Test Matt Hazard: Blood Bath and Beyond - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connect�, 41 329 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Matt Hazard : Blood Bath and Beyond



Editeur
D3 Publisher
Développeur
Vicious Cycle
Distributeur
Xbox Live Arcade
Genre
Action
Statut
Disponible
Date de sortie
  06.01.2010
  06.01.2010
Nombre de joueurs
1 à 2
Prix de lancement
1200 MS Points

Après un premier épisode plutôt décevant sorti au format boite, Matt Hazard nous revient déjà à travers de nouvelles aventures, digitales cette fois. Le faux héros des jeux vidéo se retrouve cette fois dans une production low-cost à cause d’un « maigre accueil critique et de maigres recettes du premier volet » nous disent les développeurs, sans doublage français (il faut bien couper dans les coûts de développement) et avec un gameplay à l’ancienne. L’aventure prend-elle une meilleure tournure ?

De l’amélioration dans l’air




Avec

Matt Hazard : Blood Bath and Beyond

, les développeurs tentent une nouvelle approche en optant pour le side scrolling. Concrètement, on joue à un titre old school dans lequel on fait évoluer Matt (un faux héros de l’univers vidéoludique) de gauche à droite en éliminant des hordes d’ennemis grâce à son flingue, ses grenades et diverses armes bonus (lance-flammes, mitrailleuse, shotgun…). Rien de bien original donc, mais un soft tout de même très fun à prendre en main et rudement efficace. Il faut dire que le rythme non-stop, qui rappelle celui d’un Metal Slug, n’est pas pour déplaire, d’autant plus que l’univers coloré et complètement barré du jeu exerce un certain charme. Quel bonheur en effet de massacrer des hordes de ninjas, soldats soviétiques, pingouins mutants, chauve-souris, dresseurs de monstres et autres à grands coups de shotgun, le tout dans des décors inspirés des plus grands jeux vidéo. Tous les mythes y passent, ou presque ! Des décors de Portal à l’univers de Team Fortress, des dresseurs de Pokémon à Mario, en passant par Mirror’s Edge et même Bioshock, il est bien difficile de ne pas succomber à ces références, judicieusement intégrées au jeu, sincèrement drôles et qui font parfois même dans la dérision envers le premier volet (que vous trouverez pour une poignée d’euros en solde, dixit les développeurs !)

Globalement, le soft est relativement jouissif, même si la précision du gameplay n’est pas optimale et que viser dans la bonne direction n’est pas toujours évident. L’humour et la violence occupent une place importante dans le jeu, au même titre que la mise en scène, très efficace, avec des moyens divers et variés de faire arriver sur la scène nos opposants, et encore plus de les faire partir grâce au fameux effet ragdoll, qui projette les corps de manière hilarante et sauvage. Il est dommage tout de même qu’on se rende très vite compte que Matt ainsi que certains ennemis sont mal modélisés, et ce même si la réalisation globale s’avère sincèrement réussie au niveau des décors et des ennemis. On aurait apprécié un peu plus d’attention sur les modélisations car il en ressort une impression de jeu bon marché… vendu 1200 MS Points ! C’est d’autant plus regrettable que Matt avait tout d’un grand et n’est finalement gâché que par des défauts vraiment gênants qui auraient pu être aisément rectifiés. Enfin, si globalement la qualité du jeu est bonne, on regrette qu’il soit vendu aussi cher, d’autant plus qu’il ne faut que 2 heures pour boucler l’aventure. A 400, voire 800 points, Matt aurait sans aucun doute été un jeu à acheter les yeux fermés. En l’état, seuls les joueurs en manque se jetteront dessus en payant le prix plein !

Point complet
Plutôt efficace, fun, déjanté, drôle, moqueur, old school, agréable à prendre en main, ce nouveau Matt Hazard s’impose comme une bonne surprise, que les amateurs de side scrolling sauront apprécier à sa juste valeur. Cependant, on regrette que le prix soit aussi cher (1200 MS Points), d’autant plus qu’il n’est pas exempt de tout reproche. Avec un peu plus de finition, Blood Bath and Beyond aurait sans aucun doute pu s’imposer comme un bon jeu d’action sur le Live.

On a adoré :
+ Fun et efficace
+ Violent et déjanté
+ Niveaux, ennemis variés
+ Humour et autodérision
+ Un jeu old school
+ Les références aux jeux vidéo
+ Plutôt joli
On n'a pas aimé :
- Trop cher (1200 MS Points)
- Pas bien long (environ 2h)
- La modélisation des personnages
- Gameplay imprécis


Consulter les commentaires Article publié le 26/01/2010 par Etienne F.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2020