Test NBA Live 10 - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connect�, 41 331 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

NBA Live 10



Editeur
EA Sports
Développeur
EA Canada
Genre
Sport
Statut
Disponible
Date de sortie
  08.10.2009
  06.10.2009
Nombre de joueurs
1
Thème
Basket-ball

NBA Live 09 avait conquis certains amateurs de basket grâce à son contenu très riche et son accessibilité plus grand public que son homologue NBA 2K9, mais il pêchait sur sa crédibilité. L'édition 2010 se devait de ne pas faire l'impasse sur ces aspects-là pour proposer une expérience toujours plus agréable tout en revenant dans la lumière de la scène vidéoludique. Pari réussi ?

Go Lakers !




Droit au panier : NBA Live 10 marque un trois points pour son contenu, mais reste un peu avare en nouveautés. Ainsi, les habituels modes de jeu solo et online (Match simple, play offs, match fantasy, deviens pro) sont présents dans ce nouvel opus. Au programme de ce titre, on trouve aussi un mode Dynasty qui vous propose d'incarner l'entraîneur d'une équipe. Au commencement de celui-ci, vous devez choisir les Objectifs Dynasty de votre saison dans le but de glaner des points d'expérience. De plus, vous devez constituer entièrement votre staff technique, mais aussi recruter vos joueurs et les entraîner au quotidien dans l'Academy pour améliorer leurs statistiques. Comme d'habitude, les matchs peuvent être joués ou simulés. Pour ce dernier cas de figure, vous pouvez à tout moment rejoindre le parquet pour changer la donne d'un match critique. Venant compléter des modes déjà bien conséquents, l'ADN prend cette année un nouveau degré d'importance. En effet, ces statistiques viennent agrémenter la Saison Dynamique en se basant sur les statistiques réelles de la NBA. Ainsi, les blessures, la réussite des joueurs, le pourcentage de réussite et bien d'autres paramètres sont mis à jour tous les jours. A noter que ce système très appréciable vient renforcer l'immersion du jeu, mais s'avère disponible à la condition de disposer d'un code produit ou en achetant un sur le Xbox Live (pour 1200 MS Points tout de même). Du côté du Online, le LIVE Run Adidas vous permet de jouer en 5 contre 5 dans des matchs à 21 points et les ligues en ligne vous plongent dans les joies de la compétition Online. Voilà tant de modes qui feront la joie des amateurs de la NBA.

Alors qu'on reprochait au précédent opus d'être trop rapide et de disposer d'une IA faible en défense, sachez que les équipes d'EA Sports se sont penchées sur le sujet ! Ainsi, les améliorations apportées renforcent le réalisme et le rythme posé favorise la construction stratégique. Plus solide en défense et gommant en partie le sentiment d'une trajectoire pré-calculée du ballon, on apprécie qu’EA Sports ait décidé de se pencher un peu plus vers la simulation que vers un basket-champagne souvent dénoncé par les fans du genre. Malgré tout, certains bugs de collisions et l'intelligence artificielle de nos coéquipiers sont toujours gênants. Par exemple, il n'est pas exclu de voir un joueur traverser le corps d'un de nos défenseurs pour ensuite foncer vers la raquette, ou même de constater qu'un attaquant reste figé sur ses positions au lieu de proposer un appel de balle. Ce point se vérifie d'autant plus lors d'un face à face avec une star de la NBA. Par ailleurs, grâce au nouveau système de dribble, il est désormais plus simple de se débarrasser de son marquage avec un premier geste éclair, mais ceci nécessite un bon timing.

A la conquête de la raquette !




En revanche, les animations des maillots sont franchement douteuses, sans parler de mouvements de balle aux trajectoires par moment étranges. Du côté de l'attaque, le timing de tirs se veut plus précis que dans les précédents opus. Par conséquent, on se surprend souvent à rater des tirs simples dans la raquette avec Kobe Bryant, ou d'autres grosses cylindrées de la ligue américaine. Autre nouveauté, la possibilité de procéder à une passe rapide (gâchette et stick droit), devient désormais un outil indispensable. Alors que l'on perd beaucoup de ballons en "passe classique", la faute à un système de formation resserré, la passe rapide quant à elle favorise la construction stratégique et l'impulsivité propre à un match de basket. Un vrai plus ! Toujours du côté de la jouabilité, force est de constater qu’EA Sports a revu l'aspect "superflu" qui le caractérise depuis des années. Par conséquent, en match de cinq minutes, il est quasi impossible d'atteindre la barre des 100 points tant le niveau de la défense a été rehaussée, tout comme le fait de partir à la conquête du dunk avec un seul joueur en contre attaque. Ce type d'action fait partie du passé ! Un pari sur l'avenir opportun, puisqu'on imagine cette franchise pouvoir taquiner la concurrence dans les années à venir, tout comme l'a déjà fait FIFA avec PES.

Visuellement parlant, NBA Live 10 est au point, mais s'avère tout de même en deçà de son concurrent direct des studios de 2K. A l'image d'un FIFA, les grosses stars de la ligue sont fidèlement retranscrites, alors que les joueurs moins connus sont encore bâclés. Aussi, on remarque en cours de jeu qu'EA Sports a attaché une importance particulière aux effets visuels tels que les éclairages, le public et l'ambiance sonore du titre. Par contre, les commentaires d'Eric Besnard et Georges Eddy commencent sévèrement à tourner en rond et sont souvent en décalage avec l'action. Les aficionados de ce sport préféreront sans doute les arrêter pour profiter de l'ambiance survoltée des terrains.

Point complet
Dans l'ombre de la série des NBA 2K depuis bien longtemps, NBA Live s'organise pour prendre la dragée haute à son concurrent direct. Du haut de ses multiples modes de jeu appréciables en solo comme en multi, le titre d’EA Sports doit encore parfaire quelques détails (IA défensive, bugs de collisions…) dont certains points de son gameplay (mauvais enchaînement dribble et shoot direct). Ceci étant dit, la franchise a gagné en souplesse et en crédibilité sans pour autant marcher sur les plates-bandes de NBA 2K10. A n'en pas douter, les atouts de NBA Live 10 ne sont autres que son ambiance sonore incomparable, ses solides modes de jeu (solo et en ligne) et sa durée de vie astronomique. Une nouvelle fois, cette version 2010 repousse les limites de ses prédécesseurs et propose un jeu plus grand public et simple que celui de 2K, mais qui n’a pas à rougir face à ce dernier.

On a adoré :
+ Les modes de jeu
+ L'ambiance sonore
+ Les passes rapides
+ Moteur graphique en progression
+ Plus accessible que NBA 2K10
+ Durée de vie
+ Licence FIBA
On n'a pas aimé :
- IA défensive
- Bugs de collisions
- Problèmes d’enchaînements
- Commentaires lassants
- Des animations quelques fois douteuses


Consulter les commentaires Article publié le 06/11/2009 par Kévin F.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2020