Test Jurassic World Evolution 2 - jeux vidéo Xbox One

XBOX GAMER
connect�, 41 475 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 



Genre
Gestion
Statut
Disponible
Date de sortie
  09.11.2021
Nombre de joueurs
1

Sorti en 2018, Jurassic World Evolution avait conquis son monde en proposant un jeu de gestion sur le thème des dinosaures et la franchise Jurassic World. Frontier Developments remet le couvert avec Jurassic World Evolution 2, une suite directe du premier opus mais est-il mieux ?

J'ai encore dépensé sans compter !



Fondamentalement si vous avez déjà mis la main sur le premier épisode Jurassic World Evolution, vous ne serez pas dépaysé avec ce deuxième opus. En effet, le principe de base de ce jeu de gestion reste le même. Vous devez construire un parc et l'agrandir pour y accueillir les différents dinosaures que vous récupérez/trouvez. S'en suit une gestion de vos animaux, de votre personnel et des crises qui peuvent survenir pendant votre partie. Ceci dit, Frontier Developments a tout de même pris en considération quelques retours du premier jeu afin de les corriger dans celui-ci. Et c'est plutôt une excellente chose. Nous reviendrons un peu plus tard sur ces fameuses nouveautés.

Comme dans son prédécesseur, plusieurs modes de jeu sont disponibles afin de varier un peu les plaisirs. Bien évidemment, on ne déroge pas à la règle du fameux mode Histoire. Une histoire qui prend place directement après les événements du deuxième film Jurassic World : Fallen Kingdom où les dinosaures se sont enfuis et dispersés à travers le monde et notamment les Etats-Unis. Vous devez donc aider Claire Dearing et Owen Grady ainsi que les services gouvernementaux de protection de la faune. Les dinosaures sont donc reconnus comme étant des animaux à préserver et votre but est de les retrouver, les capturer et les mettre en cage. Vous serez amené à vivre quelques aventures dans des territoires complètement différents, allant du désert de Sonora au Canada et ses montagnes enneigées aux îles hawaïennes parce qu'on y est bien ! Chacun de ces territoires a des effets négatifs, des tempêtes de sable, de neige, des pluies tropicales, des effets qui peuvent s'avérer dangereux pour votre parc et vous devrez être vigilant. Vous l'aurez compris, le mode Histoire se résume à préserver les dinosaures et valider les différents défis demandés afin de passer à l'histoire suivante. A notre grande surprise, ce mode n'est pas bien long. Comptez quelques heures à peine pour le boucler et malheureusement vous n'aurez probablement même pas fait le tour de toutes les nouveautés. Nous conseillons aux joueurs d'appréhender le mode campagne différemment, voyez-le plutôt comme un gros mode tutoriel.

Parlons des fameuses nouveautés car certaines ne sont pas vues dans le mode Histoire. Tout d'abord, le bestiaire des dinosaures a été agrandi en passant de 37 espèces à 75. Dans le premier opus uniquement les dinos terrestres étaient présents. Cette suite apporte deux nouvelles catégories à savoir les dinos volants et aquatiques. C'était justement un des souhaits de la communauté suite au premier épisode. Elle a été écoutée et c'est une excellente nouvelle puisque cela apporte une certaine diversité dans la construction de votre parc. La gestion des enclos a également été revue afin de réussir à faire cohabiter plusieurs espèces dans un même enclos. Certaines espèces demandent un style de territoire bien précis comme beaucoup de végétation, des étendues d'eau, etc. Mais la nouveauté est que chaque dinosaure dispose d'une zone de confort représentée par un cercle bleu autour de lui. Ainsi sa zone de confort ne se délimite pas à l'enclos entier mais à ce qu'il a autour de lui. Le dinosaure se déplace automatiquement dans son enclos là où les conditions pour son confort son optimales. Cela évite d'avoir un dino malheureux parce qu'on a placé un arbre au fond de son enclos comme dans le précédent jeu.

