a de fortes probabilités pour qu’on ne le revoit pas de si tôt !

On a adoré :
+ Plutôt joli
+ Fun et rapide en 2D
+ La bande sonore
+ Les cinématiques
On n'a pas aimé :
-Le scénario, ridicule
-Les phases en 3D avec Sonic, quasi injouables
-Les phases en garou, inintéressantes
-Vite agaçant et répétitif
-Les phases 2D, assez passives dans l’ensemble
-Pas bien long
-Difficulté mal calibrée
-Le design des monstres et PNJ


Consulter les commentaires Article publié le 18-12-08 par Etienne F.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2020