Test Les Mésaventures de P.B. Winterbottom - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 242 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Les Mésaventures de P.B. Winterbottom



Editeur
2K Play
Développeur
The Odd Gentlemen
Distributeur
Xbox Live Arcade
Genre
Plateformes Réflexion
Statut
Disponible
Date de sortie
  17.02.2010
  2010
Nombre de joueurs
1
Classification PEGI
Prix de lancement
800 MS Points

Sorti sur le Xbox Live Arcade sans faire parler de lui, Les Mésaventures de P.B. Winterbottom est un mélange de jeu de plate-forme et de réflexion créé par The Odd Gentlemen pour le compte de 2K Play. Dans ce titre, le joueur dirige un "héros" un peu particulier qui ne résiste pas au doux fumet d'une tarte, quel qu'en soit le propriétaire... Souvent comparé à Braid au niveau des possibilités de manipulations du temps, ce nouveau soft est-il à la hauteur de son prédécesseur ? Le voleur de tartes saura-t-il nous conquérir ?

Un univers poétique




Le héros, P.B Winterbottom, moustachu et bedonnant, donnerait n’importe quoi pour une tarte. Prêt à tout pour satisfaire son appétit pour ces délicieuses pâtisseries, il traverse la ville à leur poursuite, haut-de-forme vissé sur la tête. Sur la piste d’une tarte géante, il provoque catastrophe sur catastrophe. Le ton est donné ! Dès l’introduction, le joueur est plongé dans le cinéma muet des années 1910-1920. Les graphismes en 2D et en noir et blanc donnent l’impression d’une vieille pellicule sortant tout droit des archives. Quant à l’histoire, elle est développée par de petits interludes écrits à l’allure des intertitres d’autrefois, expliquant les mésaventures de notre voleur gourmand. Au passage, il faut souligner l’excellente qualité de la traduction, pleine d’humour et de poésie : les niveaux eux-mêmes font référence au cinéma, avec des noms aussi évocateurs que « Gladiatourte », « Les Tartes Flingueuses », ou encore « Tarte Club ». Le tout est accompagné d’une bande-son très agréable qui achève de nous transporter dans les premiers cinémas. On se prend même à garder certaines musiques particulièrement entraînantes en tête pendant un moment... Le principe du jeu est extrêmement simple : il faut récupérer toutes les tartes du tableau. Le joueur parcourt ainsi cinq mondes comprenant chacun dix niveaux.

La difficulté est progressive, le premier monde permet de bien maîtriser Winterbottom et ses clones : on peut enregistrer une suite d’actions en appuyant sur RT pour faire apparaître un double qui reproduit indéfiniment la séquence. Ces clones permettent d’accéder aux zones les plus hautes en les escaladant ou en les propulsant d’un bon coup de parapluie. Chaque monde apporte un nouveau mécanisme : des clones maléfiques qu’il ne faut pas toucher, un point de départ fixe pour l’enregistrement des séquences, des tartes à ramasser selon un ordre bien précis, etc., ce qui permet de renouveler et de corser le jeu jusqu’à la fin. La difficulté des énigmes est très variable : pour certaines, la réponse saute aux yeux, mais pour d’autres, il faut se creuser les méninges et procéder par tâtonnements pour mettre la main sur les tartes tant convoitées. Certains tableaux demandent ainsi une bonne demi-heure de réflexion pour en venir à bout. Le seul bémol à apporter est l’impossibilité de sauter un niveau si l’on bloque vraiment dessus, ce qui empêche de continuer le monde concerné. Pour les plus gourmands, des niveaux bonus se débloquent au fur et à mesure de la progression. Ils offrent un challenge de taille et augmentent significativement la durée de vie du jeu, puisque pour chacun d’entre eux il faut remplir deux objectifs : un temps à battre et un nombre limite de clones à utiliser. Autant dire que les neurones vont être mis à rude épreuve !

Point complet
Ce petit bijou, véritable hommage au cinéma muet, est un poème à lui seul, on plonge avec délice dans les (més)aventures de ce voleur de tartes affamé. Les amateurs de jeux de réflexion seront ravis par l’univers original et drôle, ainsi que par le gameplay en constante évolution. On devient très vite addict au chapardage de tartes. Les Mésaventures de P.B. Winterbottom offre une durée de vie très correcte pour un jeu XLA, d’autant plus que les niveaux bonus proposent un challenge intéressant pour les accros au score. En bref, ce jeu mérite sa place dans les incontournables, surtout pour 800 MS Points. La chasse aux tartes est ouverte !

On a adoré :
+ L’ambiance et l'originalité
+ L’humour
+ Gameplay évoluant jusqu’au bout
+ Les niveaux bonus
On n'a pas aimé :
- Difficulté des énigmes aléatoire
- Progression bloquée si on sèche sur un niveau


Consulter les commentaires Article publié le 26/05/2010 par Julie B.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2019