Test Sea of Thieves - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 184 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Sea of Thieves



Développeur
Rare
Genre
Aventure
Statut
Disponible
Date de sortie
  20.03.2018
Nombre de joueurs
1
Classification PEGI
Prix de lancement
69,99 €

Annoncé lors de l'E3 2015 par Rare comme étant le projet le plus ambitieux du studio, Sea of Thieves débarquait avec la promesse d'offrir des aventures épiques entre joueurs dans un univers de piraterie aux graphismes et à la direction artistique mi-cartoon mi-réaliste très soignés ! Après plus d'un an d'alpha et de bêta ayant permis à Rare de peaufiner son titre grâce aux retours des joueurs, jusqu'à la sortie du titre le 20 mars dernier, il nous reste à voir si les promesses sont tenues et si tout ce travail est à la hauteur des attentes !

Commence petit, vise plus gros



Dès le lancement du jeu, on se retrouve dans un menu à l'interface très simple qui nous demande simplement de connecter notre profil et de charger les premiers paramètres. S'en suit alors une cinématique mettant dans l'ambiance et montrant diverses choses que le jeu propose, ce qui nous conduit jusqu'à la création de notre personnage. Par création en revanche, on entend génération aléatoire car vous ne créez pas votre personnage, une roue de huit avatars plus ou moins différents générés aléatoirement se présente alors à vous. Il nous est possible de sauvegarder un personnage en bloquant la génération aléatoire sur ce cran de la roue et en générer d'autres dans l'espoir de trouver quelque chose qui nous conviendra mieux… Mais le processus peut parfois prendre un peu de temps avant de trouver le bon pirate et il est malheureusement impossible à l'heure actuelle de modifier les détails indépendamment comme le nez, les lèvres, les yeux ou même les cicatrices, les tatouages et la couleur des cheveux. A noter qu'il faut être sûr de son choix parce qu'il est impossible de modifier son personnage une fois qu'il a été validé. Il ne nous reste plus qu'à sélectionner un type de navire et partir à l'aventure !

Vous disposez alors de deux choix possibles dépendant du nombre de joueurs qui composeront l'équipage. Le sloop est un petit navire à une voile très maniable prévu pour les joueurs solo ou les équipages de deux personnes, permettant ainsi aux joueurs plus axé PvE et exploration de trouver leur bonheur, tandis que le galion est un navire de combat très puissant disposant de deux niveaux de cale, trois voiles et quatre canons de chaque côté, pensé pour un équipage de trois à quatre personnes. Si le jeu permet de jouer en solo, cela reste très frustrant parfois et même si la navigation reste très reposante, se faire attaquer par un galion à l'équipage hyper efficace n'est jamais drôle mais a malgré tout un côté stressant apportant un challenge assez excitant. Les développeurs définissent cette façon de jouer comme le mode Expert, parce que si le sloop est totalement maniable en solo et très bien équilibré pour contrer un galion, il reste difficile de gagner un combat où le nombre de joueur est deux à quatre fois supérieur chez les ennemis. Comme vous l'aurez compris, c'est très clairement à plusieurs que l'aventure prend tout son sens ! Une fois votre navire sélectionné, vous avez la possibilité d'inviter vos amis à vous joindre au jeu ou de lancer en Matchmaking pour jouer avec des personnes aléatoires. Il est pour l'instant impossible de créer un équipage privé pour bloquer l'accès à l'arrivée de nouveaux joueurs en Matchmaking, mais à l'heure où on écrit ces lignes, l'update est prévue pour cette semaine pour permettre la création d'un équipage privé. La partie est donc lancée, vous voilà à un outpost, dans la taverne éclairée par un feu de cheminée offrant de jolis effets de lumière sur un décor à la direction artistique déjà très réussie alors que ce ne sont que vos premières secondes de jeu. S'en suit alors un bref didacticiel qui vous apprend les bases, comme ouvrir le menu radial avec LB pour sélectionner un objet, manger une banane, etc. Les outposts sont des zones où vous trouverez divers éléments importants pour partir à l'aventure comme des tonneaux remplis de ressources essentielles pour vous préparer à de potentielles attaques, des commerces où vous aurez la possibilité d'acheter différents items dont on parlera plus tard, et enfin le plus important : les Guildes.

