Test Juiced 2 : Hot Import Nights - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connect�, 41 326 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Juiced 2 : Hot Import Nights



Editeur
THQ
Genre
Course
Statut
Disponible
Date de sortie
  28.09.2007
  17.09.2007
  01.2008
Nombre de joueurs
1
Online
- Jeu en ligne
Classification PEGI
Résolutions gérées
720p, 1080i

Rappelez-vous, il y a quelques années à peine sortait un petit jeu de course sans prétention qui était parvenu à se forger une réputation en l’espace de quelques jours seulement. Juice Games avait créé une série de jeux de course purement arcades capable de détrôner celle des Need For Speed et d’emporter l’approbation du grand public. Bien décidés à pousser le concept plus loin, les développeurs se sont attelés à sa suite en passant par la même occasion sur les consoles de nouvelle génération et en apportant quelques nouveautés de choix. Mais cela sera-t-il suffisant pour s’imposer dans un secteur où la concurrence est de rigueur ? La réponse dans notre test complet !

Cars, Night & Girls




Juiced 2 reprend la recette traditionnelle des jeux de course arcades mettant en scène des compétitions illégales. Grosso modo, le soft s’apparente donc beaucoup à Need For Speed, à ceci près qu’aucune liberté n’est donnée au joueur qui devra juste sélectionner dans un menu les compétitions qui ne sont en rien illégales. En fait, Juiced 2 est le jeu officiel des Hot Import Nights, une série de compétitions qui prend place aux quatre coins de la planète et qui propose des centaines de challenges.

Le mode solo se structure autour d’une progression par paliers. Vous commencerez donc l’aventure par le traditionnel choix des voitures. Notons au passage que tous les véhicules proposés disposent des licences officielles et sont plutôt nombreux dans l’ensemble. Une fois votre véhicule sélectionné, vous pouvez participer à des courses, mais aussi et surtout améliorer ses capacités. Au niveau du tuning, Juiced 2 est on ne peut plus complet avec plusieurs centaines de pièces différentes qui permettent de créer la voiture de ses rêves, tant d’un point de vue des performances qu’au niveau de l’esthétique. Notons d’ailleurs que pour débloquer les packs qui vous permettront d’améliorer les performances de vos véhicules, vous devrez préalablement gagner une épreuve qui a le mérite d’apporter un peu d’originalité au genre et de rallonger sensiblement la durée de vie.

Mais pour améliorer votre bolide ou en acheter un nouveau, vous devrez tout d’abord gagner de l’argent en remportant des parties et en faisant des paris avec vos concurrents (soit en pariant sur eux, soit en pariant sur vous). Et du côté de la durée de vie, les amateurs du genre devraient être comblés étant donné que Juiced 2 propose plusieurs centaines de challenges répartis dans diverses catégories. Une fois un certain nombre de challenges expédiés dans une classe, vous pourrez passer à la classe supérieure ou continuer les challenges en cours, pour débloquer un maximum de bonus. Il y a sincèrement de quoi s’amuser pendant plus de 15 heures rien qu’avec le mode solo, à condition que vous ne soyez pas allergiques à la répétitivité des décors qui sont certes nombreux mais pas autant que les épreuves. On citera donc au niveau des décors Paris, Rome, plusieurs stages aux Etats-Unis, des étapes dans la neige, d’autres sur les autoroutes japonaises et même plusieurs courses à Sidney. A cela, on ajoute de nombreuses variantes au niveau des modes de jeu qui oscillent entre la simple course au challenge de drift, en passant par l’Eliminator (une voiture éliminée à chaque tour) et de nombreuses autres variantes de ces divers modes de jeu qui démontrent la variété des compétitions. Difficile dans de telles conditions de s’ennuyer.



Au niveau du gameplay, Juice Games a volontairement adopté la simplicité de l’arcade en abandonnant tout réalisme. Les voitures glissent comme de véritables savonnettes sur les circuits pour s’écraser et rebondir sur les bords. Une approche simpliste qui n’est pas sans rappeler le récent Sega Rally, à ceci près que Juiced 2 inaugure quelques grosses nouveautés dans le domaine des jeux de course, tout en reprenant ce qui a également fait le succès d’autres softs. On citera donc le système de stress qui se concrétise par la présence d’une jauge au dessus de la voiture des adversaires. Celle-ci se remplit au fur et à mesure que vous vous en approchez jusqu’à ce que votre adversaire valse dans le décor. Pour les connaisseurs, sachez que ce système est directement inspiré de SCAR, un titre sorti sur PS2 et Xbox à l’époque. Vient ensuite un système d’évolution basé sur l’ADN. En gros, chaque tournant, chaque drift, chaque dépassement, chaque boost, chaque action vous rapporte des points d’expérience qui font gonfler vos compétences. Original et rudement efficace. Ajoutez à cela le système de pari que nous avons évoqué, mais aussi des courses en ligne en équipe, un système de progression différent (basé sur des objectifs ET des courses à remporter) et un style flashy unique et vous obtenez un jeu de course dégageant une véritable aura.

