Test Lara Croft and the Guardian of Light - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 161 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Lara Croft and the Guardian of Light



Développeur
Crystal Dynamics
Distributeur
Xbox Live Arcade
Genre
Action Aventure
Statut
Disponible
Date de sortie
  18.08.2010
  18.08.2010
Nombre de joueurs
1 à 2
Online
- Contenus
- Jeu en ligne
- Classements
Prix de lancement
1200 MS Points

Depuis quelques années, Lara Croft est redevenue l’une des idoles du jeu vidéo. Un personnage aussi emblématique se devait néanmoins de subir un lifting après la dernière trilogie, composée de Legend, Anniversary et Underworld, qui était certes de qualité, mais qui commençait petit à petit à tourner en rond. Pour cela, les équipes de Crystal Dynamics ont décidé de plancher sur un soft totalement différent et visant cette fois les plates-formes de téléchargement. Exit le nom de Tomb Raider, le studio voulait offrir à la série un rebranding et créer par la même occasion un spin-off axé sur son héroïne. Ainsi est né Lara Croft and the Guardian of Light. Mode coopératif, vue désormais du dessus et évolution du personnage étaient les principaux atouts avancés par les développeurs pour promouvoir leur jeu. Mais qu’en est-il manette en main ?

Pas si différent de ce que l’on imaginait…




La polémique qui a entouré la sortie de Lara Croft and the Guardian of Light n’aura clairement pas joué en faveur de son éditeur. Non seulement Eidos Interactive et par extension Square-Enix se sont mis à dos les joueurs PlayStation 3 en offrant une exclusivité temporaire à la Xbox 360, mais en outre ils ont osé changer totalement les bases de la série en annonçant un changement radical de l’orientation du soft, qui déplaisait forcément aux fans purs et durs de Lara. Ajoutez à cela l’annonce de la venue de plusieurs DLC et celle de l’absence de mode coopératif en ligne lors du lancement 360 (qui sera proposé gratuitement d’ici quelques semaines cependant) et vous comprendrez la rage que certains peuvent éprouver envers ce titre, sans même l’avoir essayé. Mais qu’en est-il pad en main ? Hé bien, on reconnaît d’entrée de jeu le talent de Crystal Dynamics qui nous offre, comme on pouvait s’en douter, un titre d’une qualité exceptionnelle, surtout pour un soft Xbox Live Arcade. Si le soft a bel et bien changé sur plusieurs points : la présence d’un mode coopératif, la vue du dessus éloignée, les artefacts à équiper et les divers menus, sans oublier des séquences d’action plus nombreuses, les bases restent fondamentalement les mêmes. En fait, Lara Croft and the Guardian of Light pourrait être un véritable Tomb Raider, forcément moins joli techniquement que les derniers opus puisque disposant d’un budget nettement plus maigre, auquel on aurait juste changé la vue afin de l’éloigner pour donner un aspect Diablo-like. Une bonne décision ?

Il faut le dire, au début, ce changement d’orientation surprend. Mais passé la première mission, on a déjà pris ses marques. Le soft est d’ailleurs absolument parfait en matière de gameplay, d’une part parce qu’il ne souffre d’aucun problème de prise en main et d’autre part parce qu’il s’avère aussi complet et exigeant qu’un Tomb Raider classique. Ainsi, le menu principal permet d’avoir une vue globale de la carte, de visualiser les divers objectifs principaux et secondaires et de gérer l’équipement, composé d’armes à équiper (et à récupérer durant l’aventure) et d’artefacts à emporter avec soi. Ces derniers accordent quelques points bonus à Lara, qu’il s’agisse de défense ou d’attaque par exemple. Côté prise en main, il n’y a pas de changement majeur : on tire avec le bouton de tir, on change d’arme avec les flèches, on saute, on roule, on utilise le grappin, on pousse des pierres géantes, on tire des leviers, etc. Les possibilités sont multiples et ce nouvel épisode en ajoute d’ailleurs une nouvelle : celle de lancer des lances qui permettent non seulement d’éliminer ses opposants mais également de créer des accoudoirs pour passer des ravins. Le soft a beau être un peu plus orienté action que dans le passé, avec des gunfights plus nombreux et plus rythmés, il n’en conserve pas moins les bases de la série également dans les séquences de jeu, avec pas mal de passages de plates-formes, de pièges à éviter, de boss à détruire, de reliques à découvrir et d’énigmes à résoudre.