Les guildes sont au nombre de trois et proposent des missions malheureusement plus ou moins similaires qui consistent à rapporter un objet à un outpost. Ces trois guildes fonctionnent de la même façon, vous aurez donc à aller voir un gérant de guilde à un outpost pour consulter les quêtes qu'il a à vous proposer. Une fois une quête achetée, vous devez la proposer à votre équipage dans la cabine du capitaine. Chaque membre de l'équipage peut proposer une quête et ils devront alors procéder à un vote pour commencer à obtenir les cartes d'objectifs demandant de rapporter un élément propre à la guilde pour laquelle vous faite la mission. Vous devrez progresser dans chacune des guildes de manière indépendante pour espérer atteindre le niveau 50 et ainsi devenir Pirate de Légende. Ceci permet d'accéder à des quêtes plus longues et à la récompense plus grande en pièces d'or ! Les Collectionneurs d'Or sont représentés par des hommes maudits dont certaines parties du corps se sont changées en or et proposent de loin, les missions les plus intéressantes. Il y en a deux types : les cartes au trésor et les énigmes. Les cartes au trésor sont telles que vous les imaginez : un dessin d'une île sur laquelle se trouvera une ou plusieurs croix rouges marquant l'emplacement d'un coffre enterré ! Les énigmes, quant à elles, sont un peu plus intéressantes si elles sont construites sur trois ou quatre lignes. La première ne donne que le nom de l'île où il faut se rendre, puis une fois sur l'île, une deuxième ligne apparaît et nous demande de trouver un élément bien spécifique (une peinture sur un rocher, une statue, une cage...) et d'effectuer une action (jouer de la musique, lever la lanterne...) permettant de lire la ligne suivante. Ceci va jusqu'à la dernière qui nous guide à un point d'intérêt où il faut effectuer un certain nombre de pas dans une direction donnée pour trouver le butin ! Ces phases demandent de l'observation et de l'exploration sur les différentes îles et c'est ce qui les rend intéressantes, il y a un côté très divertissant à analyser la carte pour comprendre où on se trouve sur le dessin et par rapport aux trésors. Ce sentiment se retrouve aussi dans l'analyse des énigmes et la recherche des éléments parfois pas toujours décrits explicitement.

C’est moi où j’ai cru voir un squelette ?

L'Ordre des Âmes nous demandera de chasser des squelettes et de rapporter leur crâne maudit après avoir vaincu leur équipage et éliminé le ou les capitaines squelettes. Enfin, l'Alliance des Marchands demande de capturer des animaux grâce à des cages bien spécifiques données directement par les membres de la Guilde, des barils de poudre, etc. Il faudra donc explorer pour trouver l'espèce animale voulue, de la bonne couleur qui plus est, pour enfin ramener toutes ces marchandises à un outpost bien défini avant une heure précise. Le problème de cette dernière Guilde est que le défi n'est clairement pas à la hauteur... En effet, alors que les missions ajoutent un aspect contre-la-montre intéressant, le temps imparti pour remplir la mission est beaucoup trop long pour faire ressentir un réel sentiment d'urgence. Pour l’anecdote, il m'aura pourtant donné une fois d'excellentes sensations tant je gardais les yeux rivés sur la montre de mon inventaire en voyant notre destination se rapprocher de plus en plus, tout en surveillant les trois dernières minutes qu'il nous restait avant l'expiration du contrat. On prie pour que ces quêtes soient retravaillées en ce sens afin d'offrir un petit quelque chose de prenant et un sentiment d'accomplissement et de réussite bien plus poussé lors des missions de l'Alliance des Marchands.

