Test Ninja Gaiden 3 - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connect�, 41 331 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Ninja Gaiden III



Editeur
Tecmo Koei
Développeur
Team Ninja
Genre
Action Aventure
Statut
Disponible
Date de sortie
  23.03.2012
  03.2012
  22.03.2012
Nombre de joueurs
1
Thème
Ninja / Samouraï

Le premier Ninja Gaiden s'était imposé comme une franche réussite lors de sa sortie sur Xbox première du nom. Réédité plusieurs fois, le jeu n'avait rien perdu de sa splendeur. Moins marquant, le second épisode demeurait dans la veine du premier et parvenait à scotcher les fans malgré son manque d'ambition. Désormais affranchie de maître Itagaki, son créateur, la franchise revient désormais entre les mains d'une Team Ninja qui avait plutôt bien réussi son pari pour le retour de Dead or Alive...

La Team Ninja n'est plus




Lorsqu'on pense à la Team Ninja, on ne peut s'empêcher de penser à tous les hits que ce studio nous a proposés au cours de ces dernières années. Ninja Gaiden bien sûr, mais aussi la série des Dead or Alive, et dans une moindre mesure le sympathique Xtreme Beach Volleyball. Malheureusement, le départ de son créateur, Itagaki, a également soulevé de nombreuses questions d'ordre technique. L'équipe en place a-t-elle toujours son talent ? Si le reboot de Dead or Alive nous prouve que la Team Ninja est toujours capable de réaliser un projet ambitieux, avec certes moins de talent que le maître, Ninja Gaiden 3 prouve également que, réduite, l'équipe de développement ne sait pas s'afficher sur plusieurs fronts. D'entrée de jeu, le ton est donné. Si le titre nous place toujours dans la peau du ninja Ryu Hayabusa, la série semble avoir perdu toute son aura. Plusieurs raisons expliquent ce changement identitaire. Tout d'abord, le scénario a été nettement moins soigné que par le passé. Pourtant, on sait combien le scénario n'était pas le point fort de la série...

Avec cet épisode, l’équipe semble s'être contentée du strict minimum en mixant plusieurs idées bien mal exploitées. On se retrouve donc dans un Londres assiégé pour tenter de sauver le Parlement ou au beau milieu du désert en mission spéciale, sans trop comprendre le fin fond de cette histoire, qui semble n'avoir ni queue ni tête. Heureusement pour lui, Ninja Gaiden 3 peut compter sur son design exceptionnel, hérité des précédents épisodes de la série. Côté gameplay en revanche, le studio a tranché dans le vif. Vous trouviez Ninja Gaiden premier du nom horriblement difficile ? Vous trouverez ce nouvel opus atrocement simple. Pas de demi-mesure, le studio a tué sa franchise en tentant une approche ultra grand public. La difficulté est divisée par six, les ennemis sont d'une bêtise aberrante, le gameplay a été simplifié et les phases de plates-formes ont pratiquement disparu. Autant dire que pour avoir un Game Over, il faut vraiment le chercher ! Conséquence directe de cette simplicité : la durée de vie est divisée par deux et tombe à seulement 7 ou 8 heures.

Appauvri, dénaturé, Ninja Gaiden 3 n'a décidément plus grand-chose en commun avec ses aînés, si ce n'est peut être ses soucis de caméra, récurrents, son gameplay qui reste heureusement très fun et ses graphismes, qui n'ont pratiquement pas évolué depuis le premier volet et affichent facilement cinq années de retard au compteur. Quelques combats de boss, la mise en scène impressionnante et le côté de défouloir grand guignol sauvent également le navire du naufrage, mais tout cela reste désespérément insuffisant par rapport aux précédents volets de la saga. Mais qu'on ne se fasse pas d'illusions : Ninja Gaiden n'est plus. Le jeu est devenu une franchise grand public sans saveur, sans difficulté et sans profondeur. Exit l'inventaire, exit la diversité de l'arsenal (une seule arme, un arc, un seul nimpo), lock automatique des ennemis... La liste est longue ! Et c'est sans même parler des QTE qui prennent une part prépondérante dans l'aventure... Un joli gâchis qui montre également un manque d'ambition et de moyens et qui sacrifie une franchise qui aurait mérité une meilleure fin. Reste heureusement un défouloir plutôt fun, qui offre quelques séquences assez variées, mais qui ne parviendra à satisfaire que les joueurs les moins exigeants.

Point complet
Cruelle déception que ce troisième épisode de la série Ninja Gaiden, qui n'a plus grand-chose en commun avec la merveilleuse saga d'Itagaki. Visuellement, le jeu a pris cinq ans d'âge, le soft souffre toujours des mêmes défauts de caméra et, surtout, Ninja Gaiden a tout perdu de sa richesse côté gameplay, de sa difficulté et de sa nature. Heureusement, il reste un beat them all défoulant, plutôt fun, relativement vari, et bien mis en scène, mais qui n'est plus que l'ombre de lui-même.

On a adoré :
+ La mise en scène
+ Le design, classe
+ Gameplay fun
+ Plus varié que ses prédécesseurs
+ Un bon défouloir
On n'a pas aimé :
- Graphismes à la traîne
- Soucis de caméra
- Scénario médiocre
- Beaucoup trop facile
- Durée de vie réduite (8h)
- Ninja Gaiden dénaturé!
- Gameplay appauvri


Consulter les commentaires Article publié le 24/11/2012 par Etienne F.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2020