La belle est bien en valeur




Il est donc difficile d’être déçu, d’autant que certains niveaux offrent une plus grande liberté d’action qu’à l’accoutumée avec des décors plus vastes à explorer et des tas de bonus, trésors, reliques et crânes à découvrir. Les objectifs secondaires sont également très nombreux et permettent de rendre l’aventure encore plus intéressante pour les joueurs qui chercheront à accomplir des high scores. D’ailleurs, notons que ce Lara Croft s’avère globalement assez difficile lors de plusieurs passages, qu’il s’agisse de certains boss, coriaces, ou d’énigmes qui sembleront bien compliquées au premier abord pour certains débutants. Côté réalisation technique, il n’y a rien à redire : le soft est visuellement très joli, se rapprochant d’un Legend en vue supérieure, mais avec moins de détails tout de même. Quoi qu’il en soit, ce Lara Croft demeure sans aucun doute l’un des plus beaux titres du catalogue en ligne de la console. La bande sonore n’est pas en reste avec des thèmes engageants, les voix de la série et les bruitages traditionnels. Bref, de la très haute qualité supportée en outre par une mise en scène de Comic puisque les aventures racontées dans ce volet se rapprochent de celles que l’on peut découvrir dans la série des comics de Top Cow.

Enfin, en ce qui concerne la coopération, sachez que ce mode de jeu n’est présentement disponible qu’en local et qu’il s’avère sympathique. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, Lara Croft est déjà un très bon jeu en solo, extrêmement bien pensé et offrant même une sacrée replay value pour les fans. Dès lors, le mode coopératif fait plus office de bonus et de jeu de massacre que de variante d’aventure. Difficile en effet de prendre son temps pour explorer le niveau comme on le souhaite ou de ramasser toutes les reliques avec un copain dans les pattes. L’un dans l’autre, l’idée est sympathique et s’avère être un agréable petit bonus, mais demeure tout de même très dispensable. Reste qu’on aurait tout de même souhaité que le soft propose d’entrée de jeu le mode coopératif en ligne et les divers DLC qui arriveront par la suite. D’ailleurs, niveau durée de vie, précisons que le jeu demande entre 3 et 5 heures pour être bouclé, en fonction de votre niveau, de la difficulté et de votre volonté ou non à ramasser des bonus. Pour un titre vendu à 1200 MS Points, c’est plutôt pas mal, même si un ou deux niveaux supplémentaires n’auraient pas été de trop.

Point complet
Au final, même si on râle du fait que l’éditeur ait déjà annoncé plusieurs DLC et que le mode coopératif en ligne ne soit pas encore disponible, mais le sera bientôt gratuitement, il faut bien reconnaître que Crystal Dynamics a fait de l’excellent boulot avec ce spin-off, réalisé à la manière d’un Comic, qui nous propose de découvrir Lara Croft sous un tout nouvel angle. Tout en conservant les bases du gameplay de la série, ce nouvel épisode tente une approche sensiblement différente en introduisant de la coopération, une vue du dessus et quelques séquences plus animées. Que les fans se rassurent, l’esprit de la série est sauf puisque le soft ressemble à s’y méprendre à un nouvel épisode relifté. Les graphismes sont jolis, le gameplay parfaitement adapté et le soft recèle de bonnes idées. Vu le prix, il devient presque difficile de râler sur la durée de vie, avoisinant les trois à cinq heures de jeu tout de même.

On a adoré :
+ Réalisation graphique au top
+ Gameplay parfait
+ Le mode coop, sympa
+ Bonne bande sonore
+ Les menus, les upgrades
+ Les trésors, reliques, objectifs bonus
On n'a pas aimé :
- Des DLC prévus…
- Le coop en ligne pour bientôt, mais gratuit
- Pas bien long


Consulter les commentaires Article publié le 17/08/2010 par Etienne F.


PUBLICITE
DERNIERES NEWS
LES FORUMS BOUGENT

 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2017