Test Hot Wheels : Beat That - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connect�, 41 308 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Hot Wheels : Beat That



Editeur
Activision
Développeur
Eutechnyx
Genre
Course
Statut
Disponible
Date de sortie
  29.11.2007
  25.09.2007
Nombre de joueurs
1 à 2
Classification PEGI
Mémoire
250
Résolutions gérées
720p, 1080i, 1080p
Prix de lancement
39,00 €

Si la série des Micro Machines a toujours bénéficié d’un accueil plutôt favorable lors de ses adaptations en jeu vidéo, la série Hot Wheels, qui reprend dans l’ensemble les mêmes caractéristiques, ne dispose pas d’une excellente réputation. Premier passage sur les consoles de nouvelle génération de la série d’Activision qui débarque chez nous grâce aux ficelles de l’import et de la classification Region Free du soft. Le titre en vaut-il pour autant la peine ? La réponse dans notre test express !

100% Pop Corn




La première chose à noter, c’est que Hot Wheels est un jeu de course développé par les petits gars d’Eutechnyx, déjà responsables de nombreux softs du genre, comme Street Racing Syndicate, Fast & Furious ou encore Pimp My Ride. Des titres classés dans la catégorie « budget » qui se révèlent le plus généralement honorables. C’est dans ce contexte que s’inscrit la production d’Hot Wheels qui sort d’entrée de jeu à prix tranché.

L’intérêt du soft, c’est de proposer des tracés relativement originaux se déroulant dans plusieurs pièces d’une maison. Généralement, ce type d’idée assure aux softs une ambiance très particulière et un gameplay fun, propice à des cascades de folie et à une vitesse de jeu excessive. Mais ce n’est malheureusement pas le cas d’Hot Wheels qui se révèle tout bonnement ennuyant. Pourtant, tous les éléments du petit jeu de course sont présents, parmi lesquels divers bonus à utiliser en cours de route, des modes de jeu en pagaille (Course standard, Elimination à chaque tour ainsi qu’un mode Deathmatch) et une esthétique qui demeure dans l’esprit de la série. Le principal défaut du jeu vient en fait de sa structure qui nous oblige à rejouer encore et toujours sur les mêmes circuits, que l’on finit d’ailleurs par connaître par cœur. Vient ensuite la question du gameplay qui ne varie pas d’un iota que l’on choisisse telle ou telle voiture. Une fois en course, les choses ne s’améliorent guère, avec une gestion de la direction assez simpliste, très peu de possibilités, des problèmes de collisions et un manque profond de délicatesse dans le Level Design qui aura beaucoup de difficultés à convaincre tout au long de l’aventure.

Voilà pour la mécanique du jeu, pour le reste, Hot Wheels propose également un mode multijoueurs en split screen, assez basique mais toujours plus marrant qu’en solitaire. L’ensemble se révèle néanmoins vite ennuyant et passé l’heure de jeu, le joueur aura beaucoup de mal à rester éveillé.

En plus de ce manque flagrant d’intérêt, il faut reconnaître que le titre d’Activision manque cruellement d’une réalisation « Next-Gen » vu la pauvreté des graphismes qui s’inscrivent typiquement dans la marge des jeux à petit budget. Modélisations simplistes, effets spéciaux sans saveur, manque cruel de sensations et bugs en tous genres plombent littéralement l’ambiance du soft qui peine déjà énormément à nous convaincre avec son gameplay « grand public » de bas étage. A cela on ajoute une durée de vie relativement courte et une bande sonore vraiment médiocre, composée de quelques bruitages « maisons » et de musiques ultra-répétitives et on obtiens le parfait petit cocktail du jeu ultra bâclé, annoncé quelques semaines à peine avant sa sortie et qui arrive sans le moindre matraquage publicitaire outre-Atlantique. Tout juste bon à débloquer quelques succès, pour la forme.

Point complet
Au final, Hot Wheels : Beat that ! ne parvient pas à nous accrocher en raison d’une jouabilité totalement imprécise et impossible à maîtriser. En outre, le soft bénéficie d’une réalisation catastrophique et d’une bande sonore de bas étage qui finira par faire fuir les quelques derniers irréductibles joueurs qui oseront importer le jeu. Un titre plat, lent, ennuyant et incroyablement fade qui ne mérite en aucun cas votre attention, même si vous appréciez tout particulièrement les Micro Machines…

On a adoré :
+ Des couleurs chaudes
+ L'univers du jeu
On n'a pas aimé :
- Moche
- Répétitif
- La bande sonore, catastrophique
- Le gameplay imprécis
- Le Level Design


Consulter les commentaires Article publié le 16-10-07 par Etienne F.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2020