Test Sonic the Hedgehog 4 : Episode 1 - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connect�, 41 307 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Sonic the Hedgehog 4 : Episode 1



Editeur
Sega
Développeur
Sega
Distributeur
Xbox Live Arcade
Genre
Plateformes
Statut
Disponible
Date de sortie
  13.10.2010
  13.10.2010
  2010
Nombre de joueurs
1
Classification PEGI
Prix de lancement
1200 MS Points

Il y a quelques semaines de cela, Sega affirmait son intention de ne plus exploiter bêtement sa franchise culte : Sonic. L’éditeur souhaite désormais jouer franc-jeu avec ses fans en ne développant plus que des titres de qualité. Mais peut-on encore croire en leurs promesses après les récents échecs de la plupart des derniers épisodes sortis sur les consoles de salon ? Toujours est-il que l’éditeur a sorti le quatrième épisode de Sonic the Hedgehog, censé revenir sur les origines de la série pour proposer un gameplay old school avec une grosse mise à jour graphique. Une idée intéressante en soi qu’on attendait de voir appliquée avec impatience… Reste à présent à décrypter le résultat !

La fibre nostalgique




Derrière Sonic 4 se cache la volonté très claire de la part de Sega de revenir aux sources de la franchise, peut-être même un peu trop selon certains fans, qui pourraient être déçus par ce nouvel épisode. En général, lorsqu’on ajoute un chiffre derrière un titre, c’est pour signifier qu’il s’agit d’une suite, et donc, d’une certaine manière, on pourrait comprendre leur éventuel désarroi lorsqu’on regarde ce Sonic, qui fait plus office de remake que de suite réelle, tant au niveau de certains levels, pratiquement identiques aux originaux, que des boss, repompés à tout va. Mais cela est-il pour autant un mal ? Pas vraiment. Bien sûr, on peut regretter que Sega n’ait pas produit un jeu réellement neuf, basant son gameplay sur les anciens épisodes, mais il faut admettre que le pari est réussi et qu’on prend un plaisir fou à redécouvrir ce mélange de niveaux issus des trois premiers Sonic avec quelques petites nouveautés ci et là. D’ailleurs, beaucoup critiqueront le fait que le jeu est court… Mais les titres d’origine l’étaient tout autant. A vrai dire, Sonic 4 n’est pas vraiment court, il y a de quoi passer 30 minutes à 1 heure sur le solo, facilement, et bien plus pour les fans invétérés. Par conséquent, on ne peut pas vraiment en vouloir à l’éditeur qui le propose à 1200 points, qu’il mérite plus ou moins. Ce qui fait défaut, c’est le fait qu’il soit présenté sous forme épisodique.

Difficile donc de supporter cette initiative, dans la mesure où cela devrait impliquer un second épisode probablement au même tarif avec un contenu plus ou moins similaire. Du coup, sur le long terme, cela risque de faire un peu cher payé… Passé cette polémique, on reconnaît que le prix de vente est peut-être un poil trop élevé, en fonction du statut de série épisodique, mais les fans auront tout de même largement de quoi faire, d’autant plus que Sega maîtrise ce « pseudo remake » avec brio. Ainsi, Sonic 4 : Episode 1 ressemble à s’y méprendre à une version HD-isée et remise au goût du jour des trois premiers Sonic, avec des graphismes nettement plus jolis et dignes d’une console HD. Le jeu est souvent très joli, même si quelques rendus (principalement les personnages) ont un effet « plastique » très désagréable à l’œil. On aurait aimé un peu plus de finesse… De la même manière, les animations sont loin d’être irréprochables. On sent que tous les développeurs n’étaient pas d’accord dans la marche à emprunter pour recréer Sonic. En résulte des animations parfois très laides (lorsque Sonic marche lentement par exemple) et souvent très différentes du rendu d’autres animations, ce qui crée une certaine fissure entre le joueur et l’univers qui semble un peu dénaturé. Si l’on omet cela, on se rend compte que le titre demeure très joli, très coloré et bénéficie d’un framerate d’excellente facture. De plus, les musiques sont de bon ton et demeurent dans la lignée de la tracklist des précédents opus.

Niveau gameplay, pratiquement rien n’a changé. On dirige toujours Sonic avec le stick gauche, on peut sauter, s’agripper à des rambardes, être projeté dans les airs et effectuer diverses cabrioles à l’aide des décors, incluant canons, projecteurs et autres joyeusetés qui vous aident dans votre progression. Quelques niveaux (dont le Casino et l’ancien temple notamment) nous proposent même un peu plus d’originalité puisqu’il est question de glisser sur un tapis de cartes, de marcher en équilibre sur une pierre en mouvement ou encore de s’orienter dans un niveau avec une seule et unique torche pour éclairer son chemin. En d’autres mots, il y a assez de diversité pour rendre l’aventure passionnante pour les fans, d’autant plus que les niveaux bonus, dans lesquels on oriente l’écran pour que Sonic dévale un labyrinthe pour récupérer des anneaux, et les combats de boss sont toujours de la partie. Rien d’exceptionnel en soi, mais c’est suffisant pour faire couler une larme de nostalgie le long de notre joue. Le côté old-school est donc plus que respecté et la jouabilité s’avère en outre aux petits oignons puisque le jeu est plus précis que l’original, s’avère parfois un poil plus rapide, parfois plus lent (en fonction des bonus de rapidité) et est toujours aussi fun à parcourir. Dommage tout de même qu’aucun mode multijoueur ne soit au rendez-vous et que les développeurs n’aient pas inclus de bonus inédit. On aurait apprécié également l’un ou l’autre niveau supplémentaire, mais force est de constater que la logique économique actuelle nous obligera probablement à patienter jusqu’à la sortie de l’épisode 2 pour en profiter…

Point complet
Il est difficile d’être pleinement convaincu par ce premier épisode de Sonic 4, disponible uniquement en téléchargement. D’une part parce que le jeu est un peu cher pour son contenu (15€ pour grosso modo 30 minutes de jeu, pour un joueur lambda qui le terminera une fois) et ensuite parce que la réalisation graphique a beau être relativement jolie, on ne peut s’empêcher de pester contre cet effet plastique absolument hideux. Ajoutez à cela un manque de surprise dû au fait qu’il s’agisse plus d’un remake que d’une suite et à l’absence de multijoueur et vous comprendrez pourquoi le soft ne fait pas l’unanimité. Cela dit, Sonic 4 Episode 1 demeure un excellent jeu de plates-formes old school, fun, rapide, beau et efficace. Le soft a bien entendu quelques défauts mais assure l’essentiel et devrait sans difficulté faire verser une larme aux fans de la franchise.

On a adoré :
+ Toujours aussi fun
+ Rapide !
+ Le côté old school
On n'a pas aimé :
- Graphismes trop « plastiques »
- Pas de multijoueur
- Cher pour le contenu


Consulter les commentaires Article publié le 06/11/2010 par Etienne F.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2020