Test RWBY : Grimm Eclipse - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 185 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 



Nombre de joueurs
1

Développé et édité par le studio Rooster Teeth Games, RWBY Grimm Eclipse est une adaptation d’un animé affichée à 19,99 euros. Le jeu est basé sur de la coopération et il est possible d'y incarner les personnages de la série comme Ruby, Weiss, Blake et Yang pour combattre Grimm, le tout avec une formule hack’n slash. Alors, adaptation fidèle ou ratée, c’est l’heure du verdict…

RWBY ? Mais c’est quoi en fait ?



Le jeu est une adaptation de l’animé dans un style 3D. La web-série est sortie en 2013. L’histoire n’est pas très originale mais, même sans connaître les bases de la série, le titre devient très vite incompréhensible. Avant de rentrer dans le vif du sujet un topo s’impose donc ! Dans le monde de Remnant, des créatures nommées « grimmes » déciment l’espèce humaine. La résistance s’organise et les Hommes découvrent alors un minerai chargé de magie qui pourrait leur permettre de repousser leurs assaillants. Ce minerai, source de puissance, est utilisé par des chasseurs d’élite : les « huntsmen ». Dans la série nous suivons les aventures d’un groupe d’étudiantes dans un lycée qui forme ses super guerrières afin d’éradiquer le problème, l’histoire du jeu est d’une banalité déconcertante. Du coup, nous découvrons qu’un scientifique fou pratique des expériences pas très claires et nous devons l’arrêter...

L’éclipse aussi sur les graphismes ?

Maintenant que vous connaissez le « speech » de la série, attardons-nous sur l’univers et ses personnages… Vous allez parcourir dix niveaux avec des environnements et objectifs plutôt variés. Vous traverserez des forêts tout en affrontant des vagues d’ennemis, une mine abandonnée piégée par une bombe qu’il vous faudra vite désamorcer, des bases souterraines et une ville dévastée pour ne citer que ça. Même si le jeu ne se répète pas au niveau des environnements, les décors paraissent vides et sans âme. Pire, les niveaux sont assez courts et il est tout simplement impossible d’explorer les zones. Malheureusement le jeu se contente d’un style classique avec des « couloirs », sans aucune sensation de liberté, ce qui plombe légèrement l’ambiance. De plus, il souffre d’un retard graphique prononcé. Même si le style animé est respecté, visuellement parlant le jeu est très moche pour de la Xbox One. C’est franchement dommage car la direction artistique du soft est plutôt intéressante, le soft ayant sa propre identité. Du côté de la bande sonore, les voix officielles sont de la partie et nous retenons quand même quelques musiques d’ambiance, assez sympathiques, en parfaite harmonie avec l’ambiance du jeu. Petit détail qui nous a fait sourire, le bruit de notre barre de vie est similaire à celui du rechargement de Halo quand il se recharge… Coïncidence ?

Oooh yeah… ou Pas !

En ce qui concerne les quatre personnages à incarner (Ruby, Weiss, Blake et Yang), nous sommes ravis de voir que chacun a son propre style de combat, avec en prime une attaque spéciale. Weiss peut lancer de la glace avec son épée, Blake peut se téléporter tel un ninja avec en prime un pistolet qui fait de très gros dégâts, Yang est très utile au corps à corps grâce à ses attaques dévastatrices et, le meilleur pour la fin… Ruby ! Ruby va hanter vos nuits, elle est aussi efficace qu’une pucelle dans une orgie, en clair elle ne sert strictement à rien, que ce soit par ses attaques à mi-distance ou son fusil à pompe qui ralentit les ennemis, elle ne fait quasiment aucun dégât. Nous pouvons même la comparer au vilain petit canard car tout le monde l’esquive sur le multi… Vous l’aurez compris, il y a un gros déséquilibre entre les personnages. Si vous voulez vous amuser, nous vous conseillons fortement de jouer avec Blake ou Weiss, bourrinage garanti ! Mais que serait un Hack’n Slash sans un bestiaire à zigouiller ? Sur ce point là, Rwby est plutôt décevant. En effet, il n’y a que six types d’ennemis différents : petits, moyens et grands, doublés par leurs clones radioactifs. Nous sommes mauvaise langue, il faut ajouter à ça deux robots et un boss de fin !

« Et je tape, tape, tape, c’est ma façon d’aimer ! »

En termes de jouabilité, RWBY est très simple d’accès avec des coups très ordinaires : attaque simple avec X, attaque à distance avec RT, multiples combos en enchaînant X et Y, coup de grâce avec RB, le bouton B sert à contrer, le Dash avec LB et enfin l’attaque ultime avec LB+RB. La jouabilité est simplifiée au maximum, misant sur le spam des mêmes combos plutôt que sur la diversité des coups. Fort heureusement, le jeu propose un bon challenge à relever, la difficulté étant au rendez-vous. Ne pensez pas foncer tête baissée à chaque combat, c’est la mort assurée. En revanche, une fois que votre personnage aura bien évolué, le gameplay deviendra un poil plus bourrin, ce qui se traduira également par une augmentation du sentiment de la répétitivité. Classique, à chaque monstre tué, vous gagnez de l'expérience permettant de gagner des niveaux, le level 10 étant le niveau maximum. Ajoutez à cela les classiques points de compétence. Ces derniers permettent l'amélioration des différentes attaques disponibles. Ils octroient également des bonus non négligeables, comme un regain de vie accéléré ou la possibilité de bénéficier de plusieurs barres d'attaque ultime.

