Test Omega Five - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 233 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Omega Five



Editeur
Hudson Soft
Développeur
Natsume
Distributeur
Xbox Live Arcade
Genre
Shoot Them'Up
Statut
Disponible
Date de sortie
  09.01.2008
  09.01.2008
Nombre de joueurs
1

Développé en interne par une toute petite équipe de développeurs, Omega Five a été dès le départ conçu comme un shoot them up hardcore destiné uniquement au Xbox Live Arcade. Mais avec de telles ambitions et de telles promesses, nombreux étaient ceux qui pensaient que cette fine équipe de développeurs ne parviendrait pas à marquer les esprits. Un an plus tard, le soft débarque enfin sur le Live, vendu à 800 points (soit plus de 10€) et une question vient à présent à l’esprit de tous les joueurs : qu’en est-il donc du résultat ?

Simple mais efficace




Omega Five est un shoot them up des plus classiques qui nous propose d’incarner au choix l’un des quelques combattants qui nous sont proposés. Chacun d’eux dispose bien entendu de ses propres caractéristiques, mais aussi et surtout de son propre armement et donc de ses propres attaques. Si au début le jeu ne propose que deux personnages, les joueurs pourront néanmoins débloquer d’autres héros en terminant l’aventure avec les personnages d’origine. Une fois l’aventure lancée, le joueur constatera avec surprise qu’il ne s’agit pas de piloter un vaisseau mais bel et bien un combattant en lévitation dans les airs. Celui-ci avancera à l’ancienne, soit en straffing horizontal, de gauche à droite. Pour le gameplay, Hudson se repose sur des valeurs sûres : le stick gauche pour bouger le personnage, le stick droit pour tirer dans diverses directions et quelques boutons d’attaques spéciales. Rien de révolutionnaire en soi mais il faut reconnaître que l’ensemble s’avère simple à prendre en main et particulièrement efficace.

En revanche, là où le jeu se démarque de la concurrence, c’est avant tout par ses choix artistiques. Hudson nous met une véritable gifle avec des graphismes en 3D magnifiques qui fourmillent de détails. Dès le premier niveau, le joueur remarquera en effet que les éléments d’arrière plan se déplacent et que les ennemis arrivent le plus souvent du fond de l’écran et effectuent un long voyage avant d’arriver enfin sur l’avant plan. L’ensemble donne lieu à un spectacle particulièrement réjouissant et très vivant qui ne perturbera en rien le joueur dans ses combats.

H.A.R.D-Core




Mais contrairement à la plupart des productions actuelles, Omega Five s’adresse avant tout à un public composé de hardcore gamers. Comprenez par là que le niveau de difficulté est particulièrement élevé et qu’une mort au premier niveau du jeu vous empêchera sans doute d’accéder à la fin de l’aventure. Résultat ? Recommencer encore et encore les niveaux, jusqu’à ce que les mécaniques de jeu soient connues du joueur et que celui-ci parvienne à se frayer un chemin sans se faire tuer. Malgré cette difficulté, le jeu demeure étrangement fun et on ne se lasse pas une seule seconde de recommencer 10 fois le même niveau tant une fois celui-ci terminé, on finit par acquérir une certaine fierté. Reste que le commun des joueurs regardera ce divertissement avec de très gros yeux, en se demandant encore comment certains joueurs peuvent prendre autant de temps et mettre autant de ferveur dans un jeu aussi simpliste à première vue.

Au niveau de la progression, il est important de noter que le joueur bénéficiera de vies supplémentaires au fil des heures de jeu, de sorte que l’aventure devienne plus simple avec un peu de persévérance. De même que l’armement est customisable. Comprenez par là, qu’à condition de ne pas mourir, votre arme se perfectionnera et vous permettra de faire plus de dégâts. Une petite touche RPG bien sympathique qui permet de rendre les affrontements un tantinet plus tactiques.

Pour le reste, on soulignera avant tout la beauté des graphismes, mais aussi la présence d’un mode coopératif sur une seule et même console, lequel permet de s’entraider sur le champ de bataille et de rendre les combats plus faciles. En revanche, on déplorera l’absence d’un mode de jeu similaire et le maigre nombre de niveaux proposés (seulement 4, mais très très longs et très difficiles). Mieux vaut donc peser le pour et le contre avant d’investir dans ce soft qui, répétons-le, ne s’adresse qu’à une catégorie très ciblée de joueurs.

Point complet
Ne gâchons pas notre plaisir : Omega Five est un excellent shoot them up. Peut-être un peu trop classique et sans doute largement en dessous de hits comme Ikaruga ou Under Defeat, mais tout de même terriblement efficace et littéralement jouissif pour les amateurs du genre. Reste que dans l’ensemble, le soft ne s’adresse qu’à un nombre très restreint de joueurs tant le niveau de difficulté est élevé… A noter également qu’un ou deux niveaux de plus n’auraient pas été de trop, même s’il faut reconnaître que les quatre niveaux qui nous sont ici proposés sont relativement longs…

On a adoré :
+ Un gameplay jouissif
+ De jolis graphismes
+ La coopération
+ La difficulté
On n'a pas aimé :
- Peu de niveaux
- Pas de coopération en ligne


Consulter les commentaires Article publié le 18-01-08 par Etienne F.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2019