Ces trois guildes se trouvant sur les outposts, vous pouvez acheter finalement une de chaque, votre inventaire de quête étant limité à trois, certaines quêtes proposant plusieurs cartes au trésor ou contrat d'exécution de pirates maudits. Une information vous est donnée pour trouver la destination, soit le nom de l'île est affiché, soit elle est dessinée. Pour trouver alors vers quel cap vous devrez lâcher les voiles, il vous faudra regarder la carte du Monde à bord de votre navire et chercher les îles correspondant à ce que vous avez dans votre menu circulaire en appuyant sur RB et, si vous le désirez, les marquer d'un cercle. On lève l'ancre, on lâche les voiles et le navire est alors parti en mer ! Malheureusement, ces missions sont rapidement répétitives, quand bien même la génération aléatoire des emplacements de capitaines squelettes ou de trésors apporte peu de variété, plus le temps passe et plus on connait les différentes îles, et donc forcément, moins on a besoin d'explorer et analyser les cartes au trésor. C'est pour cette raison que des événements aléatoires viendront ajouter un peu de variété à votre aventure ! Epaves, cartes dans une bouteille, attaque de Kraken, Forts squelettes... Toutes ces choses sont accessibles à tous les joueurs présents sur la carte et chaque élément que vous pouvez ramasser, ils le pourront aussi. En d'autres termes, premier arrivé, premier servi ! Il n'est pas toujours rare qu'une quête se prolonge dû à ces événements. Par exemple alors que vous voguez à travers les océans, des mouettes survolent au loin la surface de l'eau et vous vous rendez compte à l'aide de votre longue vue qu'une épave attend la venue de pirates en quête de fortune.

L'épave est sur votre chemin entre deux îles où vous devez aller, ce qui vous incite à vous arrêter pour fouiller le navire en perdition. Par la même occasion, vous vous dîtes que ravitailler le navire en boulets de canon, planches et bananes ne serait pas de trop, alors vous et votre équipage prenez le temps de faire des allers-retours pour récupérer un maximum de ressources avant de repartir droit sur votre prochaine destination en faisant bien attention aux navires alentours qui pourraient profiter de la situation pour vous attaquer ! Arrivé sur la plage de cette nouvelle île, vous explorez les lieux et trouvez une bouteille dans laquelle se trouve une carte et alors que vous cherchiez des trésors, la nouvelle carte ici est un parchemin de prime pour la tête de deux capitaines squelettes se trouvant sur une autre île un peu plus loin. Le voyage se prolonge ainsi jusqu'à ce que par pur hasard alors que vous rentriez à un outpost, vous croisiez un Kraken qui ralentit votre navire jusqu'à ce que vous arriviez à vous en défaire pour rapporter votre butin ! Malheureusement, le Kraken n'est pas aussi fort et dangereux qu'espéré... Il est tout à fait possible d'en venir à bout en cinq minutes ou d'y échapper en deux alors qu'on serait en droit d'attendre un ratio bien plus négatif en faisant gagner le Kraken quatre fois sur cinq pour en faire une créature crainte de tous les joueurs ! On espère une fois encore que Rare, qui dit écouter sa communauté, fera les changements nécessaires pour améliorer l'expérience de cette rencontre occasionnelle, épique de part la situation, mais trop simple.

