Test Kinect Sports : Season Two - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connect�, 41 329 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Kinect Sports : Season Two



Développeur
Rare
Genre
Mini-jeux (Party Game) Sport
Statut
Disponible
Date de sortie
  28.10.2011
  25.10.2011
Nombre de joueurs
1

Fer de lance de Kinect avec Dance Central lors de la sortie du périphérique, le Kinect Sports de Rare était un jeu très fun qui a connu un franc succès sur le support. Rien d’étonnant dès lors à ce qu’une suite soit annoncée pour l’année suivante et sorte à la même période. Cependant, ce qui change, c’est que le développement est passé entre les mains de BigPark Games, les développeurs du plutôt décevant Joy Ride. La qualité de la licence en a-t-elle pris un coup ?

Pas une suite, une saison 2




Il faut l’avouer, l’idée de pouvoir jouer à une suite de Kinect Sports nous avait séduits. D’une part car il s’agit de l’un des titres Kinect les plus réussis, et d’autre part car les jeux de sport funs sont relativement rares, aussi bien sur Kinect que sur Move ou Wii. Pourtant, force est de constater que la démarche derrière ce second volet n’est pas très réjouissante. Concrètement, Microsoft a confié le développement du jeu à BigPark Games pour laisser Rare plancher sur d’autres softs. Or, le studio de développement, constitué d’une toute petite équipe, s’est contenté de reprendre toutes les fonctionnalités du premier et de les transposer dans six nouveaux sports. Ce qui choque tout d’abord, c’est que le nombre de disciplines soit aussi limité. Pour un premier opus, cela passait encore. Mais pour un second soft, quasi identique visuellement et au niveau des modes de jeu, il y a de quoi être nettement plus sévère, d’autant plus que les disciplines en question ne sont pas des plus palpitantes… Dans le premier volet, nous avions eu droit au football, au bowling ou encore au tennis de table, des disciplines sportives connues de tous et forcément très attractives. Cette suite doit ratisser plus large avec d’un côté les sports US qui ne plairont qu’à une minorité de joueurs chez nous, avec le baseball et le football US, et de l’autre des sports plus « mous » comme le golf ou le lancer de fléchettes, visant également des publics de niche.

Reste donc le ski et le tennis, deux disciplines plus traditionnelles et un poil plus intéressantes pour le commun des joueurs. Du coup, il est difficile de vous conseiller cette galette si les sports proposés ne vous parlent pas ; c’est avant tout une histoire de goût. Du côté du gameplay et des impressions, comme dans le premier opus, il y a du bon et du moins bon. Par exemple, le football américain et le ski sont deux disciplines hyper assistées qui retranscrivent vraiment mal les sports en question. Le premier se limite en effet aux phases d’attaque alors que le second rend à peine mieux que dans le médiocre Sports Island sorti sur Kinect également. Les sensations sont minimalistes et le challenge n’est vraiment pas de la partie. A contrario, les séquences de golf sont funs, plutôt précises et bien fichues. Les séquences de fléchettes ne convaincront pour leur part que ceux qui se feront à leur rythme très lent, tandis que le tennis et le baseball sont deux disciplines très traditionnelles mais un peu molles comparées par exemple au tennis de table du premier volet. Bref, le constat est plutôt décevant dans l’ensemble, d’autant qu’il y a peu d’aires de jeu et que les challenges bonus proposés sont toujours aussi peu nombreux, le titre s’adressant principalement aux joueurs souhaitant s’amuser à plusieurs.

Dans tous les cas, on remarque que la reconnaissance des mouvements fonctionne plutôt bien, même si, comme dans le précédent, jouer « comme il faut » n’est pas plus efficace que de jouer comme un débutant qui frappe par exemple la balle sans faire un mouvement correct. De ce côté-là, il y a toujours un gros problème de réalisme. Beaucoup plus agréable à deux que tout seul, Kinect Sports : Season Two n’est clairement pas le type de jeu qui marque les esprits. Visuellement, il est toujours assez joli, comme le premier, la bande sonore est extrêmement réussie avec des morceaux pop et dance du moment, les vidéos des joueurs diffusées en fin de partie sont toujours aussi drôles et le concept fonctionne plutôt bien. Seulement voilà, on en attendait certainement plus d’un porte étendard qui ne parvient pas vraiment à convaincre avec ses nouveaux sports, avec finalement peu de contenu, quasi aucune nouveauté et, cerise sur le gâteau, une latence un peu plus présente que dans le premier opus. Pour la peine, on aurait préféré que ce soit Rare qui s’y colle… Même si le studio anglais n’est plus à son heure de gloire, il aurait sans doute fait du meilleur travail que BigPark qui a juste utilisé les ressources du premier pour finalement « skinner » les jeux et mal les adapter au périphérique…

Point complet
Visiblement, ce Kinect Sports 2 est une grosse déception. Le titre se contente de transposer quelques nouvelles disciplines avec les mêmes mécaniques de jeu, la même esthétique et les mêmes fonctionnalités, tout en n’apportant pratiquement rien de neuf. Pire encore, le nombre de disciplines est beaucoup trop maigre, elles sont moins intéressantes et la latence s’avère parfois plus importante. Bref, il s’agit d’une suite bâclée, toujours assez fun certes, mais à l’intérêt somme toute très relatif. Dommage que ce ne soit pas Rare qui s’y soit collé, le résultat aurait certainement pu être plus convaincant…

On a adoré :
+ Toujours assez joli
+ Le golf, très sympa
+ Une excellente bande sonore
+ Les vidéos des exploits
+ Toujours assez fun
On n'a pas aimé :
- Des disciplines peu intéressantes
- Peu de sports (seulement 6)
- Peu de contenu
- La latence, plus présente


Consulter les commentaires Article publié le 21/11/2011 par Etienne F.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2020