Test NBA Jam - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connect�, 41 331 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

NBA Jam



Développeur
EA Canada
Genre
Arcade Sport
Statut
Disponible en Europe et aux Etats-Unis
Date de sortie
  26.11.2010
  17.11.2010
Nombre de joueurs
1
Thème
Basket-ball

Fleuron de l’arcade sur consoles, la série NBA Jam a régressé au fil des années pour finalement disparaître après un opus sur 128 bits qui ne s’était pratiquement pas vendu. EA, qui a récupéré la licence entre temps, avait annoncé un passage sur Wii et un portage en version digitale, avant de confirmer le fait que le titre verrait finalement le jour comme bonus pour le nouveau NBA Live, qui a ensuite été annulé. Revu et corrigé, NBA Jam a eu une seconde chance de voir le jour et a finalement terminé dans les rayons comme un jeu à part entière vendu en version boite. Indisponible en France, NBA Jam peut être acheté pour un peu moins de 30€ dans plusieurs pays européens, incluant le Royaume-Uni et la Belgique pour ce qui est de nos pays limitrophes. Reste à présent à définir si le trip nostalgique en vaut la chandelle…

Cher payé le trip nostalgique ?




Malgré une communication chaotique en ce qui concerne la sortie du soft, EA a tout de même réussir à sortir la version HD de NBA Jam… mais à quel prix ? S’il avait été commercialisé sur le marché en ligne de la console, le jeu n’aurait pas été vendu à plus de 12-15€, or, en version boite, il nous débarque à pratiquement 30€. Le soft mérite-t-il un tel investissement ? S’il faut admettre qu’on a de quoi être déphasé par les changements de stratégie de l’éditeur, il faut reconnaître également que NBA Jam emporte assez de contenu avec lui pour justifier en quelque sorte une version boite et un tel tarif. Le soft offre une très bonne durée de vie, si vous accrochez au concept du moins, et il faut compter sur une bonne dizaine d’heures de jeu pour en faire le tour en solitaire. Reste qu’il faut adhérer à l’arcade. On ne dirige qu’une équipe de deux joueurs affrontant deux autres joueurs, le design est volontairement caricatural, la prise en main est rapide et le jeu s’avère très fun. On aime ou on déteste. Cependant, ne nous faites pas dire ce que nous n’avons pas dit : le gameplay de ce reboot de NBA Jam n’est pas non plus parfait.

Dans l’ensemble, le jeu est extrêmement répétitif et le gameplay relativement limité, comparé à d’autres jeux arcade. En plus, il faut tout apprendre par soi-même. Même si on gère rapidement, quelques subtilités ne se laissent maîtriser qu’après quelques heures de jeu. Ce qui est dommage, c’est que globalement les contrôles sont trop basiques, qu’il est impossible de les modifier et qu’il est également impossible de diriger le second joueur en solo. En gros, on se contente de diriger un seul joueur sur un terrain très petit, de sauter, courir, faire des passes et tirer ou dunker pour marquer des points. C’est plutôt sympathique cinq minutes en solitaire et il y a moyen de s’amuser avec ses amis ou sur le Live, mais dans l’ensemble le concept est bien trop limité et on finit très vite par s’en lasser. Pourquoi ? Tout simplement car le jeu n’a pas évolué avec son temps. Proposer un reboot fidèle d’un vieux titre, c’est bien, mais cela aurait été mieux s’il avait ajouté de la plus-value. En l’état, on se retrouve avec un volet au concept qui a très mal vieilli même s’il demeure sympathique un certain temps.

Si vous êtes du genre à ne pas vous lasser alors vous saurez profiter des matchs dans le mode solo, des défis, des boss et de plein de modes de jeu allant du Domination au Remix, Remix 2vs2, Smash, 21, Elimination, etc. L’un dans l’autre, le concept ne change pas beaucoup, au même titre que les règles, mais cela a le mérite d’exister, avec quelques petites variantes, le mode principal proposant une suite de matchs avec boss, le mode Remix d’affronter des équipes par division et les autres lorgnant davantage vers les défis. Niveau réalisation, cela reste très fidèle à l’original, avec des graphismes colorés, de belles modélisations de stade et surtout l’intégration des visages authentiques des joueurs, avec des animations rigolotes et un humour parfois très drôle. La bande sonore n’est pas en reste avec des doublages en anglais d’excellente facture, sans aucune localisation. Pour 30€, le joueur en a donc plus ou moins pour son argent, d’autant qu’il n’y a pas de Pass Online. Dommage tout de même qu’EA Sports n’ait pas peaufiné son produit et ajouté quelques features qui auraient pu le moderniser un peu.

Point complet
Si ce reboot de NBA Jam s’avère plutôt complet au niveau de son contenu et de ses modes de jeu, il faut tout de même reconnaître que le soft souffre de pas mal de petites imperfections qui gâchent l’expérience. Du coup, si on prend plaisir à y jouer quelques minutes ou entre amis, on ne tarde malheureusement pas à voir les limites du titre, bien trop répétitif et limité dans son gameplay, la faute à un concept qui a mal vieilli. Pour environ 30€, les fans de l’original auront cependant droit à un sympathique jeu de basketball, fun, rigolo et plutôt joli, mais souffrant de nombreuses imperfections menant jusqu’à la lassitude. A réserver aux puristes ou à se procurer au plus petit prix possible !

On a adoré :
+ Design rigolo
+ Graphismes réussis
+ Bonne durée de vie
+ Contrôles faciles à maîtriser…
On n'a pas aimé :
- Mais non modifiables
- Trop répétitif et limité
- Impossibilité de diriger le Joueur 2
- Le concept a mal vieilli


Consulter les commentaires Article publié le 05/04/2011 par Etienne F.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2020