Test Minecraft - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 225 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Minecraft : Xbox 360 Edition



Editeur
Mojang
Développeur
4J Studios
Distributeur
Xbox Live Arcade
Genre
Réflexion
Statut
Disponible
Date de sortie
  09.05.2012
Nombre de joueurs
1 à 8
Online
- Contenus
- Jeu en ligne
- Classements
Classification PEGI
Son
Dolby Digital
Prix de lancement
1600 MS Points

Véritable phénomène de la scène indépendante PC, Minecraft est un jeu suédois qui est devenu incontournable ou presque. Après le succès de la version PC (et ce dès la version Alpha du titre), il n'est pas étonnant de voir que Microsoft a tenu à porter le concept sur sa console. On reste dans du titre dématérialisé puisque le projet a été destiné au Xbox Live Arcade. Pour assurer ce portage, ce sont les petits gars de 4J Studios qui s’y sont collés. Reste à voir s’ils ont réussi cette transition…

La découverte sacrifiée




Quand vous lancez une partie de Minecraft, vous vous retrouvez perdu au milieu d'un monde avec comme seul objet dans votre inventaire une carte vierge. Aucun objectif ne vous indique ce que vous devez faire. Pas de scénario, de PNJ avec qui discuter. Vous êtes seul. En effet, Minecraft n'a pas de finalité précise. Il laisse au joueur le loisir de se définir ses propres objectifs. D'ores et déjà il faut préciser une chose. Cette version XLA comporte deux éléments que la version PC n’a pas : un didacticiel et des aides. Vous pouvez ainsi lancer le didacticiel qui vous explique les bases du jeu telles que le craft (qui permet de se fabriquer des objets) ou la collecte de blocs. En prime, lors de votre première partie, une indication s'affiche à chaque fois que vous rencontrez quelque chose de nouveau. De quoi faciliter grandement l'accès au titre qui pouvait paraître un peu obscur à certains sur PC, même si la découverte prend un sacré coup dans les dents. Le principe de Minecraft ne change pas pour autant. Vous collectez des blocs de différentes natures (bois, pierre, sable, etc.) qui, selon vos envies et votre imagination, peuvent servir à construire différentes choses.

Vous avez accès à des outils (pioche, hache, houe, etc.) pour vous aider dans cette tâche. Plus vous creusez et minez, plus vous découvrez de nouveaux matériaux. Par exemple, vous trouvez du charbon qui peut servir à créer des torches, à moins de l’utiliser en tant que combustible. Pour créer tout cela, vous utilisez le fameux système de craft, qui a été grandement simplifié pour l’occasion. En effet, sur PC, vous devez apprendre les différents plans de craft pour pouvoir vous fabriquer des objets (ainsi, si vous disposez tel matériau, couplé avec un autre et mis sous une forme bien précise, vous obtenez tel objet). Ici, vous n'aurez besoin que de récolter les matériaux nécessaires et d’appuyer sur une touche au lieu de les disposer. Le menu de craft comporte tous les plans des objets disponibles. Vous avez même un aperçu de tout ce que le jeu propose en termes d'objets. C’est pratique, mais on se sent terriblement pris par la main encore une fois. Reste que l’on accède très vite à ce que l'on veut d'un simple bouton. De manière générale, le jeu se prend facilement en main et est très intuitif. Les développeurs ont fait du bon travail pour que le jeu soit jouable à la manette, en offrant un gameplay plus simple, mais pas simpliste. Le personnage est maniable et plaisant à jouer.

LIBERTEEEEEEEE




« Bon... C'est bien gentil tout ça, mais on fait quoi dans Minecraft concrètement ? » Il est difficile de résumer la finalité et l'intérêt d'un jeu comme celui-ci. Son principal avantage est la liberté laissée au joueur. S’il veut s'adonner à la construction pure et dure et ériger des bâtisses somptueuses, un mode est fait pour lui (le mode pacifique qui restaure automatiquement la vie et annule l'apparition de monstres), si au contraire il veut explorer les profondeurs de la carte et partir à l'aventure là aussi cela est possible. Minecraft propose beaucoup de possibilités mais reste difficilement accessible sur son intérêt. Beaucoup de joueurs vont s'ennuyer au bout d'une heure tandis que d'autres vont pouvoir y passer leurs vacances. Justement, l'exploration était un des points les plus importants de la version PC, avec ses cartes (générées aléatoirement à chaque lancement de monde pour la première fois, le même système est repris sur cette version) immenses et infinies (ou presque). 4J Studios a dû faire de sacrées concessions à ce niveau-là malheureusement. En effet, la carte se limite à un millier de blocs sur un millier. Et on en fait vite le tour ! Il faut cinq minutes pour arriver d'un bout à l'autre de la carte. C’est un peu décevant. Malgré tout, le terrain de jeu suffit pour faire quelque chose de convenable, mais l'exploration en prend un coup. Toutefois, la présence de mines profondes ayant de multiples embranchements est toujours d'actualité et on peut facilement prendre beaucoup de temps pour partir à l'exploration de ces dernières, épée et pioche à la main.