On est tombé sur un tas d’os



A côté de ce "boss" aléatoire géré par une IA, d'autres ennemis viennent enrichir un peu plus le côté PvE du titre. Les requins ont un comportement très crédible, tournant autour des joueurs avant de les attaquer et vider leur santé de moitié, les rendant assez gênants, surtout si on a oublié de faire le plein de munitions. On en rencontrera souvent lors des visites dans les épaves, ils apparaissent après un certain temps passé dans l'eau. Ensuite, des animaux viennent peupler les différentes îles du jeu, dont des cobras cracheurs, infligeant des dégâts légers mais recouvrant votre écran de venin, réduisant la visibilité. Enfin, il y a des squelettes, séparés en cinq catégories. La première n'est ni plus ni moins que celle des squelettes apparaissant de façon aléatoire, très faciles à vaincre. La deuxième est le même type de squelettes mais cette fois-ci avec un bandana, montrant qu'ils appartiennent à un équipage, ils sont bien plus résistants que les squelettes basiques. La troisième est un type de squelette maudit appelé Ombre, devenant immortel dans l'obscurité et nécessitant d'être illuminé par une lampe torche bien mise en hauteur avec LT pour espérer pouvoir leur infliger des dégâts avec n'importe quelle arme ! La quatrième, des squelettes maudits ayant fusionné avec la végétation, qui se régénèrent une fois dans l'eau, mais ayant pour point faible les attaques au sabre. Enfin, la cinquième sont des squelettes maudits dont les os et des objets précieux en or ont fusionné ensemble, rendant le squelette très lourd et résistant et donc très lent, mais rouillant une fois dans l'eau, le rendant moins résistant, pratiquement immobile et très sensible aux armes à feu. Les Forts Squelettes sont un événement mettant très en avant les squelettes, mais ils sont vraiment trop répétitifs pour être amusants sur la longueur. Vous devrez enchaîner diverses vagues d'ennemis parmi les cinq types avant d'affronter un capitaine qui déposera la clé permettant d'ouvrir la salle des coffres sous le fort ! A vous donc le butin rapportant approximativement 12 000 à 14 000 pièces d'or, ainsi qu'une très bonne augmentation des points d'expérience.

Pour devenir plus intéressant, il faudra que les temps de pause entre deux vagues ne soient pas aussi flagrants et il faudra permettre aux joueurs solo de prendre autant de plaisir qu'un équipage complet car le plus frustrant avec les squelettes, c'est leur précision de tireur lorsqu'ils utilisent le pistolet. Ca en devient terriblement pénible et vraiment ennuyant à parcourir pour un raid qui finalement ne ressemble qu'à un copié/collé des quêtes de l'Ordre des Âmes. Une fois le butin récupéré après chaque quête remplie, vous gagnez de l'XP, qui vous permet de grimper les échelons, et de l'or. L'or vous permettra notamment d'acheter les grades plus élevés changeant tous les cinq niveaux et offrant des quêtes plus longues et rapportant plus d'argent, en plus de vous aider à progresser. La progression dans Sea of Thieves se veut purement esthétique, c'est-à-dire que tout ce que vous pourrez acheter chez les marchands se résume à des skins pour les différentes armes, les instruments de musique, les montres, les vêtements, cheveux, barbes... Si de nombreux joueurs critiquent le fait qu'on ne se sent jamais réellement progresser (et c'est d'autant plus vrai que les skins ne se débloquent pas assez progressivement, mais dans les niveaux déjà élevés), l'idée de ne proposer que des changements esthétiques à travers l'économie du jeu permet aux prochains nouveaux joueurs, qui arriveront dans quelques mois par exemple, de ne pas être désavantagés avec des armes plus puissantes, des navires aux coques plus résistantes... Et pour eux ça sera mieux car le PvP est aussi une composante primordiale du titre !

