Test Madden NFL 07 - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connect�, 41 455 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Madden NFL 07



Genre
Sport
Statut
Disponible
Date de sortie
  21.09.2006
  22.08.2006
  21.12.2006
Nombre de joueurs
1 à 2
Online
- Contenus
- Jeu en ligne
- Classements
Classification PEGI
Résolutions gérées
720p, 1080i
Son
5.1
Prix de lancement
69,00 €

La première apparition de Madden NFL sur Xbox 360 en fin d’année dernière a laissé une impression mitigée. D’un côté le gameplay et la réalisation titillaient la perfection mais de l’autre, le contenu était maigre et le mode en ligne pas totalement optimisé. L’attente envers cette édition 2007 était donc importante et EA Sports avait pour mission de rectifier le tir. Touchdown ou non ? Réponse dans les lignes qui suivent.

My Madden is rich !



Comme dis plus haut, la principale remarque adressée au précédent volet concernait son régime drastique : absence du mode Superstar ou, encore plus incompréhensible, disparition du mode Entraînement. Nombreux avaient alors pensé que cela était dû au délai de développement court (obligation de sortie en même temps que la Xbox 360) et que la version 07 remettrait les pendules à l’heure. Et c’est en effet le cas ! Le mode Superstar est donc de retour. Après avoir créé sa superstar de A à Z on peut se lancer dans ce mode plutôt original : s’entraîner, lire vos mails, répondre à des interviews ou encore discuter avec son agent seront quelques unes de vos préoccupations entre les matchs. Au cours de ces derniers, un tas de paramètres sont à prendre en compte comme la stratégie du coach, votre rôle prédéfini, etc. Suivant vos performances dans les interviews ou lors des précédents matchs, on vous considérera plus ou moins en forme, ou même plus ou moins avec la grosse tête. Briller lors des parties vous fera gagner de l’influence et vous prendrez du galon dans votre carrière, ce qui est le but de ce mode. Après avoir gagné une place de titulaire, il faudra encore la garder et impressionner par sa stabilité afin d’atteindre le mythique Hall of Fame. Seulement voilà, malgré son exhaustivité et son grand intérêt sur le papier, la lassitude s’installe assez vite si bien qu’on range ses rêves de devenir une Superstar au placard. Contrôler un seul joueur dans un jeu de sport collectif ne semble pas si intéressant que ça.



Outre ce mode, on note le retour de l’entraînement qui permet bien évidemment de s’entraîner dans différents domaines. Les mini-jeux, absent de l’édition 2006, font aussi leur come-back. Sprint, musculation, exercice de démarcation d’un défenseur sont quelques uns des jeux au programme. Intéressant l’espace de quelques minutes, ces derniers permettent de gagner des points pour son Gamer Level. Le Madden Gamer Level regroupe des données sur l’ensemble de votre parcours dans les différents modes de jeux. Votre progression est déterminée par le nombre d’accomplissements. Sachant qu’il existe des centaines d’accomplissements (réaliser un sack en mode Superstar, battre le record de touchdown en une saison de Franchise, et bien plus encore) vous n’êtes pas prêt d’arriver à 100% de l’Overall Progress. Le mode principal reste évidemment Franchise, l’équivalent du championnat. Comme dans la réalité, vous débuterez par quatre matchs de pré-saison avant d’enchaîner avec ladite saison puis éventuellement les playoffs qui vous mèneront jusqu’au mythique Superbowl. Ce mode vous permet de gérer également tout ce qui concerne l’administration avec le recrutement d’entraîneur, de joueurs, les négociations de salaires, etc. Bref, il y a largement de quoi faire surtout qu’un match dur environ quarante minutes (les quatre quartemps de cinq minutes plus les nombreux arrêts de jeux pour déterminer sa stratégie). En ligne, on retrouve les matchs d’exhibition traditionnels et le nouveau mode Live Opponent plutôt bien conçu mais assez complexe. En gros, il vous permet d’affronter un adversaire réel pour un match de Franchise plutôt que l’intelligence artificielle. Par exemple au lieu d’affronter les New England Patriots contrôlés par l’IA, vous affronterez un jouer réel utilisant le Live Opponent avec cette équipe. Comme dit plus haut, ce nouveau Madden propose aussi un mode Hall of Fame qui regroupe des informations et vidéos sur les plus grandes stars de la NFL.

Rush or Pass ?



