Test Kinectimals - Now with Bears! - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connect�, 41 330 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Kinectimals - Joue avec des Ours !



Genre
Gestion
Statut
Disponible
Date de sortie
  02.11.2011
  11.10.2011
Nombre de joueurs
1 à 4
Classification PEGI
Thème
Animaux
Résolutions gérées
720p, 1080i, 1080p
Prix de lancement
49,00 €

Un an après l’arrivée de Kinect sur nos consoles, l’un des titres phares de son lancement revient avec une réédition/extension nommée Kinectimals - Now with Bears!. Si le soft original proposait de jouer avec divers félins, cette nouvelle mouture vient enrichir l’expérience avec l’ajout de divers oursons et de leur île. Proposée séparément en DLC ou directement dans la nouvelle édition du titre, cette extension vaut-elle autant le détour que son prédécesseur, qui avait su convaincre les plus réticents à ce type de jeux ?

Le jeu de base




Nous ne nous étendrons pas plus sur l’aventure principale de Kinectimals, dont vous pouvez retrouver la critique ‭ici‭ et dont voici la conclusion : ‬“Kinectimals n’est pas exempt de défauts et n’invente pas la poudre, toutefois, il reste un titre exploitant de fort belle manière Kinect (du moins pour un jeu du lancement) et offrant une expérience de jeu très agréable. Les enfants seront heureux d’interagir avec leur félin, de participer à plusieurs activités, de partir à la chasse aux trésors, etc. Les adultes quant à eux s’en lasseront peut-être un peu plus vite, la faute à une certaine répétitivité, mais ils seront assurément sous le charme, du moins durant de courtes sessions de jeu. L’univers a été très soigné, à tel point qu’il apparaît comme vivant. En sus, les environnements sont relativement variés (au fil de l’aventure) et les animaux, représentés comme des grosses peluches toutes mignonnes, sont extrêmement bien animés. Le feeling entre le joueur et l’animal passe rapidement et on prend un malin plaisir à jouer avec lui, le personnaliser, le laver, bref le chouchouter et lui apporter toute l’attention qu’il désire. C’est bien là le principal !”

Avec des ours, c’est mieux ?




Après ce bref rappel, il est temps de passer à l’extension qui nous intéresse aujourd’hui. Comme son nom l’indique, elle permet aux joueurs d’interagir avec de nouveaux animaux : les ours. Ils ne sont pas juste ajoutés à l’aventure précédente puisqu’ils bénéficient d’une campagne à part, sélectionnable depuis le menu de démarrage. C’est donc sur une toute nouvelle île que le voyage commence, aux côtés d’un ours noir, d’un panda, d’un grizzli, d’un ours polaire et d’un ours cannelle. Nommée Nira, cette île est le domaine de Lina, une version féminine de Bumble, elle aussi à la recherche de son Capitaine. Construite sur le même principe que la précédente, mais en plus petite, l’île propose aux joueurs deux zones différentes, en plus d’Ourseville et de la maison, sans compter le dernier niveau un peu particulier qui emmène le joueur et son plantigrade dans une chasse au trésor sur Lemuria et Nira (il est donc nécessaire d’avoir fini l’aventure principale pour terminer celle de l’extension), débouchant sur le concours final. Un effort particulier a été fait pour intégrer cet add-on à l’aventure de base, en évitant le côté "copié/collé". On retrouve les divers concours et coffres cachés qui viennent pimenter les interactions avec l’animal.

Même si certaines activités sont identiques, des nouveautés viennent enrichir le jeu, comme l’escalade ou la pêche à la ligne, bien réalisées, à l’image du reste. Tous les jouets déjà débloqués chez les tigres sont de la partie, et l’argent gagné chez les ours peut-être dépensé chez les tigres. Côté graphique, rien à dire, animaux comme environnements sont toujours aussi mignons et soignés, et on craque assurément pour l’un des onze ours débloqués au fur et à mesure du jeu. A noter que depuis la sortie du soft original, la reconnaissance vocale a fait son apparition lors d’une mise à jour (essentiellement pour accepter ou refuser les activités). La reconnaissance fonctionne toujours aussi bien, malgré les petites imprécisions des lancers. Pour percer le secret de l’île aux ours, il faut compter environ trois heures, mais les enfants apprécieront d’y revenir régulièrement, pour améliorer leur prestation lors des concours ou tout simplement pour le plaisir de jouer avec ces gros nounours. Le plus de cette réédition c’est qu’elle comporte le jeu de base et le DLC sur le disque, avec tous les avantages que cela comporte, un incontournable si vous n’avez pas déjà succombé au charme de ces boules de poils...

Point complet
Petits et grands se replongeront avec plaisir dans l’aventure avec Kinectimals - Now with Bears! et ses onze "nounours", tous plus adorables les uns que les autres. Si globalement les activités sont les mêmes, le soft sait se renouveler en ajoutant quelques inédits tels que la pêche à la ligne ou l’escalade, ainsi que d’autres jouets et tours. L’ensemble est toujours aussi plaisant, tant par ses graphismes colorés que par sa reconnaissance au point, et on ne peut que craquer. Pour ceux n’ayant pas encore Kinectimals, ils peuvent se jeter sans hésiter sur cette nouvelle édition reprenant l’aventure de base et l’add-on. Quant aux autres, à eux de voir s’ils craquent pour les ours au point de mettre 1200 MSP dans ce DLC, voire de réinvestir dans cette édition.

On a adoré :
+ Toujours aussi mignon
+ Jeu et DLC sur le disque
+ Onze ours différents
+ Nouvelles zones et activités
+ La chasse au trésor finale
+ Apparition de la reconnaissance vocale
On n'a pas aimé :
- Toujours répétitif
- La synchronisation toujours à revoir


Consulter les commentaires Article publié le 04/12/2011 par Julie B.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2020