Test Shrek 4 : Il Était Une Fin - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connect�, 41 329 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Shrek 4 : Il Était Une Fin



Editeur
Activision
Genre
Action Aventure
Statut
Disponible
Date de sortie
  18.06.2010
  18.05.2010
Nombre de joueurs
1
Classification PEGI

Désireux de tirer parti du succès monstre du dessin animé dans les salles obscures, Activision a proposé aux développeurs de XPEC Entertainment de travailler sur un nouvel épisode vidéoludique de la série Shrek. S’intéressant cette fois au quatrième volet, cette nouvelle adaptation mise essentiellement sur la coopération. Une orientation intéressante pour un jeu d’aventure destiné aux plus petits... Mais le titre vaut-il vraiment la peine ?

De pire en pire




Quand on dit « adaptation vidéoludique d’un film d’animation à succès », on pense immédiatement à un titre de piètre qualité. Seules quelques rares exceptions ont dérogé à la règle… Et ce n’est malheureusement pas le cas de Shrek 4 : Il Était Une Fin qui est un jeu d’aventure tout ce qu’il y a de plus classique et ennuyeux. Le soft suit la même ligne scénaristique que le film en confrontant Shrek et ses amis (L’âne, le Chat Potté et Fiona), entre lesquels on peut switcher à tout moment, aux sbires d’un nouveau et redoutable ennemi. Notre petite équipe doit donc combattre aux quatre coins du royaume de Fort Fort Lointain pour sauver l’empire de ce nouvel axe du mal. En pratique, on dirige donc un personnage qui peut se transformer en chacun des quatre autres personnages par une simple pression de bouton. L’intérêt ? Chaque personnage combat de sa propre manière, dispose d’un coup spécial (la provocation pour l’âne, la crainte pour l’ogre, le regard charmeur pour le chat, la corne pour Fiona) et doit réaliser des actions contextuelles pour avancer dans le niveau. Concrètement, il faut enchaîner les phases de combat, totalement insipides, et on ne peut plus basiques et les passages de plates-formes, ou plutôt énigmes, au cours desquels il faut inlassablement faire la même chose : pousser une caisse pour passer, grimper à une palissade avec le Chat Potté pour ouvrir un accès en coupant une corde, actionner un mécanisme en déplaçant des miroirs, etc.

Bref, ça ne vole pas très haut et, surtout, les développeurs nous font refaire inlassablement les mêmes actions sans aucune pitié. Heureusement, à quatre, c’est un peu plus rigolo, mais pas beaucoup, d’autant que certains passages ne sont accessibles que lorsqu’on joue à plusieurs. Mais comme nous l’avons dit, le jeu est tellement facile, bancal, répétitif et mou, qu’on n’y trouve strictement aucun intérêt. Mais le pire n’a pas encore été dit : en plus d’être fade, ce nouvel épisode des aventures de Shrek s’avère également très court. Comptez quelques heures tout au plus pour en faire le tour. Ajoutez à cela des graphismes proprement hideux pour une console HD, des animations vieilles d’une demi décennie et des tas de bugs graphiques et vous comprendrez notre désarroi. En d’autres mots, Shrek 4 est ce qu’on pourrait appeler un jeu qui tente de surfer uniquement sur le succès de la franchise sur grand écran, sans prendre de risque, sans prendre d’initiative, sans justifier de gros budget de développement. Il s’agit d’un titre purement commercial qui ne marchera qu’auprès des acheteurs impulsifs très mal documentés et qui parvient surtout à rendre les second et troisième épisodes presque décents comparés à ce véritable étron.

Point complet
Avec Shrek 4 : Il Était Une Fin, Activision nous propose ce qui est sans doute le pire épisode de la série en jeu vidéo. Visuellement complètement largué, mou, plat, court, répétitif à outrance et totalement insipide, le soft d’XPEC a pour seule et unique qualité son mode coopératif, qui occupera les plus petits, fans du géant vert et pas franchement regardants sur la qualité, quelques heures tout au plus. Un soft à éviter comme la peste donc, même à tout petit prix !

On a adoré :
+ Le mode coopératif à quatre
On n'a pas aimé :
- C’est moche
- C’est mou
- C’est cher
- C’est court
- C’est ennuyeux
- C’est répétitif
- Ca n’a pas d’intérêt


Consulter les commentaires Article publié le 19/08/2010 par Etienne F.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2020