La plupart de ces améliorations nécessitent de remplir certaines conditions, comme tuer un certain nombre d'ennemis avec tel type d'attaque ou atteindre un certain niveau avec tous les personnages. C’est une bonne idée en soi mais c’est très limité dans le contexte car le nombre de capacités pour chaque héros se compte sur les doigts d’une main. Comptez une vingtaine d’heures pour monter vos quatre personnages au niveau 10 avec chacune de leurs capacités à fond. Les plus téméraires se tourneront ensuite vers le mode prestige… Vous gagnerez en puissance mais vous perdrez tout ce que vous avez débloqué. Un grand dilemme s’offre à vous ! Disons-le clairement, RWBY n’est en aucun cas un jeu agréable à jouer en solo, en effet vous allez très vite vous ennuyer sur le mode histoire. Les ennemis sont peu nombreux, les objectifs de défense sont plutôt tendus et le fun n’y est pas. Heureusement que le titre prend tout son sens en multijoueur…

Team R.W.B.Y!

Le multijoueur nous propose deux modes de jeu : le mode Histoire en coop et le mode Horde. Dans le mode histoire, rien ne change par rapport au solo, sauf qu’ici le jeu deviendra beaucoup plus dynamique au niveau des combats. Le nombre d’ennemis étant multiplié par quatre, cela obligera les joueurs à travailler en équipe pour éviter le game over. Vous pourrez même à certains moments créer des combos entre les joueurs en appuyant sur la touche RB. Autre plus, si l’un de vos coéquipiers est à terre, il est possible de le relever. Ajoutez une petite communauté de joueurs très sympathiques qui n’hésitent pas à s’entraider et vous verrez que le plaisir y est ! Si vous jouez à quatre, comptez moins de deux à trois heures pour finir le mode histoire, ce qui est très court, on vous l’accorde. Toutefois, étrangement, le fait de finir le jeu rapidement crée une bonne rejouabilité. Comme la durée de vie est faible, il est plus agréable de rejouer à des sessions rapides entre amis que d’avoir un jeu ultra répétitif qui dure sur la longueur. Bref, il y a un bon équilibre entre le speedrun et le fun procuré par le fait de bourriner tout ce qui bouge entre amis ! Quant au mode Horde, il porte bien son nom N’importe quel jouer de Gears Of War par exemple sait de quoi il en retourne. Nous avons donc jusqu’à quatre joueurs devant défendre des positions contre des vagues d’ennemis. En éliminant les ennemis, on gagne des “lyens” qu’on pourra dépenser dans la construction de tourelles, ce qui donne à l’ensemble un petit côté Tower Defense. Une formule simple mais efficace ! Au niveau de la connexion, globalement le jeu est stable mais le lag s’invite si l’hébergeur a le malheur de ne pas avoir une connexion bien solide !
Article rédigé par Yoann / Kyl3rs95


Point complet
La véritable question est : à qui s’adresse RWBY Grimm Eclipse ? Les fans peuvent être rassurés, l’animé a été respecté au pied de la lettre malgré un scénario plus que banal. Les novices en hack’n slash peuvent également y trouver leur compte puisque le jeu dispose d’une bonne base pour commencer à se faire la main sur le genre. Le contenu étant limité avec en prime un prix un peu trop élevé à notre goût, nous conseillons aux experts du genre de ne pas s’attarder sur ce jeu sous peine de très vite s’ennuyer ! En parlant d’ennui, nous vous déconseillons également de l’acheter si vous ne souhaitez y jouer qu’en solo. Tout a été pensé pour jouer en coop. Dans cette condition, malgré ses nombreux défauts, le titre présente un certain charme. Le mode horde fait office de jolie surprise, comme un petit bonbon venant parfaire un repas.

On a adoré :
Fidèle à l’animé
La coop à 4 en ligne
Le mode Horde
Système d’expérience
Bonne difficulté
Quelques musiques sympas
Bonne rejouabilité
On n'a pas aimé :
Ruby
Retard graphique
Bestiaire pauvre
Combos répétitifs
Aucun intérêt en solo
Scénario banal
Prix un peu élevé pour le contenu


Consulter les commentaires Article publié le 25/02/2018 par Vincent P.


PUBLICITE
DERNIERES NEWS
LES FORUMS BOUGENT

 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2018