Test MotoGP 07 - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connect�, 41 332 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

MotoGP 07



Editeur
THQ
Développeur
Climax UK
Genre
Course
Statut
Disponible
Date de sortie
  24.08.2007
  06.08.2007
  01.11.2007
Nombre de joueurs
1 à 16
Online
- Jeu en ligne
- Classements
- Réseau local
Classification PEGI
Thème
Moto
Mémoire
400 Ko
Résolutions gérées
720p, 1080i, 1080p
Son
5.1

Pour la deuxième fois sur Xbox 360, THQ et Climax travaillent main dans la main pour nous offrir la version 07 de MotoGP. Depuis qu’ils l’ont annoncé, les développeurs nous promettent monts et merveilles avec de grandes mises à jour, des graphismes plus travaillés et tout plein d’autres points qui doivent être améliorés. Même si sur le papier les annonces font leur effet, à l’heure du constat, il est enfin temps de savoir s’ils ont tenu toutes leurs promesses. Le jeu en vaut-il vraiment la chandelle ?

En pleine ligne droite




Qui dit nouvelle version du jeu, dit aussi mise à jour complète de la base de données. Sur ce point Climax a très bien fait son travail puisqu’on retrouve toutes les licences officielles, les motos et les pilotes du championnat MotoGP version 2007, le tout actualisé pour concorder au mieux avec la réalité. D’entrée de jeu ce nouvel opus marque des points, ce qui ne sera pas pour déplaire aux fans du genre. Ces derniers seront d’ailleurs bien ravis de pouvoir participer à dix-huit grands prix en mode Carrière. Cependant, outre le passage de la catégorie 900cc à 800cc et la mise à jour des caractéristiques des pilotes, le soft ne propose aucune nouveauté et se contente de reprendre tout ce qui a fait la force du précédent volet. Malgré tout, les développeurs ont véritablement essayé de faire des efforts en gonflant l’intérêt du mode extrême (mode qui se révèle très arcade comparé aux autres qui sont à mi-chemin entre l’arcade et la simulation) avec l’ajout de dix-sept nouveaux circuits urbains et de vingt nouvelles motos entièrement customisables.

Non seulement la durée de vie du mode solo est excellente mais en plus celle-ci est rallongée par un mode multijoueurs qui satisfait en tous points. Les joueurs ne possédant pas Internet peuvent toujours inviter des amis pour jouer en liaison multiconsole ou en écran partagé. Les autres par contre enfourcheront rapidement leur moto pour participer à des courses en ligne avec au maximum quinze autres pilotes en herbe. Le tout s’avère être vraiment complet et jouissif à tel point que pour véritablement profiter du titre il est indispensable d’avoir un abonnement Xbox Live Gold, sans quoi le soft perd tout de même de son intérêt. Dans tous les cas, les modes de jeu proposés sont nombreux et très complets, les ajouts aussi minimes soient-ils raviront tout de même les fans de courses de moto et la mise à jour de la base de données obligera le passionné à se procurer la dernière mouture. Reste que pour les autres, les améliorations et autres ajouts restent bien trop minimes pour justifier l’achat à plein tarif de ce qui semble, pour le moment, être une sorte de patch correcteur de MotoGP 06.

On ne change pas une équipe qui gagne




Force est de constater que ce n’est pas le gameplay qui nous fera changer nos propos. En effet, même si celui-ci se révèle toujours aussi efficace, on remarquera que malgré le changement de catégorie, il n’a pratiquement pas bougé. Les habitués de la série prendront donc le jeu en main en quelques secondes, là où les plus néophytes devront activer toutes les aides possibles pour apprendre à maîtriser petit à petit leur deux-roues, faute de quoi les chutes pourraient bien être nombreuses. MotoGP 07 offre donc un parfait compromis entre arcade et simulation même si certains plus pointilleux pourront toujours dire que le gameplay a tendance à se chercher encore. Toutefois, pour cette année, il reste la référence du genre vu qu’il en est aussi le seul représentant. Dommage puisque Climax conscient de ce fait a tendance à se reposer sur les acquis de la série sans forcément se remettre en cause.