Le gameplay quasi parfait de la série s’enrichie encore un peu avec le « Highlight Stick ». De quoi s’agit-il me direz-vous. Et bien en inclinant le stick droit dans une direction donnée, vous pourrez réaliser une feinte : saut par-dessus un défenseur, décalage rapide vers la gauche ou la droite, etc. Ce qui constitue un ajout fort utile pour prolonger son rush de quelques yards. Autre nouveauté intéressante : la possibilité de choisir le bloquer principal lors d’une attaque en appuyant sur LB. Une fois une brèche ouverte avec ce dernier, il suffit d’appuyer sur B pour prendre le contrôle du porteur du ballon. Bref, ces deux ajouts au gameplay offre un peu de profondeur technique. Petit changement mineur en ce qui concerne les coups de pieds (coup d’envoi ou punt) puisque la puissance donnée à ces derniers s’effectue avec le stick gauche. En fait il faut d’abord l’incliner vers le bas pour lancer la jauge de puissance puis vers le haut quand la jauge est pleine.



Le reste du gameplay n’a pas évolué d’un iota et reste toujours aussi excellent. Toutes les tactiques possibles et imaginables répondent présentes. Comme d’habitude, le choix des tactiques peut s’effectuer selon plusieurs écrans. Ask Madden permet de demander à John Madden la tactique qu’il ferait et le bougre a souvent raison (il en propose cinq). De plus, comme l’année dernière, John Madden a enregistré un tas de répliques (en anglais évidemment) expliquant les tactiques. Ainsi l’homme vous dit quoi faire et pourquoi. Dans le même ordre d’idée, vous pouvez aussi demander conseil à votre coach qui vous proposera, à son tour, cinq tactiques en vous démontrant rapidement pourquoi elles lui semblent appropriées. Et pour les plus initiés, on peut évidemment choisir sa tactique parmi un choix monstrueux où elles sont répertoriées par style (passe longue, passe courte, rush, cover, man zone, etc) ou par formation. Bref pas la peine de tergiverser plus longtemps, Madden NFL est le PES du football américain et le confirme de plus en plus au fil des années.

La claque visuelle !



Déjà superbe l’année dernière, Madden NFL est carrément plus beau dans son cru 2007. Le gazon n’est plus une texture plate peu détaillée mais a pris du relief, pour un rendu des plus réussi. La modélisation des joueurs n’a pas vraiment évoluée donc elle reste toujours aussi détaillée. Les reflets de l’environnement sur le casque des joueurs continuent d’impressionner. La musculature est aussi très bien rendue et nous n’avons pas à faire à cet effet de peau plastique comme trop souvent dans certains jeux next-gen. Satisfaction également au niveau du public, toujours très bien rendu et sautant en permanence pendant les matchs. Les petits bugs de collision du dernier opus ont quasiment tous disparu et étaient, de toute façon, assez anecdotiques. Là où Madden NFL 07 frappe fort c’est au niveau des animations très réalistes. Il est loin de temps où les jambes ne se pliaient pas et où la décomposition des mouvements était risible. De loin, on croirait vraiment voir une retransmission TV !



Pour finir par la bande-son, on notera des commentaires assez bons mais comme d’habitude avec un effet radio, assez discutable, sur la voix du commentateur. Niveau musiques c’est du Electronic Arts ! Cela veut dire qu’on se régale avec une pléthore de titres rock, hip-hop et pop de qualité. Enfin, l’élément essentiel est bien au rendez-vous : l’ambiance. Le public met littéralement le feu. Comme dans un vrai match de NFL, les tribunes chantent et cries en permanence, si bien que cela donne un aspect fouillis mais une ambiance de feu. A noter que, comme à son habitude, seul le manuel du soft est en français, le reste du jeu étant entièrement dans la langue de Shakespeare.

Point complet
Dire de Madden NFL 07 qu’il s’agit de la meilleure simulation de football américain n’est pas un mince compliment. Ayant retrouvé ses modes jeux habituels, ce cru 2007 se veut plus complet que le précédent mais aussi plus beau et mieux animé. A cela s’ajoute un gameplay toujours irréprochable et une ambiance de feu dans les stades. Bref, pour peu que vous aimiez un minimum ce sport typiquement nord-américain, vous pouvez foncer tête baissée !

On a adoré :
+ Gameplay en béton
+ Graphismes superbes
+ Animations réalistes
+ Bande-son de qualité
+ Très complet
+ Licence officielle NFL
On n'a pas aimé :
- Mode Superstar lassant
- Entièrement en anglais


Consulter les commentaires Article publié le 22-10-06 par Nicolas T.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2020