Test History Channel: Battle For the Pacific - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connect�, 41 298 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

The History Channel : Battle For the Pacific



Editeur
Activision
Distributeur
Digital Bros.
Genre
FPS
Statut
Disponible
Date de sortie
  13.03.2008
  30.11.2007
Nombre de joueurs
1
Classification PEGI
Prix de lancement
50,00 €

Après un Soldier of Fortune : Payback assez décevant, Cauldron, un petit studio de développement spécialisé dans la production de FPS budgets, nous livre un nouveau jeu de tir à la première personne abordant deux thèmes rarement associés : celui de la Seconde Guerre mondiale et celui du Pacifique. Mais une belle esthétique et de belles promesses seront-elles suffisantes pour nous convaincre ?

Complètement à l’Est




Dans Battle For the Pacific, le joueur incarne un soldat des forces militaires américaines durant la Seconde Guerre mondiale. Comme son nom l’indique, le soft base son scénario sur les archives de la chaîne History Channel et s’adresse par conséquent aux amateurs de jeux de tir historiques. Malheureusement, le résultat final est plutôt décevant puisque le titre s’expédie en moins de 3 heures en solo (et ce en difficile !), et qu’il ne propose strictement aucune rejouabilité. Difficile en effet de faire l’impasse sur le laxisme des développeurs qui se sont contentés de nous proposer encore et toujours les mêmes niveaux à chaque mission. Comprenez par là que l’aventure en solitaire se compose de trois niveaux différents (la jungle, les tranchées et les grottes) qui reviennent inlassablement. Ils ont beau être jolis, ils n’en demeurent pas moins extrêmement lourds à supporter sur le long terme. C’est d’autant plus regrettable qu’en plus de ne proposer qu’un très maigre nombre de décors, le soft s’avère également extrêmement linéaire dans sa progression, avec des zones de jeu larges de quelques mètres seulement et des décors fermés à l’extrême. Jamais depuis la Nintendo 64 nous n’avions ressenti un pareil sentiment d’isolement !

Au moins c'est beau




En plus d’être répétitif à outrance, et par conséquent ennuyeux, le soft de Cauldron manque cruellement de punch, avec des affrontements mous mettant en scène un nombre très restreint de personnages, une IA limitée à l’extrême, des scripts à la pelle, des chutes de frame-rate beaucoup trop nombreuses et un manque flagrant d’imagination au niveau du Level Design et des objectifs, toujours similaires. En définitive, le soft se contente de nous faire aller d’un point A à un point B, puis de revenir jusqu’au milieu, retourner jusqu’à B avant de repasser par A, le tout en éliminant tous les ennemis et en récupérant une carte. Inutile de dire que l’on a déjà vu nettement plus intéressant. Au niveau de la réalisation technique, le soft a bénéficié en revanche d’une attention toute particulière, avec de jolis graphismes, des décors relativement beaux et des modélisations réussies. Malheureusement, l’ensemble souffre de chutes de frame-rate et la bande originale est clairement trop classique et limitée pour convaincre. Au final, on retrouve donc encore et toujours ce sentiment de grosse démo inachevée. Court, facile, ennuyant mais joli.

Point complet
Comme on pouvait s’y attendre, Battle for the pacific est loin de remplir son contrat. Mou, plat, avec des décors qui se ressemblent tous, court et horriblement répétitif, le titre de Cauldron ne parviendra sans doute à plaire qu’à quelques rares amateurs de FPS se déroulant durant la Seconde Guerre mondiale. Malgré un aspect visuel plutôt réussi et une localisation de l’action inédite sur les consoles de cette génération, le soft ne parvient pas à sortir de son moule bas de gamme…

On a adoré :
+ Assez joli
On n'a pas aimé :
- Trop cher
- Trop court (3h)
- Ultra-répétitif
- Trop facile
- Ennuyant à mourir
- Les chutes de frame-rate
- Trop classique


Consulter les commentaires Article publié le 20-02-08 par Etienne F.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2020