Chaque navire croisé est dirigé par un ou plusieurs autres joueurs. Ces rencontres se veulent assez rare afin de permettre aux joueurs de voyager et explorer tranquillement et faire de ces rencontres un genre d'événement, tout en devant rester aux aguets, au cas où un navire ferait voile sur eux. Il est important pour un équipage de constamment surveiller l'horizon, et ce encore plus lors d'un raid de Fort Squelette où tous les joueurs verront un immense nuage en forme de crâne aux yeux lumineux depuis n'importe où sur la map, car si vous tuez le capitaine, il est parfois préférable de rapporter la clé à bord de votre navire plutôt que d'ouvrir directement la salle des coffres, pour se débarrasser des gêneurs approchant dangereusement avant de récupérer le butin ! S'en suit alors un combat épique entre deux galions ! Les boulets volent et sifflent en passant près de vous, ou s'écrasent dans un immense fracas contre la coque de votre vaisseau. Le capitaine donne les directives pour piloter le navire et se positionner de façon stratégique, demandant aux membres de l'équipage de relever les voiles pour être moins rapide et plus manœuvrable, afin de permettre au navire de s'aligner constamment pour pilonner le galion ennemi. Très occupé par l'assaut, un joueur profite que le navire ennemi soit encore à portée pour se catapulter à bord à l'aide d'un canon, tandis que le capitaine continue ses manœuvres, qu'un autre membre écope l'eau après avoir entendu le bois du vaisseau grincer sous l'eau inondant la cale inférieure et atteignant le niveau supérieur, et enfin que le dernier joueur se précipite à la réparation de votre machine de guerre. Le premier joueur s'est alors infiltré dans le navire et tente logiquement d'empêcher l'équipage ennemi de réparer le vaisseau afin qu'il sombre dans les abysses.

Contempler, c’est beau, agir, ça n’est pas mieux ?

Les combats au corps à corps sont malheureusement trop basiques. Ils se composent d’une attaque légère, une garde pour contrer les attaques légères et une attaque lourde perçant la garde. Il faudrait y rajouter un contre pour étourdir un ennemi ou deux qui attaqueraient constamment. Les armes à feu sont très basiques mais font le travail et il faudra faire très attention aux munitions puisque cinq balles, c’est le maximum transportable dans chaque arme à feu, en sachant que vous êtes limité à deux armes transportables. Si vous ne prenez que des armes à feu, vous risquez d'être mis à mal en cas de face à face avec un pirate armé d'un sabre ! Il y a vraiment quelque chose d'épique dans ces batailles navales et lorsque plus de deux galions sont de la partie, les affrontements deviennent mémorables ! A savoir qu'un excellent équipage saura gérer son navire correctement grâce aux voiles et à l'ancre selon les besoins du moment, rendant la navigation très nerveuse malgré la lenteur du gameplay, et très stratégique ! Il est toutefois regrettable de noter que les dégâts des navires sont limités à l'heure actuelle, à percer des trous dans la coque en dessous de la ligne de flottaison pour les faire couler. Ajouter une destruction des mâts, des canons ou tirer sur l'ancre pour la larguer et immobiliser un navire rendrait les affrontements absolument dingues et encore plus jouissifs !

Malheureusement, deux navires, trois types de compagnie proposant des missions plus ou moins différentes, une dizaine d'ensembles de vêtements pour habiller votre personnage des bottes au chapeau, des skins pour votre navire, quelques événements aléatoires, c'est, à l'heure actuelle, tout ce qu'il faut s'attendre à voir dans Sea of Thieves. Le jeu vendu au prix d'un jeu normal se veut plutôt cher. Néanmoins, si le contenu du jeu de base est très peu poussé, des updates hebdomadaires sont faites pour venir corriger des bugs ou implanter de nouveaux skins, et des DLC, tous gratuits, seront aussi de la partie dans les mois qui vont suivre la sortie. Ils seront au nombre de six jusqu'à la fin de l'année 2018 pour cette première année d'update ! Ainsi on peut se dire que l'on a payé une base solide qui ne vaut pas 70 euros si on ne prend pas en compte le fait que tous les DLC de chaque année seront gratuits. On garde toutefois un arrière-goût d'Early Access en bouche et ce d'autant plus quand on sait que le jeu a peaufiné et ajouté au compte-gouttes ses diverses features depuis janvier 2017 lors de ses phases d'Alpha et Bêta.

