Test Shank - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connect�, 41 455 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Shank



Développeur
Klei Entertainment
Distributeur
Xbox Live Arcade
Genre
Action
Statut
Disponible
Date de sortie
  25.08.2010
  25.08.2010
Nombre de joueurs
1
Son
Dolby Digital
Prix de lancement
1200 MS Points

Second jeu issu du programme EA Partners, après DeathSpank, Shank est un beat them all au design particulièrement original développé par les petits gars de Klei Entertainment. Le concept du jeu est simple : nous proposer un beat them all à l’ancienne dans un univers de comics, avec une esthétique et une animation soignées à l’extrême. Les promesses des développeurs se vérifient-elles aujourd’hui ?

Du neuf avec du vieux




Avec Shank, Klei Entertainment tente clairement de faire du neuf avec du vieux. Le studio surfe allègrement sur la nouvelle vague de jeux Indie lancée par la vague de jeux modernes que sont Limbo, Braid, Winterbottom, Penny Arcade ou encore DeathSpank. En d’autres termes, n’espérez pas trouver quoi que ce soit d’original dans le gameplay de Shank. En revanche, son esthétique est tout ce qu’il y a de plus unique. Le soft s’empreigne en effet de l’esprit comics cher à la nouvelle tendance américaine, avec des dessins caricaturaux, de la violence, du sang et des courbes qui mettent en évidence les mouvements des personnages. Tout cela, allié à l’esprit des films de Robert Rodriguez nous plonge dans un bon vieux beat them all à l’ancienne disposant d’une palette artistique absolument bluffante. C’est bien simple, on a l’impression de jouer à un comics animé, le tout avec des animations, des décors, des modélisations 2D d’excellente facture. La seule ombre au tableau, de ce côté-là, vient en fait du level design archi-bancal du jeu. En gros, on se dirige d’un point A à un point B, à l’horizontale, sans ne jamais se prendre la tête.

Niveau gameplay en revanche, Klei a fait du bon boulot : le héros se dirige facilement, mais il peut tout de même effectuer de nombreux mouvements, allant du combat au corps à corps avec le couteau, la tronçonneuse, au tir à distance avec les armes à feu, en passant par des cabrioles aériennes, les combos au corps à corps, les attaques aériennes, glissades, sauts et autres joyeusetés. La palette de mouvements est globalement assez impressionnante et certaines scènes de combat contre les boss donnent lieu à de véritables moments d’anthologie. Dommage tout de même que le divertissement soit d’aussi courte durée, puisqu’il ne faut guère plus de trois petites heures pour faire le tour du jeu. Il faut ajouter à cela le fameux mode coopératif sur un seul écran, qui souffre de combats trop brouillons, et des affrontements qui ont tendance à un peu trop se répéter, tout en n’offrant pas assez de progression au niveau des coups disponibles. Vous comprendrez alors notre petite déception à l’égard de ce titre.

Artistiquement magnifique, techniquement parfait, disposant d’un gameplay magique et de sensations excellentes, Shank est indubitablement un bon beat them all, qui souffre cependant d’erreurs de jeunesse. Trop court, mal pensé au niveau du level design et de la coopération, et disposant en outre d’une bande sonore médiocre avec des doublages complètement ridicules, le soft ne parvient en aucun moment à dépasser son statut de bonne surprise. Avec quelques mois de finition, il aurait peut-être dépassé ce statut, mais force est de constater que ce n’est pas le cas pour l’instant. Tout cela laisse entrevoir d’excellentes choses pour l’avenir de cette franchise, si tout du moins Kei daigne nous offrir une seconde lapée des aventures de notre fougueux héros.

Point complet
Shank s’impose finalement comme un bon beat them all à l’ancienne, disposant d’une esthétique et d’une animation de qualité, sans oublier un gameplay peaufiné à l’extrême (bien qu’un peu maigre). Dommage que le constat soit entaché par une durée de vie un peu maigre, une bande sonore médiocre, un level design décevant et un mode coopératif trop brouillon. En l’état, ces nombreuses petites erreurs empêchent le jeu de se rapprocher de la perfection. Cependant, pour un premier essai, Klei et EA Partners ont tout de même mis la barre très haute.

On a adoré :
+ Une esthétique magnifique
+ L’animation
+ Le gameplay, sympathique
+ Un univers particulier
+ Mature et violent
On n'a pas aimé :
- Un peu court (3h)
- La bande sonore
- La coopération
- Le level design


Consulter les commentaires Article publié le 30/08/2010 par Etienne F.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2020