Test Kung Fu Panda 2 - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connect�, 41 329 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Kung Fu Panda 2



Editeur
THQ
Genre
Action Aventure
Statut
Disponible
Date de sortie
  10.06.2011
  24.05.2011
Nombre de joueurs
1
Classification PEGI
Thème
Ninja / Samouraï

En 2008, Activision a édité une adaptation vidéoludique de Kung Fu Panda fort sympathique mélangeant action, plateforme, humour et aventure. Avec l’arrivée du deuxième long-métrage dans les salles obscures, on ne pouvait pas échapper à une nouvelle adaptation. Toutefois, le jeu vidéo Kung Fu Panda 2 a été pris en charge par Griptonite pour le compte de THQ, le tout ayant été transformé en un jeu de combat Kinect ponctué de mini-jeux. Reste alors à voir si le titre vaut le coup…

Même Po en rêve…




Le concept de pouvoir utiliser Kinect pour incarner le plus mignon des pandas faisant du kung-fu a de quoi séduire petits et grands sur le papier, surtout s’ils sont déjà sous le charme du film. Malheureusement, il semblerait que THQ se soit reposé sur cette unique idée de vendre le jeu sur son nom… En effet, si la théorie est fort sympathique, la pratique est tout autre. Si l’on excepte le menu à la reconnaissance sommaire qui ne plaira pas à tous, on s’aperçoit très rapidement que ce Kung Fu Panda 2 n’a pas grand-chose à nous offrir. Il y a bien un jeu libre qui permet de participer aux défis du solo dans les divers endroits après les avoir débloqués, mais il ne s’agit que d’une approche libre du mode Histoire. C’est donc ce dernier qui retient l’attention. Toutefois, il porte bien mal son nom puisque le semblant de scénario, servi par des dialogues creux à l’humour souvent raté, n’est qu’un prétexte pour enchaîner cut-scenes et courtes (parfois très courtes) phases de jeu, le tout en se tapant à chaque fois des chargements assez longuets. Le rythme du jeu en prend un sacré coup et il n’a pas fini d’être haché menu. Le plus gros de l’activité du joueur, c’est d’incarner Po dans des phases de combat. Si la reconnaissance, sommaire et imprécise, n’est pas pour autant catastrophique, il faut bien avouer que le schéma de ces phases de jeu est archi mal pensé.

Bien qu’il soit possible de choisir parmi plusieurs styles de kung-fu, ce qui apporte des mouvements in-game un poil variés, on découvre bien vite que les combats sont découpés en phases d’attaque et de défense. Un coup on cogne sur l’adversaire, un autre, on doit tenter de le parer ou de l’esquiver. Les combats en deviennent vite mous, répétitifs et archi lassants. Un coup de poing, les deux en même temps pour casser une défense, un coup de pied, un déplacement, quelques gestes pour parer, un saut pour donner un double coup de pied sauté, voilà à peu près ce qui représente le panel de mouvements à exécuter. Certes, le titre se destine avant tout aux enfants mais, même eux, s’ennuient rapidement, surtout qu’ils ont tendance à bouger rapidement, ce qui nuit vite à la reconnaissance des mouvements. Reste alors les finishing moves, à activer en prenant une pose prédéfinie, qui partent d’une bonne idée. Mais là encore, la réalisation fait bien de la peine. Cela est certainement dû aux graphismes dépassés, aux textures bien pauvres, aux modélisations finies à la hache et à tout ce qui fait penser que le jeu a une bonne génération de retard. Seules les couleurs chatoyantes arrivent à faire illusion en attirant l’œil des plus indulgents.

Pour en revenir aux combats, notons aussi qu’ils se déroulent en un contre un, les autres adversaires restant tout bonnement statiques, que les corps disparaissent de manière horrible à la fin du combat et que les quelques enchaînements qui sortent et autres idées implantées (comme l’intervention d’un des Cinq Cyclones en guise de coup spécial sortant aléatoirement) sont tout bonnement gâchées par la réalisation du soft et le nombre ahurissant de bugs de collisions. Histoire de varier les « plaisirs » (à dire vite en toussant), les petits gars de Griptonite Games ont décidé d’intégrer quelques mini-jeux. Au menu, on se retrouve donc avec des courses de pousse-pousse jouables mais loin d’être palpitantes et une activité de préparation et de distribution de nouilles totalement sans intérêt. Il faut juste choisir un bol d’une couleur, secouer les bras et lancer le bol au bon client, avec une précision de la reconnaissance capricieuse. Au final, les seuls éléments de la galette qui arrivent à remonter le niveau, ce sont : l’univers de Kung Fu Panda qui reste respecté, la bande sonore qui se révèle plutôt agréable et quelques idées, comme la mise en scène, au potentiel totalement gâché.

Point complet
En quelques mots, cette adaptation de Kung Fu Panda 2 ne vaut pas le coup, même à petit prix pour les enfants. A part l’univers de la licence plutôt respecté, les couleurs chatoyantes, la présence de plusieurs styles de kung fu et la bande son plutôt agréable, tout le reste est à oublier. Mieux vaut aller se payer une place de cinéma pour apprécier le film ou alors garder ses sous pour s’acheter ce dernier en DVD ou Blu-ray. Ce jeu vidéo de Griptonite Games fait penser à un titre au budget ridicule, torché à la va-vite pour coller avec la sortie du film, en essayant d’attraper de pauvres victimes en jouant sur la compatibilité Kinect et le nom de la licence. Les défauts sont tellement nombreux, qu’il est bien difficile de réussir à défendre cet étron… surtout quand on a goûté au premier jeu Kung Fu Panda qui était fort sympathique.

On a adoré :
+ Les couleurs font illusion
+ Bande-son agréable
+ Plusieurs styles de Kung Fu
+ L’univers Kung Fu Panda
On n'a pas aimé :
- Contenu pauvre
- Reconnaissance sommaire…
- Et imprécise
- Graphismes dépassés
- Animations à revoir
- Modélisations finies à la hache
- Chargements longuets
- Rythme haché menu
- Dialogues sans intérêt
- Mode histoire redondant
- Mini-jeu des nouilles inintéressant
- Enormément de bugs de collisions
- Combats ennuyants, mal pensés…
- Et extrêmement mous


Consulter les commentaires Article publié le 26/07/2011 par Vincent P.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2020