Techniquement, le jeu impressionne. Tant sur Xbox One que sur Xbox One X, le jeu est majoritairement stable, les seuls ralentissements notés s’observant occasionnellement à l'approche d'une île en low poly qui aura peiné un peu à charger pour s'afficher correctement. Outre ce petit défaut, le jeu est splendide et possède une direction artistique unique, mélange de cartoon dans le design des environnements, personnages, objets, navires, etc. et de réaliste à travers la beauté des éclairages et de l’eau, l’une des plus jolies qui a été modélisée dans un jeu ! Le résultat est somptueux et il l'est d'autant plus sur Xbox One X, l'aliasing disparaissant totalement. Il y a quelque chose de magnifique et de reposant à regarder un couché de soleil à l'horizon, offrant des panoramas complètement dingues et, même lors d'une tempête, la mer déchaînée offre des sensations fortes. Si l'observer de loin, voyant les nuages transpercés par la lumière des éclairs, est déjà un beau spectacle, c'est encore plus immersif sous une pluie battante et une salve d'éclairs qui tombent parfois sur notre navire. Peu à peu, l'eau vient couvrir le pont et remplir les parties creuses formées par les planches, et la voir s'écouler sur le navire selon la façon dont il est penché sur les vagues, trouvant son chemin dans les petits recoins jusqu'à d'autres trous sur le pont, est un détail franchement impressionnant, et ce encore plus lorsque les reflets du soleil viennent frapper les parties humides sur le navire !

Les îles de leur côté, quoique manquant un peu de diversité dans la faune, sont très chargées en végétation et les grains de sable éclairés par le soleil ou la lune sur les plages donnent un superbe effet. Par ailleurs, les nuits sont aussi magnifiques et nous offrent parfois le spectacle d'une aurore boréale qui vient éclairer un peu plus le ciel. Bien que tout ceci soit déjà fantastique visuellement, la partie sonore n'est clairement pas mise de côté ! Que ce soit le son très lourd d'un requin qui nage derrière vous sous l'eau et qui vous fait sentir la menace approchante, les tirs des canons et les sifflements des boulets qui passent à côté de votre navire, les craquements de la coque lorsque votre navire est à moitié rempli... Tout apporte un énorme plus à l'ambiance. Entendre le bois de son galion grincer lorsque le premier niveau inférieur est totalement inondé a quelque chose de vraiment inquiétant ! Chaque boulet de canon tiré sur un navire ou un Kraken apporte une petite musique de réussite du tir (un hit marker musical en somme), renforçant la sensation de victoire à portée de main ! Sur les îles, beaucoup d'oiseaux et d'animaux poussent des cris et sifflements, mais pour l'heure, malheureusement, il manque clairement un bestiaire plus large encore une fois. En mer, écouter l'eau s'écraser sur la coque du navire est un moment apaisant, mention spéciale aux sons des tempêtes dont la pluie et les éclairs sont d'un réalisme bluffant !
Article rédigé par Anthony / Grievous32


L’avis perso de Grievous32 // Un vrai délice...

Histoire de ne pas trop m'étaler, je dirais simplement que j'ai surkiffé le jeu. A vrai dire, comme je l'ai dit, il est hyper prometteur, l'ennui c'est qu'il l'est toujours même après sa sortie. On a cet aspect de jeu non-terminé et qui mérite encore beaucoup de travail pour arriver à un résultat très satisfaisant. Si en l'état, le jeu est plutôt représentatif d'une base hyper solide, il manque plein de trucs comme des quêtes plus scénarisées demandant de vous déplacer d'île en île à la recherche d'objets, voire même de PNJ qui nous guideraient à une belle récompense. Les Forts Squelettes sont cool, mais ça mérite vraiment un gros travail avec des boss plus uniques pour éviter ce côté doublon avec l'Ordre des Âmes, quand bien même la récompense d'un fort (une salle sous le fort, remplie de trésors, crânes et caisses de marchandises) est autrement plus importante. Le jeu est magnifique, l'ambiance est monstrueuse, les tempêtes sont vraiment prenantes, mais tout est trop facile dans l'environnement... Les tempêtes hormis dans une région et de nuit, laissent trop de visibilité, le Kraken est très classe mais pas assez agressif et trop facile à vaincre, l'IA des squelettes est encore un peu trop basique, ils ne cherchent pas assez à nous encercler, etc. J'aimerais me sentir en danger dans l'environnement hostile, me dire quand je suis sur une île qu'on n’a pas intérêt à traîner parce qu'une tempête approche ou me dire que je vais soit devoir passer par la tempête et possiblement la traverser hyper difficilement, soit faire le tour, ce qui sera plus long mais plus sûr, ou me dire lorsque l'encre du Kraken ralentit mon navire que je suis complètement foutu… J’aimerais voir le Kraken agripper mon navire et essayer de l'enfoncer sous l'eau si je ne l'en empêche pas.