Enfin, dernière grosse nouveauté, c'est la gestion du personnel et l'ajout des scientifiques et des soigneurs. Justement, ce nouveau type de personnel est crucial pour vos parties. Pour permettre d'effectuer des expéditions, des recherches, des incubations, il faudra assigner un scientifique à cette tâche. Sans scientifique, impossible de faire tout cela. Sans eux, votre parc n'avancera pas, surtout que chacun de ces scientifiques dispose d'un talent propre qui vous sera utile, comme par exemple permettre de réduire le temps d'une expédition. De plus, la gestion du personnel a été revue avec la possibilité de gérer les salaires de vos employés et leur bien-être. Si votre employé n'est pas heureux, cela peut se retourner contre vous puisqu'il y a des risques qu’il fasse mal son travail. L'unité des soigneurs fait également son apparition. Dans le premier opus, la tâche de soigner était de la responsabilité des gardes qui étaient un peu les hommes à tout faire. Dans cette suite, soigner les animaux reposera uniquement sur les soigneurs ce qui est beaucoup plus logique.

Tout est chaos

Notre très cher Dr Ian Malcom fait son apparition dans le jeu avec un mode spécifique "Théorie du chaos". Ce mode propose de revivre des événements de tous les films Jurassic Park et Jurassic World mais à quelques détails près. En effet, on pourrait renommer ce mode en "What if" terme plutôt à la mode en ce moment qui désigne "Et si...". En somme, vous revivez des situations des films mais avec un dénouement différent du film. Ce mode est clairement plus intéressant que le mode Histoire. Il apporte une certaine fraîcheur et un peu de nostalgie. On peut néanmoins reprocher une certaine répétitivité à ce mode. Ensuite, le mode Défi, déjà présent dans le précédent opus, revient et comme son nom l'indique celui-ci vous proposera de réussir divers défis dans des difficultés variables. Un mode qui pourrait plaire facilement aux joueurs aimant le challenge.

Enfin, le mode bac à sable est lui aussi toujours présent pour vous permettre de lancer une partie sans pression avec comme unique but de faire votre parc à votre sauce. Afin d'en rassurer plus d'un, le jeu est largement accessible à tous. Bien que l'on parle d'un jeu de gestion, en comparaison à d'autres titres du genre, Jurassic World Evolution 2 est facile à prendre en main, même sur nos consoles alors que le genre se prête plus à l’univers du PC. On prend du plaisir à construire son parc, gérer ses enclos, d’autant que le titre est plutôt joli. Le rendu est fluide, les décors sont variés et les dinosaures sont bien modélisés.

Point complet
Après un premier volet franchement réussi, nous ne sommes pas étonnés de voir que ce Jurassic World Evolution 2 reste dans la même lignée. En plus, comme les développeurs ont écouté les retours de la communauté, ils ont pu enrichir cette cuvée avec pas mal de nouveautés, à commencer par l’ajout des dinosaures aériens et aquatiques. La gestion du personnel a également été revue pour apporter plus de logique à l’ensemble. Le seul véritable regret, c’est le mode Histoire qui est trop court, s’apparentant plus à un gros tutoriel. Heureusement, le mode Théorie du Chaos est là pour prolonger le plaisir de manière appréciable. En bref, Jurassic World Evolution 2 est un jeu de qualité. Donc, si vous aimez les dinos, les parcs et la gestion, vous pouvez foncer.

On a adoré :
Des évolutions demandées par les joueurs
Le mode théorie du chaos
Excellente diversité des dinos
Les scientifiques
Bien plus complet que le précédent
On n'a pas aimé :
Mode Histoire trop court...
Qui a plus l'aspect d'un tutoriel
Missions un peu trop répétitives


Consulter les commentaires Article publié le 04/12/2021 par Benoit D.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur les consoles Xbox Series X|S, Xbox One, Xbox 360 et Xbox de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2022