Test ilomilo - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connect�, 41 331 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

ilomilo



Distributeur
Xbox Live Arcade
Genre
Réflexion
Statut
Disponible
Date de sortie
  05.01.2011
  05.01.2011
Nombre de joueurs
1 à 2
Online
- Contenus
- Classements
Classification PEGI
Prix de lancement
800 MS Points

Développé par le studio suédois SouthEnd Interactive, qui avait entre autres planché sur le très bon Deathrow et le mode multi de XIII sur Xbox première du nom, et plus récemment sur R-Type Dimensions, ilomilo est un petit titre indie publié par Microsoft Games sur le Xbox Live Arcade au tarif de 800 MS Points. Le jeu, avec ses graphismes si mignons, parvient-il vraiment à créer son petit effet ?

Un conte scandinave




ilo et milo sont deux amis qui vivent dans un parc. Ils aiment passer la plupart de leur temps ensemble. Malheureusement, lorsque la nuit vient, ils dorment séparément et, à leur réveil, ils ont toujours d’énormes difficultés à se retrouver. Et pour cause puisque quelqu’un semble s’amuser à changer l’agencement de leur parc durant la nuit ! En incarnant à tour de rôle ilo et milo (les deux étant sélectionnables par une simple pression de touche), le joueur doit tenter de les faire se rencontrer dans un niveau pour le moins labyrinthique. ilomilo est un jeu de réflexion et de plates-formes où le terme 3D prend tout son sens. Les niveaux, assez simples au début, puis tortueux, nous proposent de faire évoluer à tour de rôle nos deux amis. Pour ce faire, rien de plus simple puisqu’il suffit de les diriger avec le stick. Là où cela devient intéressant, c’est que l’on est souvent bloqué par des objets ou des créatures. Pour s’en sortir, il faut donc utiliser ses méninges. Ainsi, on comprend très vite qu’il faut utiliser à bon escient les caisses qui nous sont fournies. Celles-ci peuvent être de deux types : une caisse simple, occupant un carré, qui peut vous permettre de traverser un trou par exemple, ou une caisse qui va se déployer et occuper trois carrés. Cette dernière vous permettra de créer de réels ponts. En utilisant ces caisses à tour de rôle et en s’entraidant pour éviter des pièges, ilo et milo pourront finalement se retrouver à la fin de chaque niveau. Bien sûr, c’est plus facile à dire qu’à faire puisque le niveau de difficulté augmente graduellement. Si vous voulez en plus obtenir toutes les pièces et récupérer toutes les petites créatures (trois par niveau), il faudra vous remuer les méninges !

Le titre a ce don de mélanger plates-formes et réflexion avec un incroyable talent puisque le joueur ne s’en rend même pas compte. L’univers si charmant du jeu, pourtant juste abordé, exerce une attraction incroyable sur le joueur, au point qu’on finit par s’attacher à ces deux petites bestioles et à leur « parc ». Quant aux musiques, elles collent parfaitement à l’ambiance féerique du jeu, avec des cacophonies dignes de fanfares du XVIIIème siècle et de longues et douces mélodies qui nous transportent agréablement dans le monde d’ilomilo. Conte venu du froid, il est, au même titre que Limbo, l’un des rares titres indie à parvenir à nous surprendre avec son ambiance bien sûr, mais également avec son gameplay très simple qui est pourtant merveilleusement bien exploité grâce à un level design fantastique. Enfin, en ce qui concerne la durée de vie du soft, il faut savoir qu’il n’est pas bien long, mais que le tarif est de 800 points et qu’il profite d’une réalisation tout bonnement fantastique. Du coup, on en vient à penser que son prix est pleinement justifié puisque le jeu offre quand même plus de 50 chapitres. Tout dépendra de votre manière de relever les défis puisqu’il est tout à fait possible de boucler le jeu en deux heures si vous êtes surdoué ou avez la solution sous les mains. La plupart des joueurs prendront néanmoins entre trois et six heures de jeu pour en faire le tour, et encore plus s’ils souhaitent récupérer les bonus. Notons d’ailleurs que des skins Raskulls et A World of Keflings sont offerts aux possesseurs de ces jeux.

Point complet
ilomilo s’impose comme le premier immanquable de 2011 du Xbox Live Arcade. Beau, original et incroyablement addictif, le titre de SouthEnd Interactive exerce un charme ravageur sur le joueur. On se sent littéralement emporté dans ce monde de contes de fées à la scandinave, disposant d’une bande sonore tout simplement bluffante. Dommage tout de même que la durée de vie ne soit pas exceptionnellement longue, même si elle s’avère tout à fait dans la moyenne pour ce genre de jeu.

On a adoré :
+ Des graphismes superbes
+ L’univers enchanteur
+ Simple à prendre en main
+ Excellent level-design
+ Mélange de genres intelligent
+ Excellente bande sonore
On n'a pas aimé :
- Pas bien long
- Scénario simpliste


Consulter les commentaires Article publié le 09/01/2011 par Etienne F.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2020