Mis à part ça, entre amis c'est un vrai bonheur et un équipage bien organisé et bien coordonné va faire des ravages en PvP ! Je suis aussi très heureux que Rare écoute les joueurs. La prochaine mise à jour modifiant par exemple des petites choses qui ont leur importance comme cacher le pseudo des joueurs ennemis lors qu'ils sont sous l'eau pour permettre un abordage ou un sabotage plus discret et forcer les joueurs à faire encore plus attention, ou bien une feature qui aurait dû se trouver dans le jeu dès le départ, à savoir : donner des ressources à un allié ou un autre joueur. En espérant que d'autres features soient modifiées par la suite comme une amélioration du Kraken pour en faire un ennemi à la hauteur de sa réputation ou encore changer le système économique pour permettre aux joueurs d'acheter des ressources pour leur navire contre un montant très élevé afin d'encourager les joueurs à explorer les épaves et les îles pour renflouer leurs tonneaux de ressources gratuitement ou choisir la voie de la facilité contre paiement, ou simplement parier avec d'autres joueurs lors de minis-jeux pour l'instant absents, comme du Poker ou un Bras de Fer ! Au final, Rare a changé son fusil d'épaule suite aux retours des joueurs en rapprochant la mise à jour prévue pour juin initialement, à mai afin de raviver un peu plus la flamme jusqu'aux deux prochaines MàJ de l'été qui, comme l'ont demandé les joueurs, apporteront un nouveau type de navire (et beaucoup espèrent qu'il s'agira d'un Man O War pour créer de plus grands équipages et des affrontements encore plus impressionnants) ainsi qu'une nouvelle région au monde de Sea of Thieves ! Si la cadence de sortie des updates est aussi poussée pendant ne serait ce que les deux ou trois années qui suivront la sortie du jeu, il est presque sûr, à mes yeux, que le jeu prometteur qu'est Sea of Thieves aura tenu ses promesses !


L’avis perso de Vincent // Une belle déception...

Je ne vais pas revenir sur tout ce qu’a pu dire Anthony puisque son avis est extrêmement complet et souligne bien les forces et faiblesses du jeu. Je tenais tout de même à donner mon avis personnel pour appuyer certains points qui me semblent importants, ou du moins qui l’ont été dans le cadre de mon expérience de jeu. Je vais être honnête, même si Sea of Thieves offre de bons moments en coopération, je me suis majoritairement ennuyé (ce qui m’arrive dans pas mal de jeux du type bac à sable). La faute à une base qui se contente à mes yeux de mêler un système de combat ultra simpliste et loin d’être passionnant et des quêtes FedEx qui s’accumulent jusqu’à l’overdose. Le contenu est très limité, le Kraken est décevant, les combats sont décevants et plusieurs aspects sont frustrants, dès que l’on veut jouer en solo ou juste avec un ami. Du coup, si l’effet de groupe avec les commentaires assure toujours une dose de fun supplémentaire et que les voyages sont agréables, à mes yeux, cela ne fait que masquer tous les manques. Le jeu est joli, qu’on aime ou non le style, il y a eu un certain soin apporté aux détails et j’apprécie beaucoup le système des chasses au trésor mais sérieux, qu’est-ce que j’avais l’impression de tourner en rond une fois passé les deux heures de jeu… Du coup, je tiens à insister sur le fait que je vous déconseille fortement l’achat à 69,99€. Il est inconcevable pour ma part de payer sur la potentialité que les développeurs vont assurer le suivi sur X années pour finir le jeu. Je paie pour ce à quoi je peux jouer dans l’immédiat. Et en l’état, le titre ne vaut pas plus de vingt balles pour moi. Soyons clairs, si les joueurs délaissent le jeu d’ici la rentrée (si ce n’est avant), avons-nous vraiment l’assurance que le suivi continuera ? Quand je vois d’autres développeurs faire les choses dans l’ordre, je me dis que pour le coup on marche clairement sur la tête. La bonne alternative c’est d’en profiter dans le cadre du Xbox Game Pass, au moins ça ne coûte pas plus cher que le prix de l’abonnement et on a toujours la possibilité de jouer avec une bonne centaine d’autres jeux.


