Test Race Driver : GRID - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 227 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Race Driver : GRID



Editeur
Codemasters
Développeur
Codemasters
Genre
Course
Statut
Disponible
Date de sortie
  30.05.2008
  03.06.2008
  2008
Nombre de joueurs
1 à 12
Online
- Jeu en ligne
- Contenus
- Classements
Classification PEGI
Thème
Automobile
Mémoire
500Kb par sauvegarde
Résolutions gérées
720p, 1080i, 1080p
Son
Dolby Digital
Prix de lancement
69,00 €

Depuis plusieurs mois, Codemasters a décidé de revoir l’intégralité de son catalogue de jeux et de les rendre à la fois plus simples d’accès et plus attractifs. Dernière licence en date à passer par la case « mise à jour », l’inévitable série des Race Driver, anciennement connue sous le nom TOCA. Avec Race Driver GRID, Codemasters espère non seulement récupérer les fans de la licence mais aussi toucher un autre public, composé de joueurs occasionnels et de novices. Inutile de dire que le pari était risqué !

Ridge Racer 8 ?




Le moins que l’on puisse dire, c’est que les fans de la série risquent d’avoir droit à une énorme désillusion ! Non seulement le réalisme des précédents volets a totalement disparu, mais en sus, le jeu est devenu ultra répétitif et perd pratiquement tout son intérêt. Avec GRID, Codemasters abandonne les bases saines de la série et ne conserve que quelques caractéristiques. Commençons donc par le plus simple : ce qui n’a pas changé. Parmi les bonnes nouvelles, on signalera la présence de nombreuses classes de véhicules et de challenges variés. Concrètement, le mode solo propose une multitude de challenges et de compétitions, allant de la simple course à la course de drift, en passant par le touge (course duel en flanc de montagne) ou encore diverses compétitions (Le Mans par exemple). L’ensemble offre une durée de vie relativement bonne si on cumule le mode solo au mode multijoueur en ligne, mais il faut néanmoins reconnaître que les décors ne sont guère variés. Résultat, on refait inlassablement les 15 parcours dans un sens, puis dans l’autre, et ce au cours de nombreuses compétitions et au volant d’un bon nombre de véhicules. Le cœur du jeu est toujours présent mais Codemasters a revu presque intégralement le reste du contenu…

Du côté des nouveautés, on notera un changement relativement radical du gameplay, nettement plus arcade et simple d’accès, qui permet de rendre le jeu excessivement fun et dynamique. Malheureusement, cette approche arcade rend également le soft plus simple et moins intéressant sur le long terme. Heureusement, quelques bonnes idées sont venues s’y greffer, comme la présence de crashs fantastiques qui détruiront votre véhicule, des replays particulièrement agréables à regarder, la présence de sponsors vous donnant accès à des objectifs secondaires afin de remporter de l’argent ou encore la possibilité d’engager un coéquipier pour grimper plus vite dans le classement des pilotes.

A contrario, on signalera deux « nouveautés » qui laissent sérieusement à désirer. La première n’est autre que le moteur physique qui a été implanté. Celui-ci est peu réaliste et il n’est pas rare de rebondir sur les murs, voler au dessus de ses adversaires ou faire un dérapage pour un oui ou pour un non. La deuxième, c’est la relecture instantanée. Cette dernière permet de visionner un replay quelques secondes après avoir percuté un adversaire ou un mur afin de revenir dans le temps pour reprendre le cours des événements plus tôt et éviter le crash. L’idée provient directement de Full Auto et enlève définitivement toute crédibilité à la série. Difficile en effet de ne pas gagner une course lorsque l’on sait que l’on a le droit à 4 ou 5 relectures par compétition en mode facile et normal… Les débutants apprécieront et ceux qui n'avaient jamais touché à un TOCA trouveront l'option pratique, mais tous ne partageront pas cet avis. Certes, on peut toujours choisir de ne pas l’utiliser, mais il est difficile de ne pas succomber à la tentation... Ajoutez à cela une IA à la ramasse, des décors qui se ressemblent tous, un gameplay répétitif et une jouabilité « savonnette » et vous comprendrez que GRID est loin de remplir son contrat…

Colin a du bon




Heureusement, GRID compense les faiblesses de son gameplay par une réalisation de haute volée. Outre une bande-son très correcte et des menus exquis, on relèvera la présence du moteur graphique qui avait fait ses preuves avec Colin McRae DIRT. Celui-ci offre non seulement de jolis décors et des modélisations très réussies, mais il confère au jeu un souci du détail tout simplement hallucinant. La route, les crashs, les virages, les foules en délire, les bâtiments fidèles à la réalité, les banderoles qui pendent au dessus du circuit, tout est là pour nous plonger dans l’ambiance. Il est juste regrettable de constater que faute de décors variés, l’intérêt s’estompe au fil des heures passées à jouer.

Point complet
Codemasters nous offre un nouveau volet de l’une de ses franchises cultes dénué de tout réalisme. Si le jeu a gagné en dynamisme et en fun, il perd totalement son côté « simulation ». Si les premières minutes de jeu seront sans doute pénibles pour les fans, il faut reconnaître que cette nouvelle orientation offre une prise en main immédiate. De plus, l’esthétique très soignée donne un charme fou à cet épisode. Malheureusement, Codemasters ne s’est pas soucié du moteur physique qui est loin d’être satisfaisant, ni même de l’intelligence artificielle qui est souvent ridicule. D’autres détails comme la « relecture instantanée » seront laissés au jugement de chacun mais nul doute que les fans de la série ne pourront qu’être déçus. Dommage puisque GRID est un bon jeu de course qui permet de passer de bons moments. Si le gameplay et le contenu avaient été plus riches, le titre ne serait certainement pas passé pour une simple démo technique.

On a adoré :
+ Simple à prendre en main
+ Fun et dynamique
+ Une esthétique soignée
+ Une longue carrière solo
+ De nombreux véhicules
+ La présence de coéquipiers
+ Le multijoueur
+ Les crashs
On n'a pas aimé :
-Beaucoup trop arcade
-Peu de circuits
-Une physique à la rue
-L'IA des adversaires
-Ultra répétitif


Consulter les commentaires Article publié le 19-06-08 par Etienne F.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2019