Test Qix ++ - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connect�, 41 331 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Qix ++



Développeur
Taito Corporation
Distributeur
Xbox Live Arcade
Genre
Réflexion
Statut
Disponible
Date de sortie
  09.12.2009
  09.12.2009
  09.12.2009
Nombre de joueurs
1 à 4
Online
- Contenus
- Jeu en ligne
- Classements
Classification PEGI
Résolutions gérées
720p
Prix de lancement
800 MS Points

Taito Corporation propose depuis plusieurs mois de nombreux remakes de grands classiques de son passé. Avec Qix ++, le studio espère proposer un tout nouveau genre de jeux aux possesseurs de Xbox 360 en mêlant réflexion et shoot. Mais derrière ce concept original se cache également un titre d’une simplicité graphique étonnante. Son contenu justifie-t-il alors les 800 MS Points auxquels il est vendu ?

La limite du raisonnable ?




Le concept de Qix ++ est on ne peut plus simple : on dirige un vaisseau dans une aire de jeu rectangulaire et on doit supprimer petit à petit les différentes parties de celle-ci en les entourant d’un faisceau blanc qu’on laisse derrière soi. A chaque fois qu’une zone de jeu est entourée, elle disparaît et augmente notre pourcentage de zone de jeu supprimée. Une fois un certain pourcentage atteint, on remporte la partie. Bien entendu, on n’est pas seul puisque divers monstres ou autres formes s’y trouvent, chacun usant de sa propre technique pour déranger notre jeu. Il faut donc veiller à les esquiver pour ne pas perdre trop de vies afin d’éviter le Game Over. Par ailleurs, il est également essentiel de veiller à dépasser considérablement le pourcentage imposé pour obtenir des points qui permettent d’améliorer notre vaisseau en vitesse, santé, etc. Par exemple, si l’objectif de la zone de jeu à supprimer est fixé à 70%, une fois à 68%, il faut tenter de supprimer une grosse aire de jeu pour obtenir par exemple 94%. Les points dépassant les 70% viennent alors s’ajouter à notre capital, un plus non négligeable dans la progression. En d’autres termes, plus on prend de risques, plus on gagne !

Derrière ce concept intelligent et particulièrement fun en pratique se cache donc l’un des jeux les plus addictifs de ces dernières années. Difficile de décrocher tant le concept est bien exploité, les ennemis géniaux et tant le soft regorge de bonnes idées. Cependant, on se rend compte après 20 minutes de jeu que l’on a terminé l’aventure, soit les 16 niveaux qui composent le mode solo… Les 800 MS Points demandés représentent un tarif bien trop élevé ! A 200, voire moins, la pilule serait mieux passée, surtout que là on a l’impression de payer plein pot pour une grosse démo. Ajoutez à cela une esthétique et un mode multijoueur trop simplistes et vous comprendrez que le contenu lui fait cruellement défaut. Bien sûr, on peut toujours améliorer son score sur les niveaux présents, mais un peu plus de profondeur n’aurait pas fait de mal… Et beaucoup de joueurs n’y toucheront qu’une ou deux fois ! C’est un titre à se procurer, mais à tout petit prix et à condition que du contenu additionnel voit le jour gratuitement…

Point complet
Si Qix ++ n’est assurément pas un mauvais jeu, on ne peut s’empêcher de constater que le soft est loin de remplir ses objectifs. Addictif, fun et intelligent, le soft de Taito Corporation souffre d’une durée de vie ridicule. Les joueurs occasionnels le finiront en moins de vingt minutes tandis que les autres n’y passeront guère plus d’une ou deux heures pour exploser leurs records. Quoi qu’il en soit, c’est bien trop peu pour un soft de ce genre, d’autant plus que le prix de vente est très élevé. Plus proche d’une grosse démo que d’un jeu complet, Qix ++ est malheureusement une belle arnaque…

On a adoré :
+ Concept addictif
+ Fun et intelligent
On n'a pas aimé :
- Beaucoup trop cher ! (800 MS Points)
- Esthétique simpliste
- Contenu ridicule


Consulter les commentaires Article publié le 07/01/2010 par Etienne F.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2020