Point complet
Finalement, à travers le monde magnifique et immersif de Sea of Thieves, les joueurs sont incités à mettre les voiles vers l'horizon et explorer diverses îles afin d'y remplir des quêtes générées aléatoirement qui se ressemblent un peu toutes et ce encore plus au fil des heures de jeu. Mais le but de Sea of Thieves n'est pas réellement de grimper les échelons pour déverrouiller le statut de Pirate de Légende en remplissant ces quêtes, c'est bien plus subtil que ça. A l'instar d'un Minecraft par exemple, on se retrouve ici dans un jeu sandbox où bien entendu vous avez ce système de progression qui vous permet de modifier votre pirate de façon purement esthétique, mais aussi des quêtes, certes répétitives, mais toutefois sympathiques surtout chez les Collectionneurs d'Or, et qui finalement s'avèrent être un prétexte pour vivre une aventure plus unique entre amis et vous retrouver confronter aux imprévus des événements aléatoires… Le plus important dans Sea of Thieves ce n'est pas la destination mais le voyage. Alors que vous naviguez en mer pour accomplir vos missions, vous pouvez tout à fait rencontrer un autre équipage qui vous attaquera ou non, mais avec lequel vous pourrez de toute façon interagir. Un Kraken qui apparaît, une bouteille avec une carte à l'intérieur, un Fort Squelette signalé à l'horizon... De ce fait, peu de sessions de Sea of Thieves ne se ressemblent et c'est ce qui le rend très intéressant sur la durée malgré son contenu qui ne fait office que de base solide mais qui mérite d'être étoffé (comme cela est prévu) pour se débarrasser de cet aspect Early Access qui plane sur le titre ambitieux de Rare (affiché tout de même au prix fort !). Vous l'aurez compris, Sea of Thieves est surtout à faire entre amis pour passer de bons moments et créer ses propres histoires lors de sessions plus ou moins longues où tout est fait d'événements imprévus pour prolonger un peu plus l'aventure qui finira très possiblement sa course dans la taverne, la chope à la main, avec un équipage totalement saoul qui ne tardera pas à gerber dans toute la pièce en jouant de la musique non sans fausses notes !

On a adoré :
La direction artistique
Les graphismes
L'ambiance sonore
La coop offre est fun
Pilotage du navire excellent
Les quêtes de Collectionneurs d'Or
Les batailles navales
Perso généré aléatoirement
Les événements aléatoires
Les combats contre le Kraken
Updates hebdomadaires, DLC gratuits
Rare écoute les joueurs
Le solo pour se détendre…
On n'a pas aimé :
Mais le solo est très frustrant
Quêtes répétitives entre factions
Pas de modification du perso
Chrono de l’Alliance des Marchands trop long
Les Forts Squelettes
Corps à corps archi basiques
Kraken peu agressif et peu puissant
IA des squelettes trop basique
Peu de types d’armes et d’items
Destruction imitée des navires
Le système économique du jeu
Plusieurs manques (sirènes, barques…)
Les skins ne se débloquent pas assez régulièrement


Consulter les commentaires Article publié le 16/05/2018 par Vincent P.


PUBLICITE
DERNIERES NEWS
LES FORUMS BOUGENT

 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2018