En dehors de cette limitation de la taille de la carte, le portage technique de Minecraft est satisfaisant. Le jeu ne rame jamais en solo ou en ligne et on retrouve le confort visuel de la mouture PC. A noter que le style graphique est à l'image du jeu : il divisera. Là où certains ne verront qu'un jeu carré très moche, d'autres lui trouveront un certain charme face à une falaise à pic contenant une cascade de lave par exemple. La grosse nouveauté de cette version XLA, c’est la présence d'un mode coopération jusqu'à 4 en local ! A tout moment, 3 amis peuvent rejoindre votre partie s’ils ont une manette sous la main. Un gros point positif puisque le soft prend tout son envol à plusieurs. Si une lassitude peut pointer rapidement le bout de son nez en solo, le multi change la donne. En effet, construire et/ou explorer à plusieurs et tenter de maîtriser la Redstone (qui équivaut à une sorte de système électrique fort utile si bien utilisé) est un réel plaisir. De plus, le jeu propose un mode en ligne jusqu'à 8 joueurs (où vous pouvez intégrer le mode coop en local). Seule ombre au tableau pour ce mode coop, la fluidité du jeu en pâtit.

Dès qu'un joueur ouvre un menu du jeu (craft, inventaire ou autre), les autres joueurs le sentent sensiblement, sans compter certaines chutes de frame rate sans raison évidente. Il n’y a rien d’handicapant cependant. Cela dit, cette version XLA est vendue à 1600 MSP, soit l’équivalent du prix de la version PC. Mais elle arrive un an après et reste en retard sur l'évolution de la version PC. De ce fait, on pouvait s'attendre à un petit geste commercial de la part de l'éditeur. Précisons tout de même que le contenu de la version XLA est déjà suffisant pour y passer quelques heures en solo et surtout en ligne. Dommage qu’il faille absolument avoir des amis qui ont le jeu dans sa liste pour en profiter. On peut comprendre qu’il n’y ait pas de système de matchmaking par rapport à la particularité du jeu, mais ça n’aurait rien coûté de plus que de le proposer. De plus, contrairement à la version PC, le titre n'a pas de monde persistant. Cela veut dire que le joueur qui créé la partie devra être toujours présent à l'avenir pour pouvoir continuer à construire sur ce monde. Assez gênant et pénible…

Point complet
Minecraft, avec son concept qui en laissera plus d'un sur la route, réussit tout de même son saut vers le monde des consoles. Avec son gameplay parfaitement adapté et son plaisir de liberté toujours intact, les joueurs Xbox 360 peuvent laisser libre court à leur imagination. En sus, le mode coopération jusqu'à 4 joueurs est un plus non négligeable sur un jeu qui prend toute son ampleur à plusieurs. Malheureusement, quelques déceptions sont de la partie... Ainsi, la taille du monde et l'aspect découverte ont été sacrifiés respectivement sur l'autel de la technique et sur celui de l’accessibilité. Malgré tous ces défauts, si vous accrochez au concept, vous risquez de passer plusieurs dizaines d'heures à empiler des blocs encore et encore.

On a adoré :
+ Gameplay très bien adapté
+ Une sensation de liberté
+ Explorer les mines
+ Les possibilités
+ L'esprit Minecraft préservé
+ La coopération en local
+ Des dizaines d'heures de jeu !
On n'a pas aimé :
- Le concept divise
- La taille du monde
- L'aspect découverte amoindri
- Mode en ligne contraignant
- Un peu lassant en solo à la longue


Consulter les commentaires Article publié le 25/06/2012 par Michael M.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2019