Mais Juiced 2 est loin d’être parfait. Car si les décors sont relativement variés, il faut reconnaître que les courses sont clairement trop nombreuses et que, vu leur nombre, on nous propose très régulièrement le même type d’épreuves. A force, le joueur risque de décrocher avant de voir le bout de l’aventure… Mais encore une fois, c’est sans compter sur le mode multijoueurs qui se révèle tout bonnement énorme pour les amateurs de courses et de tuning. Vous pourrez notamment revendre vos véhicules, en acheter de nouveaux, échanger vos « stickers », participer à des courses, analyser l’ADN (les compétences) des autres joueurs, les télécharger,… D’ailleurs, la communauté multijoueurs est déjà bien garnie et il est très facile de trouver des courses à toute heure du jour ou de la nuit. Difficile dès lors de blâmer Juice Games, à qui l’on reprochera essentiellement le manque de tracés et de variété dans les épreuves solo, mais aussi les quelques défauts techniques de son titre.

Enfin, il faut savoir que Juiced 2 est déconseillé aux moins de 12 ans, non pas que le jeu soit violent ou vulgaire mais plutôt de par la présence de nombreuses jeunes femmes dénudées dans les menus. Sans aller jusqu’au X, Juice Games s’est tout de même permis d’aller suffisamment loin dans la sensualité pour choquer les puritains. Reste que notre avis demeure le même, année après année : inutile d’acheter un jeu pour voir une dizaine de filles en maillot. Pour moins de 10€, vous pourrez aisément vous procurer plusieurs exemplaires de magazines de charme…

Flashy, mais pas beau




Histoire de gommer les nombreuses imperfections du moteur graphique de Juiced 2, les développeurs ont choisi d’opter pour l’option couleurs flashys et décors flous. En pratique, cela donne donc un mélange plutôt improbable de 1001 couleurs pour un véritable feu d’artifice de couleurs pas vraiment réaliste mais agréable à regarder. Dans l’ensemble, la touche graphique de Juiced 2 est donc plutôt convaincante avec des décors qui fourmillent de détails, des tas d’effets visuels et des lumières qui bougent dans tous les sens. Reste qu’on est très loin d’atteindre les standards du genre qui peuvent se reposer tranquillement en regardant de loin cette jolie créature arrosée de make-up qui, sitôt plus proche, se transforme en horrible sorcière échappée de la précédente génération de consoles. Un constat plutôt mitigé pour un soft qui a beaucoup de mal à faire ses preuves.

En revanche, du point de vue de la bande sonore, difficile de trouver quoi que ce soit à redire. Les musiques sont nombreuses, variées et de qualité, l’ambiance HIN est parfaitement respectée et les voix françaises sont très crédibles. On relèvera juste deux ou trois bruitages en deçà de ce qu’on est habitué de voir dans un blockbuster, mais qu’importe, la qualité de la bande sonore frôle la perfection.

Point complet
Après un premier volet extrêmement prometteur, Juice Games nous offre un second épisode en deçà de nos espérances. Visuellement, le soft souffre énormément de la comparaison avec la concurrence et le manque de variété au niveau des décors ne joue pas vraiment en sa faveur. Difficile dès lors d’applaudir la prestation des développeurs qui nous offrent un divertissement tout juste passable et fini à la va-vite. Agréable, fun et bien conçu dans l’ensemble, Juiced 2 demeure toujours aussi prometteur pour l’avenir de la série, mais par manque d’ambition, il ne parvient pas à accomplir ce qu’on attendait de lui. Dommage, car les bases étaient là.

On a adoré :
+ Fun
+ Bonne durée de vie
+ La bande sonore
+ Les différents types d’épreuves
+ Le tuning
+ Quelques bonnes idées
+ Le multijoueurs
On n'a pas aimé :
- Peu de circuits
- Pas vraiment joli…
- Répétitif à outrance
- Jouabilité en "glissade"


Consulter les commentaires Article publié le 24-10-07 par Etienne F.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2020