La preuve, c’est que les développeurs n’ont pratiquement pas retouché l’intelligence artificielle qui est toujours aussi désastreuse, ni même le système de freinage. Ce dernier cumule des bonnes idées puisqu’il est possible grâce au jeu des gâchettes de différencier le frein avant du frein arrière. Si en théorie le concept est excellent, en pratique on remarquera que l’idée n’a pas évolué et reste toujours aussi peu exploitée puisque la conduite arcade force souvent à freiner sèchement avec les deux. Il en est de même avec les motos qui proposent des réglages totalement différents alors qu’en pratique la conduite ne change guère d’une moto à l’autre. Seules les différences telles que la puissance, la stabilité ou encore l’accélération entre la moto de ses débuts de Carrière et celle de fin sont notables. Au moins ça permet à tous de pouvoir prendre rapidement le jeu en main ou du moins d’écourter au maximum le temps d’apprentissage. Une chose est sûre, les développeurs n’ont pas forcément travaillé sur le gameplay mais celui-ci était déjà très bon. Il est tout de même regrettable de voir que le peu qu’ils ont tenté de modifier ne se ressent qu’à force de persévérance et de réglages.

Belle comme une moto




S’il y a bien un fait sur lequel Climax ne nous avait pas menti, c’est sur la réalisation du soft. Graphiquement, le jeu a été amélioré en tous points, notamment au niveau des bords de piste et du public. Par contre, même si les textures sont plus fines, il est important de signaler que nous sommes sur une console de nouvelle génération, de ce fait on était en droit d’en attendre un peu plus. Même si les casques, les combinaisons et le carénage de votre moto brillent de mille feux, il suffit parfois de se rapprocher un peu pour s’apercevoir que tout n’est pas aussi beau que ce que l’on pourrait prétendre. Certaines textures semblent encore dépassées, le frame-rate connaît des baisses inexpliquées, la combinaison de son pilote ne se dégrade pas avec les chutes, tout comme la moto qui même après avoir glissé sur plusieurs mètres reste aussi intacte qu’à sa sortie d’usine. Voilà des points qui fâcheront certainement les plus exigeants puisque les autres n’y prêteront même pas attention tant ils seront concentrés sur l’issue de la course.

En revanche, ces mêmes personnes pourront tout de même remarquer que le moteur physique laisse toujours à désirer, surtout en ce qui concerne les collisions. Ainsi, il n’est pas rare de percuter rapidement une moto adverse sans forcément glisser. Voulu par le côté arcade du titre, ceci ne sera finalement pas tant à reprocher que ça puisque ça permet de s’amuser sans forcément être rebuté à la première erreur de pilotage (encore faut-il choisir le niveau de difficulté adéquat tant en difficile la moindre erreur vous coûtera cher). La difficulté est donc bien au rendez-vous et le spectacle est assuré, du moins si on ne commence pas à vraiment regarder dans le détail. Anecdote d’ailleurs aussi étrange qu’amusante, les développeurs ont tenu à vraiment améliorer l’aspect graphique et l’immersion offerte par le titre en montrant quelques cut-scenes. Ces dernières présentent l‘écurie, le pilote qui sort des plus confiants pour se persuader qu’il peut gagner, les babes qui vous encouragent et toute votre équipe technique qui vous soutient, avant, pendant et après la course. L’effet est plus que louable mais au final ces passages recèlent trop d’imperfections. Terminons tout de même sur une note positive en soulignant que la bande sonore est vraiment convaincante. Même si tout n’est pas parfait au niveau des bruitages, elle reste des plus correctes et immerge réellement le joueur, surtout si ce dernier a opté pour une vue interne.

Point complet
Seul représentant du genre sur Xbox 360, MotoGP 07 reste bien entendu la référence du genre. Cependant, outre la mise à jour de la base de données et l’enrichissement du mode Extrême, les nouveautés se font rares et on a surtout l’impression que Climax s’est reposé sur les acquis de la licence pour principalement travailler l’aspect visuel. Cette nouvelle version est plus jolie mais elle n’en est pas pour autant exempte de défauts. En effet, certaines textures laissent toujours à désirer et le jeu subit quelques baisses de frame-rate inexpliquées. Difficile de ne pas être légèrement déçu quand on constate que MotoGP 07 n’est qu’une version plus aboutie du 06 dont il reprend toutes les forces en corrigeant certaines faiblesses. Un petit régal pour tous ceux qui n’ont toujours pas acheté la version précédente. Par contre, les autres seront véritablement déçus de voir que quelques améliorations graphiques et une mise à jour des données se paient au prix fort.

On a adoré :
+ Toutes les licences
+ Base de données mise à jour
+ Durée de vie excellente
+ Mode multijoueurs complet
+ Gameplay toujours aussi efficace
+ Bande sonore des plus correctes
+ Les ajouts du mode Extrême
On n'a pas aimé :
- Trop peu de nouveautés
- Prix fort pour une simple mise à jour
- Améliorations apportées minimes ou imperceptibles
- Moteur physique toujours pas au point
- Chutes inexpliquées de frame-rate
- Cut-scenes loupées


Consulter les commentaires Article publié le 27-09-07 par Vincent P.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2020