Test MotoGP 19 - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 246 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 



Editeur
Milestone
Développeur
Milestone
Genre
Course
Statut
Disponible
Date de sortie
  06.06.2019
Nombre de joueurs
1

Voilà sept ans que Milestone est aux commandes de la licence MotoGP, affinant chaque année sa recette pour proposer une expérience se rapprochant toujours plus de la simulation ultime. Après l’introduction d’un nouveau moteur graphique dans l’opus de l’année dernière, Milestone met cette année en avant sa nouvelle IA. Est-ce suffisant pour justifier ce nouveau titre ? On vous dit tout ! En piste !

Le pouvoir de l’I.A.



Les fans de jeux de sport, qu’ils soient mécaniques ou non, commencent à avoir l’habitude des sorties annuelles, souffrant parfois du syndrome du copié/collé et d’un manque d’ambition drastique. C’est ce que l’on pouvait craindre de MotoGP 19, tant au premier abord, il ressemble à son prédécesseur : graphiquement similaire, mêmes circuits, même pilotes… Mais ne vous y trompez pas, malgré des prestations qui paraissent semblables, MotoGP 19 arrive à pousser le réalisme un peu plus loin et franchit un nouveau cap. Le gameplay est plus travaillé que jamais. En intégrant la technologie d’IA Neuronale, des adversaires qui « apprennent » en somme, Milestone réussit à gommer l’un des défauts majeurs de l’opus précédent. Fini les adversaires robots qui suivent bêtement la meilleure trajectoire quitte à vous rentrer dedans au passage, leur comportement est désormais bien plus réaliste. Freinage tardif, attaque en courbe, trajectoires uniques… de nombreuses manœuvres que l’on pourrait voir sur une vraie course ! Il faudra néanmoins pousser la difficulté de l’IA contre laquelle vous courez assez haut pour commencer à trouver un peu de challenge et à découvrir ce dont vos adversaires sont vraiment capables. Globalement, le plaisir de jouer est donc renforcé.

Le gameplay fonctionne toujours aussi bien et tous les joueurs prendront rapidement plaisir à enchaîner les courses et à dompter les machines. Le comportement de celles-ci est parfait, que ce soit dans la gestion du freinage, des accélérations, des reprises en sortie de virages ou encore des passages sur les vibreurs. Un grand nombre d’assistances vous sont proposées, permettant à n’importe quel joueur d’adapter la difficulté et la précision nécessaire à apporter à son pilotage. Les graphismes et animations des pilotes ne sont pas en reste. Les machines sont toutes parfaitement modélisées et proposent aussi des sons convaincants qui arrivent bien à marquer les différences entre cylindrées. Les animations des pilotes sont saisissantes et très naturelles, on est loin des pilotes rigides quasi robotiques que l’on pouvait voir par le passé. Seuls les environnements et les décors sont un peu en reste, mais ce n’est en général pas la chose sur laquelle on s’attarde le plus lorsqu’on file à 250km/h au-dessus de l’asphalte. A noter qu’il sera aussi possible de personnaliser votre pilote au travers de sa combinaison, de ses bottes et de son casque. Ce dernier bénéficie aussi d’un éditeur de livrées, vous permettant avec un peu de patience d’obtenir un design unique. Il sera aussi possible de créer vos propres stickers ou encore de personnaliser votre numéro de pilote, avant bien entendu de partager le tout en ligne. L’éditeur de livrées est malheureusement absent sur les motos, impossible donc de personnaliser les couleurs de votre monture.

De rookie à champion



Le mode carrière est certainement celui dans lequel vous passerez le plus clair de votre temps. Vous aurez le choix entre une carrière standard et une carrière pro. Vous aurez aussi la possibilité de commencer directement en mode Moto2, Moto3 ou MotoGP, les vétérans ne seront donc pas forcés de grimper vers la discipline reine depuis la catégorie des débutants, les Red Bull Rookies ! Si vous décidez de commencer en bas de l’échelle, vous trouverez dans ce mode carrière une expérience engageante qui donne envie de progresser. Pour avancer, il faudra notamment répondre aux attentes de votre équipe, puis une fois la catégorie Rookie passée, travailler la recherche et le développement d’améliorations pour votre moto afin de rester compétitif face à vos adversaires !

