Test NBA 2K6 - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connect�, 41 331 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

NBA 2K6



Editeur
2K Games
Genre
Sport
Statut
Disponible
Date de sortie
  28.04.2006
  16.11.2005
Nombre de joueurs
1 à 8
Online
- Contenus
- Jeu en ligne
- Classements
Classification PEGI
Résolutions gérées
720p, 1080i
Son
5.1
Prix de lancement
59,00 €

Adulée par les fans de simulation de basket depuis ses heures de gloire sur la défunte Dreamcast, la série NBA 2K se devait de faire une entrée fracassante sur Xbox 360. Pour des raisons qui restent encore obscures, la version européenne de NBA 2K6 arrive avec un retard de pratiquement six mois sur son homologue américain. Un boulevard pour NBA Live 06 d’EA Sports, qui malgré sa sortie simultanée avec la Xbox 360 n’a pas vraiment convaincu son monde. Mieux vaut tard que jamais ?

Bienvenue dans la comp(l)étition




Si l’on devait comparer le contenu des deux seuls titres de basket tournant actuellement sur Xbox 360, le jour et la nuit serait sans doute l’expression la mieux adaptée. Alors que NBA Live 06 ne propose pratiquement que son mode saison de consistant, NBA 2K6 aligne quant à lui un à un les modes “bouffeurs de vie sociale”. La saison à 82 matchs évidemment, mais aussi un vrai mode entraînement, un mode parties rapides, un mode association qui permet de gérer un club durant des années, un mode street, et un mode situation où le joueur peut régler le temps restant d'un match, le score et quelle équipe possède alors la balle.

Le fameux mode 24/7, où vous faites évoluer un joueur qui rêve de devenir une star du ballon orange, est une fois encore présent. En remportant de nombreux défis face à des stars de la NBA (un contre un, balle minuscule, balle bombe, etc.) le basketteur sorti de l’imagination du joueur quelques minutes avant récupère des numéros de téléphone, et gagne quelques points d'aptitude à dépenser dans diverses caractéristiques pour s’améliorer. Il devient peu à peu une terreur outre-atlantique. La version Xbox 360 permet même de se balader dans son propre appartement, de le décorer, et de débloquer un mini-jeu de fléchette. Détail certes, mais toujours agréable.

Toute la partie online est bien là cette année et 10 joueurs peuvent dorénavant s’affronter simultanément. 2K Sports ne s’arrête pas là et propose aux nombreux possesseurs du Xbox Live de télécharger les effectifs réactualisés, de prendre part à des championnats avec playoffs, des tournois en réseau, avec détails des statistiques de chaque joueur sur le site officiel du développeur mis à jour au fur et à mesure. Autant dire que NBA 2K6 n’a plus rien à envier à personne.

Bien dans son basket




Il n’y a pas de secret, si la série des NBA 2K remporte au fil des années un succès de plus en plus important, cela s’explique en grande partie par le gameplay aussi propre qu’un parquet qu’offre à chaque fois la nouvelle version. Comme un certain Pro Evolution Soccer dans le domaine du football, NBA 2K6 ne fait qu’affiner un gameplay déjà bien en place. On note bien ça et là quelques nouveautés mineures tel le double contrôle mais il s’agit plus de détails qu’autre chose. Plus agréable mais paradoxalement plus coriace à prendre en main que NBA Live 06, NBA 2K6 propose une foultitude de possibilités de jeux. L’interception est ici favorisée par le choix et la mise en place d’une bonne défense. En défense 1-3-1 par exemple (encore faut-il savoir la jouer), les prises à deux sur l’ailler qui reçoit la balle du pivot donnent lieu un taux élevé d’interception, pour le bonheur des plus tacticiens qui se retrouvent frustrés avec un NBA Live, hormis peut-être lors des phases offensives. C’est bien là le constat général que l’on tire de NBA 2K6, plus pointu et plus élitiste que la concurrence.

Que les néophytes se rassurent, les premiers modes de difficultés sont là pour eux, tout comme un tas d’indications qui facilitent l’orientation pendant les matchs. On peut ainsi repérer la spécialité de chaque joueur grâce à une petite icône au dessus de leur tête. Aspect tout aussi important : les caméras. Les angles de vue sont nombreux et la caméra suit vraiment bien l’action. Dans le registre des nouveautés de cette version 360, on note l'analyse de votre style de jeu par la console. Cette fonctionnalité permet à la 360 de mémoriser votre façon de jouer afin de donner par la suite des commentaires dans le genre de : "Laisse le champ libre aux shooteurs" ou "Aime ralentir le jeu". Des statistiques sur vos choix de shoots (trois points, mi-distance, dans la raquette, etc.), types de shoots (lay-up, dunks, tirs en suspension…) et autres sont également au menu. On peut ainsi trouver ses points faibles et les corriger, mais surtout faire mémoriser à la console le style de jeu d’un ami, avant de l'attribuer à l'I.A. qui jouera alors comme cet ami.

Dunk technique ?




Malheureusement il fallait bien un point où le titre de 2K Sports soit un petit cran en dessous de NBA Live 06. C’est donc techniquement que NBA 2K6 laisse à désirer, surtout pour les nombreux non-possesseurs d’une TV Haute Définition. Dommage car c’est carrément un petit bout de l’écran qui n’apparaît pas sur une télévision ordinaire. Autrement, on voit bien la différence avec la première Xbox lors des matchs de NBA. La modélisation des protagonistes a fait un grand bond en avant et les textures sont plus belles que jamais. Le titre est fluide quoi qu’il arrive et les animations sont encore une fois plus proches que jamais de la réalité. Merci la motion capture. Mais pour ce qui est du reste (décors de street, menus…), ce 2K6 fait assez peine à voir. Au moins, il ne devrait pas être très difficile de faire mieux avec NBA 2K7.

Pour finir sur la bande sonore, qui dit basket dit Rap ou R'n'B. On commence à y être habitué et les différents titres collent comme il se doit à l’ambiance. Toute la partie bruitages n’est pas en reste et continue dans le niveau d’excellence auquel nous ont habitué les développeurs. Les commentaires, en anglais, sont excellents et les puristes devraient être aux anges d’avoir l’impression d’assister à une retransmission américaine.

Point complet
Ultra complet, toujours aussi additif, avec une durée de vie vraiment géante, et plus beau sur next-gen’, la version Xbox 360 de NBA 2K6 est une réussite. On peut regretter que le jeu ne soit carrément pas optimisé pour les TV non-HD, et que la plastique de certains points soit indigne d’une 360, mais le gameplay aux petits oignons et l’énorme contenu font vite oublier ces petits désagréments. Le soft de Visual Concepts est à l’heure actuelle la référence, tout simplement.

On a adoré :
+ Nombreux modes
+ Simulation par excellence
+ Enfin online en Europe
On n'a pas aimé :
- TV HD quasi obligatoire
- Les menus austères
- En retard de pratiquement six mois
- Manque de nouveautés ?


Consulter les commentaires Article publié le 07-07-06 par Aurélien B.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2020