Test Metal Slug 3 - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connect�, 41 302 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Metal Slug 3



Editeur
SNK Playmore
Développeur
SNK Playmore
Distributeur
Xbox Live Arcade
Genre
Action
Statut
Disponible
Date de sortie
  02.01.2008
  02.01.2008
Nombre de joueurs
1 à 2
Online
- Jeu en ligne
- Classements
Classification PEGI

Plus de deux ans après le portage Xbox de Metal Slug 3, SNK Playmore nous propose un nouveau remake à la sauce nouvelle génération. Pour l’occasion, c’est la Xbox 360 qui s’y colle avec un portage bénéficiant, une fois n’est pas coutume, d’un mode coopératif en ligne plus que satisfaisant. Mais un tel ajout sera-t-il suffisant pour justifier l’achat d’un titre vendu au prix plein ? La réponse dans notre test complet !

Metal Culte




Il est impossible de parler de Metal Slug 3 sans préciser qu’il s’agit avant tout d’un jeu arcade, ce qui veut dire qu’il est particulièrement destiné à un public assez restreint, voire élitiste, avide d’action pure et de plaisir immédiat. Une orientation de gameplay qui va de paire avec le scénario extrêmement maigre de ce volet qui n’est finalement qu’une raison de plus de sortir les flingues pour éliminer des ennemis à la pelle. Dans Metal Slug 3, le joueur incarne au choix l’un des quatre commandos d’élite qui lui sont proposés. Il devra évoluer dans une demi douzaine de niveaux et éradiquer toute menace ennemie en faisant attention aux plans diaboliques des forces de Morden. Seulement voilà, la guerre tourne vite au n’importe quoi lorsqu’une alliance extraterrestre fait son apparition durant les combats. Ceci augmentant à deux le nombre de vos ennemis. Pour en venir à bout, vous aurez droit à un large panel d’armes, allant du couteau de combat au lance-roquettes en passant par la mitrailleuse lourde et le shotgun. A cela on ajoute bien sûr les différents véhicules nommés « Metal » (d’où le nom de la série, le Metal Slug étant le blindé). Parmi ceux-ci on retrouve entre autres, un hélicoptère, une autruche, un sous marin et même un éléphant… Comme quoi les développeurs ont quand même pensé à agrémenter le tout d’une bonne dose d’humour.

D’ailleurs parlons-en de cet humour puisqu’il constitue l’un des points forts de cette série culte qu’est Metal Slug. Car s’il est clair que tirer à tout va sur soldats, monstres et boss sera votre pain quotidien, il faut avouer que l’humour présent dans le titre détend l’atmosphère de façon élégante, avec quelques touches humoristiques sincèrement drôles et un design unique. Entre les différents bonus en forme de fruits qui vous font devenir obèse, le fait que lorsque vous vous faites mordre par un zombie vous deveniez l’un d’entre eux avec tout ce qui en découle ou encore que vous soyez parfois accompagné d’un singe armé qui ne trouve rien de mieux à faire que de s’endormir, il y a de quoi passer de bons moments. D’autant plus que ces petites anecdotes sont diverses et variées et qu’à chaque nouvelle partie on en découvre de nouvelles. Pour le reste, votre tâche sera plutôt simple et là où certains auraient pu s’attendre à un jeu lassant sur le long terme (vu la répétitivité de l’action), ils seront sans doute surpris de découvrir un titre fun, riche en contenu et proposant de nombreux chemins différents dans chaque niveau.

Tendance nostalgique




Le réel problème de ce soft, c’est bien sûr sa durée de vie, très courte, du moins si vous n’y jouez qu’une fois. Normal pour de l’arcade, d’autant plus que les développeurs ont eu la bonne idée d’ajouter un système de sauvegarde vous permettant de recommencer à partir de n’importe quelle mission avec un maximum de crédits, ce qui n’était bien sûr pas possible dans la version Arcade du soft. Comptez une heure et demie pour venir à bout du solo, après quoi vous vous attaquerez certainement au mode coopératif en ligne qui gonfle d’une manière plutôt efficace la durée de vie. Néanmoins, on regrettera que le soft soit vendu à 800 points, car si l’un dans l’autre il mérite un tel prix de vente, il est légèrement décevant de voir que SNK n’a pas jugé bon de nous proposer une compilation de la série, à la manière de l’Anthology sortie sur Wii, PSP et PlayStation 2. C’est d’autant plus regrettable que la plupart des amateurs de la série ont dû goûter au portage Xbox du titre qui proposait à peu près le même contenu, excepté bien entendu le mode coopératif en ligne.

Pour le reste, Metal Slug 3 est facile à prendre en main et relativement classique, ce qui permettra aux débutants de s’amuser dès la première partie. Sauter, tirer, s’accroupir, balancer des grenades, autant de possibilités qui s’offrent à vous dès les premières minutes de jeu. Bien sûr vous aurez besoin d’un peu d’entraînement pour boucler les missions convenablement mais il faut dire qu’on apprend assez vite les techniques des différents boss et ennemis. Par contre, pour ce qui est des graphismes, pas grand-chose à dire, on aime ou on n’aime pas. Les fanatiques de la 2D hurleront au génie, les autres se contenteront de regarder le titre comme un OVNI issu de temps immémoriaux. En tout cas c’est une belle 2D et les animations sont vraiment très réussies. Les musiques sont dans le même style : old school. C’est simple mais on ne s’en lasse jamais. En plus Metal Slug 3 a beau être court, il est tellement riche que l’on y rejouerait presque à l’infini. Une qualité dont peu de titres peuvent se vanter.

Point complet
Au final, ce portage Xbox 360 de Metal Slug 3 devrait sans doute satisfaire les fans de la première heure, bien qu’on était sincèrement en droit d’attendre une version boîte comprenant l’intégralité de la série, comme sur Wii… Il faut donc souligner le fait qu’il ne s’agit ni plus ni moins que d’une simple mise à jour du titre avec en sus un mode coopératif en ligne. A 800 points le soft, inutile de dire que les possesseurs de la version Xbox passeront à côté de l’occasion tant les nouveautés sont minimes et tant on aurait préféré retrouver l’intégralité de la série plutôt qu’un seul et unique volet. S’il est vrai que ce troisième épisode demeure sans doute le meilleur de la série, l’intérêt de l’achat demeure trop mince pour convaincre les habitués de la série.

On a adoré :
+ Toujours aussi fun
+ Des graphismes stylés
+ Un humour unique
+ Jouable en ligne
On n'a pas aimé :
- Déjà vu sur Xbox…
- Assez cher (800 points)


Consulter les commentaires Article publié le 11-01-08 par Etienne F.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2020