En mode pro, préparez-vous à un bon challenge : avec bon nombre d’aides au pilotage ainsi que la possibilité de rembobiner désactivées, il va falloir être rigoureux et bien concentré pour espérer monter sur le podium. Pour vous préparer, vous pouvez choisir de participer à l’ensemble du week-end de course, intégrant des essais libres, les qualifications, les tours de chauffe et enfin la course en elle-même ! Les plus pressés d’en découdre iront droit au but et commenceront directement par la course. Ce mode carrière ne propose donc pas d’innovations majeures mais reste néanmoins plaisant à parcourir. On enchaîne les courses avec plaisir, celles-ci étant entrecoupées d’animations dans les paddocks ou encore des traditionnelles scènes de podium.

Au-delà de celui-ci, vous retrouverez un mode course rapide vous permettant de participer librement à un Grand Prix, à un Championnat ou encore à un Contre-La-Montre et de profiter de tout le contenu présent dans le jeu. Pilotes et motos de la coupe Red Bull Rookies, Moto2, Moto3 et MotoGP mais aussi des très attendues MotoE, MotoGP 4-temps et 500cm3 2-temps… Tout cela sur l’un des 19 circuits officiels ou l’un des 3 circuits historiques. En parlant de circuits historiques, impossible de passer sur le mode Défis Historiques, 60 défis répartis en 4 catégories : Héros des 500cm3, L’aube de MotoGP, Grandes Rivalités et L’ère Moderne… Chaque challenge vous met dans la peau d’un pilote dans une situation bien précise, des reproductions d’affrontements légendaires. La présentation de ce mode est particulièrement soignée, au travers d’un très beau menu reprenant notamment de vrais extraits vidéos de la course que vous vous apprêtez à vivre. Un régal pour les passionnés ! Une fois le défi rempli, vous gagnerez le bronze, l’argent ou l’or en fonction de vos performances et vous débloquerez du contenu supplémentaire à utiliser en championnat. Dans l’ensemble, le jeu propose donc un contenu conséquent promettant des heures de jeu.

E-sports Ready

Malgré l’absence d’un multi local, le multijoueur en ligne, lui, est plus efficace que jamais. Milestone ajoute à cet opus des serveurs dédiés, venant réduire les problèmes de lags notamment sur les premiers virages dans lesquels 20 machines s’élancent à toute allure en quelques secondes. Le matchmaking a aussi été retravaillé pour garantir des affrontements entre joueurs de niveau similaires. Le mode directeur de course est aussi de la partie, vous permettant de laisser de côté votre moto pour prendre place dans les paddocks pour gérer la retransmission ou encore les pénalités infligées à chaque pilote. Le MotoGP Esport Championship fait aussi son retour, vous permettant d’affronter les meilleurs joueurs mondiaux. Une série d’épreuves de qualification sous forme de Contre-La-Montre est ouverte à tous les joueurs désirant s’inscrire. Les meilleurs pilotes progresseront jusqu’au Global Series, un véritable tournoi qui désignera le champion MotoGP 19 ! Bonne chance à tous !

Point complet
MotoGP 19 parvient à convaincre grâce à des ajouts efficaces et à un gameplay réussi qui donne envie d’y revenir. Son contenu est conséquent et le jeu sait se montrer accessible à tous les joueurs, accros à la simulation ou non. Graphiquement réussi, avec une IA retravaillée qui offre enfin un challenge digne de ce nom et un mode carrière agréable à parcourir, nul doute qu’il séduira sans peine les amateurs du genre. MotoGP 19 trouvera donc naturellement sa place parmi les meilleurs jeux de moto de cette génération.

On a adoré :
Gameplay particulièrement réussi
La modélisation des machines
Les animations des pilotes
IA retravaillée plus convaincante
Le mode Défis Historiques
Un mode carrière plaisant…
On n'a pas aimé :
Mais sans grandes innovations
Les environnements en demi-teinte
Pas d’éditeur de livrées pour les motos
Pas de multijoueur local


Consulter les commentaires Article publié le 16/07/2019 par Arnaud D.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2019