Test SBK X - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 225 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

SBK X Superbike World Championship



Editeur
Black Bean
Développeur
MileStone
Distributeur
Tradewest Games
Genre
Course
Statut
Disponible
Date de sortie
  04.06.2010
Nombre de joueurs
1
Classification PEGI
Thème
Moto
Prix de lancement
49,00 €

Depuis son lancement sur les consoles HD, SBK est devenue la seule franchise concurrente de Moto GP. Les deux séries se sont affrontées deux années d’affilée sans jamais triompher, la faute à des graphismes souvent dépassés et à un manque flagrant de contenu dans les deux cas. Avec SBK X, Milestone comptait bien inverser la tendance en nous proposant le jeu de courses de motos ultime. Mais qu’en est-il vraiment ?

Simulation et Arcade




La première chose à dire c’est que pour une fois Milestone n’a pas chômé ! Le studio, qui sort trois jeux par année, avait pris l’habitude de se concentrer principalement sur un titre, ce qui avait pour effet que l’autre soft était généralement une simple mise à jour. Nous avions eu le cas l’année dernière avec SBK 09, qui avait souffert du développement de Superstars V8 Racing et, cette année, c’est le contraire puisque V8 Racing s’est avéré être quasi identique à la version antérieure et le studio a parallèlement beaucoup amélioré SBK tout en créant une nouvelle franchise : WRC. Vous l’aurez compris, les promesses de Milestone n’étaient pas en l’air puisque SBK X est bel et bien une petite révolution pour la série. Ainsi, d’entrée de jeu, on remarque qu’énormément de choses ont changé. Tout d’abord au niveau du menu : tout est mieux organisé, plus classe, plus agréable au regard. On sent qu’un gros effort a été fait de ce côté. D’ailleurs, la navigation est globalement plus simple et même les temps de chargement ont été réduits au minimum syndical. Ensuite, et c’est la première grosse surprise, le jeu a été divisé en trois parties : un tout nouveau mode Arcade, un mode Simulation et un mode Online. Nous passerons rapidement sur le dernier, qui n’est ni plus ni moins qu’un mode multijoueur en ligne, pour comparer les deux autres modes de jeu principaux qui, une fois ouverts, donnent accès à plusieurs modes de jeu comme du Championnat, Contre la Montre, Carrière ou Week-end de Course.

La grosse différence entre Arcade et Simulation, c’est bien entendu la conduite. Dans Arcade, vous pouvez foncer comme un véritable fou du guidon, utiliser un boost à la Burnout et foncer dans les motos des opposants. Globalement, ce nouveau mode n’est pas très fin mais il est diablement fun et bien pensé pour les débutants puisqu’il s’agit d’une sorte de Speed Kings sur circuits. En simulation en revanche, c’est tout le contraire puisque SBK est un titre très exigeant. Plusieurs réglages de difficulté peuvent être opérés pour rendre le titre atrocement difficile et exigeant, avec un niveau de réalisme jamais atteint à ce jour. Même si le mode simulation ne contient pas de nouveautés majeures, il offre de nombreux petits réglages et modifications qui rendent les courses plus intéressantes que jamais. Au niveau des sous-modes de jeu, il faut savoir que quelques différences sont à noter. Ainsi, en ce qui concerne l’Arcade, vous avez accès à un mode Histoire fort sympathique qui propose d’enchaîner plusieurs défis scénarisés, qui s’avèrent en fait être des courses sous certaines conditions. Par exemple, vous débutez au 21ème tour avec l’objectif de terminer 11ème au 23ème tour, ou vous devez tenter de garder votre place pendant 2 tours avec une moto endommagée. Les challenges sont nombreux et fort agréables. En outre, des contrats vous sont proposés pour rythmer le tout et l’Histoire s’avère finalement être addictive pour peu que l’on adhère au concept. Pour ce qui est du mode Simulation, le mode Histoire est remplacé par un mode Carrière sur 8 saisons. Cette fois, le réalisme est de rigueur puisqu’il sera question d’être professionnel et de remporter des championnats. Deux approches très différentes donc qui offrent une solide durée de vie au titre.

Plus que X.5




Et c’est d’autant plus vrai que SBK propose un très large contenu avec 14 circuits officiels, 80 pilotes et bécanes, 10 constructeurs, des conditions météorologiques changeantes ayant des effets réalistes sur la conduite et surtout grande nouveauté : trois catégories de véhicules. Ainsi les amateurs de belles cylindrées peuvent découvrir les Superstock et les Supersport qui viennent s’ajouter aux Superbike. Chaque moto a bien entendu son propre style de conduite et prendre en main une Superstock et une Superbike offre des sensations totalement différentes. Et c’est sans aucun doute ce côté élitiste qui plaira aux amateurs du genre, ravis de pouvoir redécouvrir le jeu sous plusieurs aspects. Pour le reste, le cœur du jeu n’a pas changé : les réglages sont toujours aussi nombreux, la difficulté en mode Simulation est vraiment poussée et SBK X intègre tout ce qu’un jeu de courses de motos doit intégrer. Notre seul regret vient finalement de la réalisation technique du soft, qui n’a que très peu évolué depuis 2008 malgré des effets visuels des conditions météorologiques magnifiques. Il en va de même pour la physique parfois assez bateau du titre, notamment lors des conditions pas parfaitement gérées. Il y a encore du travail de ce côté-là pour que SBK devienne enfin le jeu de course ultime.

Enfin, et c’est le dernier point que nous aborderons, l’IA a bénéficié d’un véritable travail cette année puisque le comportement de vos adversaires est beaucoup plus réaliste que dans le passé. Les duels s’avèrent plus marquants et crédibles que jamais. Ainsi, il n’est pas rare d’être bousculé, de voir vos opposants faire des erreurs, de les voir vouloir se venger ou même de tenter de manière désespérée de se rabattre devant vous pour finalement causer un accident. Plus besoin de jouer contre des humains puisque cette IA s’avère tout simplement parfaite, tout comme le reste du jeu en général au niveau du gameplay. Les plus médisants diront que le comportement des motos en mode Arcade donne l’impression de glisser, mais il s’agit bien d’un mode Arcade, fun et décomplexé. Au final, il est difficile de vraiment critiquer le cœur névralgique du jeu puisque SBK X est d’une qualité exceptionnelle. Dommage que la réalisation technique et la physique ne lui rendent pas honneur, car il y avait largement moyen de flirter avec la perfection. Dommage aussi qu'il ait fallu trois épisodes pour en arriver là avec des opus intermédiaires, servant de mises à jour, à l’utilité discutable.

Point complet
Enfin ! Après deux épisodes sur consoles HD, la franchise SBK prend enfin son envol pour écraser la concurrence. Si SBK X déçoit graphiquement, à cause de son retard technique par rapport aux productions actuelles et sa physique assez moyennement gérée, on ne peut qu’apprécier les nombreux ajouts apportés à cette nouvelle édition, qui intègre des tas de petites modifications, un mode Arcade très fun, de nouvelles catégories de motos, de nouveaux modes de jeu, de nouveaux menus et un réalisme plus poussé que jamais. Si vous aimez la moto, la simulation et/ou l’arcade et si vous n’avez pas peur de jouer à un titre en retard de quelques années techniquement, SBK X est assurément fait pour vous !

On a adoré :
+ Du neuf, enfin !
+ Plusieurs catégories
+ Le mode Arcade
+ Plus réaliste que jamais
+ Des menus revus
On n'a pas aimé :
- Graphiquement à la traîne
- 2 opus pour en arriver là
- Physique assez moyenne


Consulter les commentaires Article publié le 12/06/2010 par Etienne F.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2019