Test Shantae : Half-Genie Hero - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 152 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Shantae : Half-Genie Hero



Développeur
WayForward
Genre
Action Plateformes
Statut
Disponible
Date de sortie
  20.12.2016
Nombre de joueurs
1
Classification PEGI
Prix de lancement
19,99 €

Un peu comme le bon et le mauvais chasseur, il y a le bon et le mauvais Kickstarter. C’est après avoir fait évoluer la série sur Gameboy Color, DS puis 3DS que le studio Wayforward a lancé sa campagne de financement participatif pour faire débarquer un tout nouveau Shantae sur consoles de salon et PC. Il aura fallu attendre 3 ans pour mettre la main sur le jeu et découvrir enfin s’il s’agit d’une des rares réussites du crowdfunding vidéoludique ou d’une énième déception pour les backers et joueurs de tous bords.

Le retour de Manimal



La série est depuis toujours un jeu d’action plateforme 2D et ce Half-Genie Hero ne déroge pas à la règle. On y incarne la demoiselle génie nommée Shantae, gardienne de la petite bourgade de Scuttle Town. Comme à son habitude, elle va attirer une tripotée de méchants et il lui faudra compter sur l’aide de ses amis pour s'en sortir. Jusque-là rien de nouveau sous le soleil, toutefois, si la série perdure, c’est qu’elle se démarque d’un épisode à l’autre par des choix de progression différents. Ici, si notre chère Shantae peut toujours compter sur sa chevelure-fouet pour punir ses ennemis, la spécificité de l'aventure viendra de la capacité qu’à la belle à se transformer en différents animaux. Loin d’être un point de détail, le jeu est totalement construit autour de cet aspect.

Un Shantae sans génie ?



Scuttle Town représente le HUB du jeu à partir duquel on peut naviguer parmi la demi-douzaine de niveaux que l’on débloque au fur et à mesure de notre avancée. Le jeu oblige à quelques allers-retours puisque les transformations gagnées en cours de route permettent d’explorer de nouvelles zones de chaque lieu. On se retrouve face à un metroidvania bien qu’on puisse reprocher le découpage en niveaux indépendants qui rend le jeu très répétitif et encore plus au vu du faible nombre d’endroits à visiter. Le level-design ne relève malheureusement pas le constat, d’un classicisme excessif, il ne surprend jamais et propose très peu de challenge. Half-Genie Hero se rattrape quelque peu par des boss soigneusement mis en scène. Malencontreusement, ces derniers sont d’une simplicité enfantine si l’on dépense quelques rubis dans les bons pouvoirs et les bonnes améliorations que propose la boutique de Scuttle Town.

Génie comprends rien !



Reste au jeu un point extrêmement positif, son graphisme. Un pur régal pour les yeux, la 2D haute définition des personnages sur les décors 3D est sublime, les animations assurent et le chara-design sait mettre en valeur les transformations animales de Shantae. A défaut d’une véritable utilité de certaines d’entre elles, on pourra au moins profiter de superbes visuels. « Parllons maintenant d’otres ssujets qui fâchents ». Stop ! N’allez pas de suite dans les commentaires pour alerter le boss de mes problèmes lexicaux et posez ce Bescherelle que vous alliez brûler sur l’autel de la grammaire. Il s’agissait simplement de vous confronter à la localisation du jeu. Oui, c’est bien ce niveau lamentable de traduction qu’on retrouve dans Shantae, à croire que Penelope est passée par là pour récupérer un emploi fictif. On nage entre des coquilles, des choix de mots douteux et des fautes d’orthographe et de grammaire. De quoi tuer l’intérêt des dialogues pourtant plein d’humour et de désinvolture dans sa version originale. Précision importante, le jeu s’autoréférence constamment, ce qui pourra être sympathique pour les connaisseurs mais un brin ennuyeux pour les nouveaux venus. Si la lecture est un problème, l’écoute pourra également se montrer particulièrement agaçante sur quelques pistes, même si globalement l’OST reste somme toute sympathique. Rien de dramatique et il ne faudra de toute façon pas plus de 7 heures pour boucler l’histoire à 100%. Restera alors le défi d’un mode Hero et la possibilité de tenter du speed-run.

Point complet
Shantae Half-Genie Hero n’est pas un mauvais jeu mais il se montre trop insuffisant sur les points essentiels qu’on est en droit d’attendre d’un jeu de plateforme. S’il est flatteur pour les yeux, il est également monotone et ne saurait être conseillé à quiconque n’aurait pas encore joué à Ori and the Blind Forest, Guacamelee ! ou même encore Shantae and the Pirates Curse qui lui est bien supérieur. S’il n’est pas un Kickstarter catastrophique à la Mighty N°9, ce Shantae restera une déception aussi bien pour les amoureux de la série que pour les néophytes.

On a adoré :
Des graphismes magnifiques
Et les animations qui vont avec
Un univers coloré et rigolo
Un nombre conséquent de transformations…
On n'a pas aimé :
Complètement sous exploitées
Peu de niveaux
Des allers-retours obligatoires
Aucun challenge ou presque
Une localisation à la rue
Une durée de vie riquiqui
Quelques musiques insupportables


Consulter les commentaires Article publié le 04/02/2017 par Cédric B.


PUBLICITE
DERNIERES NEWS
LES FORUMS BOUGENT

 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2017