Test Le Monde de Narnia : Prince Caspian - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 208 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Le Monde de Narnia : Prince Caspian



Développeur
Traveller's Tales
Genre
Action Aventure
Statut
Disponible
Date de sortie
  20.06.2008
  15.05.2008
Nombre de joueurs
1 à 4
Online
- Jeu en ligne
Classification PEGI

Après s'être cachés dans l'armoire, les enfants du Monde de Narnia se font aspirer par une station de métro pour se retrouver bien des années plus tard dans un monde qu'ils connaissent, mais en proie à des forces maléfiques. Saurez-vous les aider à s'en sortir ? Mais surtout, en aurez-vous l'envie ?

Un prince casse-pieds…




Proposant un scénario annexe à celui du film (et mêlant quelques passages de celui-ci, surtout pour la partie de jeu avec les enfants héros de la saga), Le Monde de Narnia : Prince Caspian se destine avant tout aux lecteurs ou cinéphiles qui aiment déjà l'univers. En effet, aucun résumé ne sera fait sur l'histoire ni sur la situation actuelle de Narnia dans ce second épisode. Même les nombreux extraits du film sembleront assez mal choisis, expliquant les actions à mener, mais clairement pas le grand scénario qui se trame autour. On enchaîne alors les personnages et les décors à une vitesse assez prodigieuse sans trop savoir pourquoi. Vraiment frustrant !

Développé par les petits gars de Travellers Tales, déjà responsables de la série des LEGO (Star Wars et Indiana Jones, puis bientôt Batman), Le Monde de Narnia : Prince Caspian bénéficie lui aussi du même moteur et des mêmes idées, l'univers moins loufoque et plus inspiré comme principale différence. En effet, on retrouve le même concept de collecte de pièces, ici symbolisées par des débris de boucliers, qui se ramassent tout au long des niveaux, mais aussi en détruisant tous les objets disponibles sur son passage. Mieux encore, le jeu se base sur une succession de défis enchaînant des combats et des énigmes directement tirés des inspirations premières du développeur. Ainsi, il s'agira comme à l'accoutumée d'aller chercher des pièces de machines pour les assembler et ensuite pouvoir les utiliser pour faciliter la progression du joueur. Un concept très classique, mais finalement, assez fonctionnel pourvu que l'on n’en use pas trop. Malheureusement, Le Monde de Narnia : Prince Caspian se contente d'enchaîner les énigmes et les combats, dommage.

Mais Le Monde de Narnia a tout de même de très bons points à faire valoir. Tout d'abord, la grande diversité des personnages et de leurs aptitudes fait vraiment plaisir à voir. Certains pourront se battre rapidement à l'épée (surtout le Prince Caspian), d'autres posséderont la faculté de se faufiler dans des chemins de petite taille et de précieux alliés jouables joueront de leur grappin pour permettre une meilleure accessibilité à des zones difficiles d’accès. Lui aussi sans aucun doute inspiré de la complémentarité des personnages d'un jeu de la gamme Lego, ce principe des personnages interchangeables en plein milieu de l'action représente une bonne idée que les développeurs ont bien fait de conserver.

Beau, mais pas trop…




Narnia fait partie de ces rares jeux pas forcément réalisés de façon exceptionnelle et proposant un univers avec quelques défauts de modélisation et des textures un peu pauvres qui ne semblent pourtant pas foncièrement moches. Même s’il est loin d'être unique en son genre, Narnia est graphiquement sympathique à découvrir et tout de même assez dépaysant. Gros point noir tout de même pour le design des personnages, pour lequel les graphistes du jeu ne sont un peu pour rien, qui rendent toujours cet univers aussi peu crédible. Mais loin de nous l'idée d'aller jusqu'à critiquer le film ! C'est bien du jeu qu'il est question ici et à ce niveau, il y a encore des éléments à aborder.

En effet, comment ne pas parler de toutes ces phases de gameplay légèrement ratés ou des innombrables Quick Time Event légèrement inutiles qui se répètent alors qu'une simple pression sur une touche d'action aurait suffi ? À vouloir trop dynamiser le jeu avec ce genre de QTE, les développeurs commencent sérieusement à ne pas se rendre compte de leur omniprésence dans les titres actuels. Plus particulièrement, le second chapitre avec les enfants est composé à 50% du même QTE sur le même type d'objets à pousser. Un simple levier qu'il serait pourtant tout aussi pratique d'activer le plus facilement du monde. Au rayon des mauvaises idées qui plombent le jeu, il y a aussi le concept des clés à ramasser pour ouvrir les coffres savamment (ou non) cachés dans les décors. Si au début on croule sous le nombre de clés, celles-ci se font vite rares et surtout le ratio clefs/coffres n'est pas très équitable. De plus, ce système est assez ennuyant quand on sait que le joueur doit souvent mettre ses méninges à contribution pour déceler un coffre qu'il ne pourra de toute façon pas ouvrir une fois sur deux. Il n'y a rien de plus énervant pour un joueur occasionnel de se voir forcé à jouer les fins limiers pour débloquer quelques artworks et extraits vidéo sympathiques.

Reste donc un jeu réellement bancal, pavé de bonnes intentions, ce qui est assez rare pour une adaptation de film, mais qui est plombé par un manque cruel de finition. Les bugs sont nombreux, la difficulté est complètement aléatoire de passage en passage et le manque de scénario explicatif fait que l'aventure est cruellement difficile à terminer. À moins de consacrer sa journée à l'histoire entière qui, mine de rien, ne dépasse pas la dizaine d'heures de jeu, ce qui là aussi est sans aucun doute assez problématique. Néanmoins, ne soyons pas trop sévères, car pour un jeu des plus commerciaux ce Monde de Narnia ne s'en tire vraiment pas aussi mal que l'on aurait pu le croire. Comme quoi, il ne faut pas toujours se fier à ses premières impressions…

Point complet
On s'attendait à une énième adaptation ratée et, finalement, ce Narnia 2 se révèle bien plus intéressant que prévu. Pourtant loin d'être un hit, Narnia 2 saura convaincre les fans du film et de l'univers. Par contre, les autres seront complètement oubliés avec un cruel manque d'explications scénaristiques. Enfin, reste que le jeu est simple, trop vite assimilé et peut être un peu trop rapidement réalisé pour convaincre pleinement. Dommage.

On a adoré :
+ Plus honnête que prévu !
+ La diversité des personnages
+ Très sympathique à découvrir
+ Graphiquement potable
On n'a pas aimé :
- Un gameplay légèrement bancal
- De fausses bonnes idées
- Une progression chaotique
- Un scénario imbuvable !


Consulter les commentaires Article publié le 07-08-08 par William B.


PUBLICITE
DERNIERES NEWS
LES FORUMS BOUGENT

 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2019