Test LEGO Rock Band - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 211 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

LEGO Rock Band



Genre
Musical
Statut
Disponible
Date de sortie
  26.11.2009
  03.11.2009
Nombre de joueurs
1 à 4
Online
- Jeu en ligne
- Contenus
Classification PEGI
Résolutions gérées
720p, 1080i, 1080p
Prix de lancement
49,00 €

A l’heure où les jeux musicaux sont des plus populaires et se multiplient plus vite que certains pains, Warner Bros. Interactive Entertainment a voulu ajouter sa pierre à l’édifice en faisant preuve d’une certaine originalité. Ainsi, Traveller’s Tales (auteur des différents jeux parodiques associés à la licence LEGO) et Harmonix Music Systems (père des premiers Guitar Hero et des Rock Band) se sont associés pour réaliser un « surprenant » (en tout cas sur le papier) LEGO Rock Band. Un mélange étonnant mais bien réel qui va tenter de séduire le grand public. Y arrive-t-il ?

Des briques musicales




Même si certains ont du mal à y croire, les licences LEGO et Rock Band ont bien fusionné pour former LEGO Rock Band. Sur le papier, il s’agit d’un jeu musical profitant de tous les acquis du titre d’Harmonix avec tout un tas d’aspects plus grand public afin de séduire un maximum de joueurs, néophytes compris. Ainsi, les développeurs ont eu la bonne idée d’intégrer un mode Super Facile qui conviendra parfaitement aux débutants. En effet, celui-ci permet de laisser les trois premières frettes de sa guitare (cela vaut aussi pour la basse) enfoncées en permanence pour n‘avoir qu’à gratter le médiator au bon moment, d’appréhender bien plus facilement la batterie ou encore de profiter d’une bien meilleure tolérance pour le chant. Mode de difficulté qui ravira surtout les enfants, celui-ci est accompagné des habituels modes allant du Facile à l’Expert. De ce fait, tout le monde y trouvera son compte même si les habitués remarqueront que le soft n’est pas des plus difficiles. En tout cas, avec ces divers modes de difficulté et un tutorial bien pensé permettant d’apprendre les diverses techniques à son rythme, la marge d’évolution est très bonne pour ceux qui d’ordinaire sont rebutés par les jeux du genre, de peur de perdre trop rapidement.

Pour profiter du jeu et de son gameplay issu des précédents Rock Band, les joueurs peuvent participer à des parties rapides, seuls ou avec des amis dans leur salon, avant de se jeter dans une Carrière. Cette dernière, bien construite avec des situations diverses, un petit aspect gestion de groupe et une évolution progressive (en « difficulté » notamment), reste relativement courte si on ne désire qu’aller à l’essentiel. En revanche, la durée de vie remonte bien dès lors que l’on essaie de regrouper un maximum de fans, d’avoir les meilleurs scores possibles sur toutes les chansons et que l’on profite de tous les à-côtés. Notons par la même occasion que la playlist, composée de moins d’une cinquantaine de chansons, reste bien mince comparée à celles des autres jeux du genre. Toutefois, les chansons proposées (non françaises) sont connues, variées et de bonne facture. Le grand public et les amateurs de musique ne faisant pas les fines bouches apprécieront fortement ce divertissement. Bien entendu, pour compléter celle-ci, il est toujours possible de passer par le marché en ligne pour récupérer du contenu moyennant finance. Pour ceux qui ont l’un des précédents opus de la saga RB, il est toujours possible de récupérer les chansons de la galette pour les intégrer à leur opus original. Ceci dit, les développeurs ont commis une erreur impardonnable : l’oubli d’un mode de jeu en ligne. Ce dernier pèse lourd dans la balance puisque sans cela le contenu paraît bien tronqué, et ce même si la carrière occupe une bonne poignée d’heures (la durée de vie varie selon le niveau des joueurs et leur détermination), que de nombreux items sont à débloquer et à acheter avec l’argent accumulé pendant les représentations et qu’il est toujours possible de prendre du plaisir seul ou avec ses amis en local.

On peut toutefois se consoler avec le prix de vente du jeu puisque celui-ci est proposé à cinquante euros, soit vingt euros de moins qu’un jeu récemment sorti. Une petite compensation non négligeable ! Enfin abordons l’un des aspects essentiels de cet opus : les apports de la licence LEGO. Hormis la possibilité de créer son propre personnage et de mettre sur pied son groupe, le soft jouit de la présence des LEGO pour proposer des mises en scènes aussi drôles qu’aberrantes. Ainsi, en plus des concerts classiques dans différentes salles aux thèmes bien divers, on participe à des événements quelque peu spéciaux. Eloigner une petite pieuvre rancunière, accompagnée de son père, d’un navire, chasser des fantômes sur la musique de Ghostbusters, faire effondrer un immeuble à la manière d’une publicité Crunch, etc., voilà tout autant de situations qu’apprécieront aussi bien les petits que les grands. Sans forcément être beau, ce LRB reste correct et les chargements sont accompagnés de petites anecdotes fort sympathiques, mises à part quelques blagues pouvant rivaliser avec celle des Carambars. Aussi, les notes ont été remplacées par des briques, pour coller au thème, qui diviseront les foules. Cohérentes avec l’univers et plus facilement identifiables pour les débutants, elles gêneront les habitués dès lors que les notes s’enchaînent plus rapidement. Précisons enfin que quelques bonus sont présents pour aider les néophytes avec la batterie (en mettant la grosse caisse en automatique) ou pour corser le challenge en augmentant la vitesse de défilement des notes. Aussi, si le jeu n’est pas vendu en pack avec des instruments, il reste compatible avec la grande majorité de ceux déjà disponibles, l’idéal étant d’avoir deux guitares, une batterie et un micro (le micro-casque est aussi compatible et permet de rajouter un petit challenge supplémentaire pour peu que l’on tente le défi de jouer d’un instrument tout en chantant).

Point complet
LEGO Rock Band est un jeu musical fort sympathique profitant de l’humour de la licence LEGO et du gameplay de Rock Band. Plus accessible sans forcément tomber dans le casual à outrance, il offre surtout une tracklist variée susceptible de plaire à tous. Excellent divertissement pour les 7 à 77 ans, il propose une carrière solo satisfaisante pour peu que l’on joue le jeu des bonus à débloquer et des à-côtés sur lesquels s’attarder. Toutefois, les développeurs ont commis deux grosses erreurs impardonnables : le jeu en ligne est aux abonnés absents et la tracklist est deux fois moins importante que celle des concurrents (ou même des opus originaux de la licence RB). Malgré un prix de vente inférieur à ce qui se fait d’habitude, la sensation d’avoir un jeu tronqué reste forte. D’autres détails en gêneront plus ou moins certains mais il faut quand même reconnaître que le public visé saura apprécier ce mélange étonnant.

On a adoré :
+ Prix plus bas que d’ordinaire
+ Le gameplay de Rock Band
+ Accessible à tous
+ De bonnes chansons connues
+ Carrière aux situations variées
+ L’humour des LEGO
+ Bonne marge de progression pour les néophytes
+ Les notes en forme de briques pour certains
On n'a pas aimé :
- Les notes en forme de briques pour d’autres
- Pas de jeu en ligne
- Carrière courte en allant à l’essentiel
- Quelques blagues mauvaises
- Relativement simple pour les habitués
- Tracklist mince face à la concurrence


Consulter les commentaires Article publié le 03/12/2009 par Vincent P.


PUBLICITE
DERNIERES NEWS
LES FORUMS BOUGENT

 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2019