Test Scribblenauts Showdown - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 184 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 



Statut
En développement
Date de sortie
  07.03.2018
Nombre de joueurs
1 à 4
Classification PEGI
Prix de lancement
39,99 €

Après avoir officié depuis 2009 sur diverses consoles Nintendo et accessoirement sur PC, les Scribblenauts débarquent sur la génération actuelle avec un nouveau titre baptisé Scribblenauts Showdown. Cette fois-ci, il n’est pas question de rendre service à la veuve et l'orphelin, il faut se mettre gentiment sur la tronche. Hé oui… le jeu d'aventure/réflexion fait place à un party-game ! Nouveaux supports, nouveaux développeurs et nouveau genre… Nouveau départ ?

Changement de mains



Pour la petite histoire, la série Scribblenauts était initialement développée par 5th Cell, qui a dû se séparer en 2016 d'une quarantaine d'employés après l'annulation de son sixième jeu estampillé Scribblenauts destiné aux mobiles. Il faut donc compter sur le studio Shiver Entertainment pour faire renaitre de ses cendres la licence et offrir (c'est tout le mal qu'on leur souhaite) une seconde vie aux Scribblenauts. Quoi qu'il en soit, il est toujours question de matérialiser des objets en écrivant leur nom, pas pour résoudre des énigmes mais pour se donner toutes les chances de remporter des mini-jeux. Si le mini-jeu propose de faire la course, mieux vaut écrire "guépard" que "chenilles" afin d'avoir une monture plus adéquate. Probablement pour ne pas avoir un rythme trop saccadé, ces mini-jeux créatifs sont alternés avec d'autres plus classiques où les contrôles se résument globalement à du matraquage de bouton. Evidemment il y a quelques épreuves qui se démarquent, comme 'le concours de danse" où il faut appuyer sur le bon bouton en rythme, mais le jeu est clairement destiné au très grand public (comprenez par-là que le soft est d'une facilité exaspérante). En mode "duel", deux joueurs peuvent s'affronter en local sur 27 mini-jeux d'une durée variable entre 30 sec et 1 mn 30. C'est assez varié, parfois délirant mais à ce rythme-là on a vite fait le tour de toutes les épreuves.

2+2=2



Pour pousser le nombre de joueurs à 4, il faut passer au mode "épreuve de force" (d'où le Showdown du titre). Les participants se retrouvent alors sur un plateau type "jeu de l'oie" en possession de diverses cartes d'action. La dernière case étant le but à atteindre pour remporter la victoire, il faut user de stratégie et utiliser les bonnes cartes au bon moment pour faire avancer son "pion" sur le plateau. En cas de victoire du mini-jeu, l'effet de la carte se déclenche. Malheureusement, les 4 joueurs ne s'affrontent jamais tous ensemble, en effet l'intégralité des épreuves se déroule en 1 vs 1, le joueur qui lance son tour devra choisir son adversaire ou en aura un commis d'office par la console. Quelle déception ! On en vient à se demander si le jeu n'aurait pas dû s'appeler Scribblenauts Duel, tout simplement… Le dernier mode de jeu est un peu plus "classique" pour les habitués de la série. Le joueur se balade librement dans des environnements aux thèmes variés à la recherche de PNJ dans le pétrin. Une fois de plus, il faut écrire un des 30 000 mots disponibles pour résoudre des problèmes et empocher des "starites". Rien d'insurmontable en soi grâce aux nombreuses aides disponibles pour les joueurs peu perspicaces ou pressés qui peuvent acheter des indices. On sent cependant le côté "bac à sable" de ce mode qui ne propose pas de réelle progression ou de lien entre les objectifs. On fait un truc et on passe à un autre sans faire avancer d'histoire. On regrette également que l'aspect coopération n'ait pas été développé.

Ça manque de vocabulaire tout ça…



Revenons quelques secondes sur les 30 000 mots annoncés… Difficile de vérifier si le dictionnaire du jeu en comporte autant mais il semblerait que les mots avec accents soient absents… ce qui est particulièrement pénalisant en Français. En fait, on tourne vite en rond. Une fois quelques starites gagnées dans tous les modes, il est possible de se laisser aller à la fièvre acheteuse en se rendant à la boutique du jeu pour acquérir une multitude de nouveaux objets ou d'accessoires à collectionner. Sympa mais un peu inutile vu qu'il n'est pas possible de se pavaner en ligne avec son dernier achat. Au moins ça aura l'intérêt de rallonger un tant soit peu la durée de vie du soft.

L’avis perso de Bruce // Petite déception...

Je suis un peu déçu par ce Scribblenauts Showdown qui selon moi a le cul entre deux chaises… À se demander si les mecs ne se sont pas dit : "Qu'est-ce qu'on fait chef ? On fait comme c'était avant ou on tente un truc nouveau ? " pour au final faire les deux sans grande conviction. Episode charnière ? Episode test ? Il va falloir choisir une direction et s'y tenir. Personnellement je trouve que l'univers Scribblenauts n'est pas incompatible avec le genre party-game car on ne peut pas dire qu'il y ait toute une flopée de bons titres du genre à se mettre sous la dent sur One. Bref Scribblenauts Showdown est beaucoup trop cher pour ce qu'il est. Mieux vaut aller voir ailleurs pour cette fois-ci.


Point complet
Scribblenauts Showdown n'est pas un mauvais jeu par sa réalisation mais il pêche par manque de contenu par rapport à la concurrence. On en fait vite le tour et on y revient que très rarement. Le système d'écriture des mots est plutôt bien pensé et est assez rapide pour ne pas trop perdre de temps à la manette, l'univers graphique est agréable mais les mini-jeux sont en trop petit nombre. On regrette un peu que la licence ait pris cette direction. Disons que Scribblenauts Showdown est un épisode à part qui peut potentiellement amuser quelques heures les plus jeunes et les joueurs occasionnels mais il en aurait fallu bien plus pour passionner les joueurs plus exigeants. Avec un prix plus faible, l'achat pourrait être intéressant. À 39,99 €, clairement non !

On a adoré :
Accessible à tous
Système d’écriture bien pensé
Univers graphique agréable
Les actions variées
Rejouabilité occasionnelle
On n'a pas aimé :
Pas assez de mini-jeux
Pas de vrai mode 4 joueurs
Pas de mode en ligne
Beaucoup de mots inutiles
Difficulté absente
Durée de vie courte


Consulter les commentaires Article publié le 26/04/2018 par Bruce S.


PUBLICITE
DERNIERES NEWS
LES FORUMS BOUGENT

 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2018