Test Ghostbusters : The Video Game Remastered - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 242 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 



Développeur
Saber Interactive
Genre
Genre
Statut
Disponible
Date de sortie
  04.10.2019
Nombre de joueurs
1
Prix de lancement
29,99 €

Mad Dog Games et Saber Interactive s’associent pour sortir un remaster du jeu Ghostbusters sorti en 2009, soit il y a 10 ans. Comme d’habitude avec ce genre de remaster, il est l’heure de voir si les développeurs ont bien bossé sur le portage, s’ils ont ajouté des bonus, bref si cette version remasterisée vaut le coup ou si les fans de la licence peuvent se contenter de relancer l’original (à 14,99€ sur le Live) grâce à la rétrocompatibilité…
Version 2009



Revenons 10 ans en arrière, soit le 13 novembre 2009. C’est à cette date précise qu’est sorti Ghostbusters sur Xbox 360 et PlayStation 3. A l’époque, le jeu avait su marquer les esprits, notamment les fans de la licence. Il faut avouer aussi que les critiques étaient majoritairement positives. Le jeu vous mettez dans la peau d’une recrue rejoignant l’équipe des S.O.S. Fantômes composée de Peter, Raymond, Egon et Winston ! Niveau scénario, il faut savoir que celui-ci devait servir à un éventuel Ghostbusters 3 qui hélas n’a jamais vu le jour. Peu importe, les fans des deux films étaient ravis, l’esprit de la licence ayant été respecté. En plus, le gameplay était franchement sympathique. Dans votre dos, vous trouviez un pack à protons fermement harnaché grâce auquel vous pouviez faire feu sur un fantôme de façon à l'épuiser. Une fois ce dernier vidé de son énergie, il restait à passer à la phase de capture. On lançait un piège et on écrasait le fantôme vers le sol jusqu'à le maintenir dans le faisceau du piège. Plus il y avait d'alliés attelés à cette tâche, plus elle s'exécutait rapidement. Bien sûr, certains spectres étaient plus difficiles que d'autres à piéger.

En dehors de la capture, votre pack avait d'autres atouts… Trois pour être précis, à commencer par le jet de slime en provenance du second film. Il était utilisé au combat contre certains fantômes particuliers mais également dans l'exploration pour dégager des zones engluées de slime noire. Il faisait apparaître des objets ou il créait des attaches élastiques permettant de déplacer une grue ou un pont. Le diffuseur à particules faisait office de fusil à pompe nucléaire tandis que le lanceur de mésons servait de tête chercheuse. Chaque arme devait être employée en fonction de la situation et des ennemis affrontés. En dehors des combats, S.O.S. Fantômes offrait une bonne part d'exploration, ce qui était beaucoup dire dans la mesure où le jeu restait très linéaire. Disons qu'entre deux captures ou affrontements, on traversait en équipe les environnements à la recherche de la prochaine issue ou d'un objet quelconque, avec, en marge du chemin principal, quelques pièces à visiter. Des promenades qui étaient rythmées par des conversations parfois amusantes !

Niveau réalisation, il n'avait pas à rougir pour l’époque. En premier lieu, plusieurs éléments des décors étaient destructibles, ce qui permettait de faire à peu près autant de dégâts que la fine équipe dans les films… Dégâts qui étaient d'ailleurs comptabilisés dans un journal de bord. Les environnements étaient variés et soignés, tout autant que les modèles des personnages. A noter que le jeu proposait les doublages en VO ou en Français. On ouvre une parenthèse pour dire que nous regrettons l’absence du doubleur français de Bill Murray ! Quant à la durée de vie, le jeu était assez court. Il y avait 7 chapitres qui se bouclaient en 5 à 7 heures. Il fallait rajouter à cela un mode multijoueur comprenant une demi-douzaine de modes. Il imposait de se spécialiser dans le maniement d'une arme, les autres devenant des items bonus. Vous pouviez alors affronter des vagues de spectres de plus en plus virulents ou encore lutter pour éviter qu'on vous vole vos précieux artefacts !

Version 2019



10 ans plus tard, Ghostbusters a-t-il gardé son charme ? La version resmasterisée apporte-t-elle son lot de nouveautés ? Oui et Non ! Dix ans plus tard, le gameplay reste toujours aussi sympathique . Certes, l’aspect linéaire et le côté répétitif se font plus sentir avec le poids des années, mais on retrouve le charme de l’époque qui séduit toujours autant le fan de Ghostbusters en nous. Certains niveaux sont de franches réussites là où d’autres trainent en longueur. Par contre, du côté des visuels, on peut clairement dire que les développeurs ne se sont pas foulés. Ils ont fait le minimum syndical en appliquant un lissage bête et méchant et en ajoutant une compatibilité 4K pour les possesseurs de Xbox One X. Hélas, à plusieurs moments, il y a du flou qui vient gâcher le rendu des cinématiques. Pire, lors des cinématiques, il y a plusieurs moments qui font mal aux oreilles, la qualité du son étant tout bonnement horrible. Pourquoi ne pas avoir remasterisé la bande-son ? Les soucis continuent puisque les chargements sont assez longs (du moins avec la version physique du jeu), la version française est absente et le mode multijoueur est passé aux oubliettes. Ajoutez à cela l’absence de bonus inédits, alors qu’il y avait de quoi faire pour célébrer les dix ans du jeu original, et vous obtenez un remaster qui propose moins que le minimum syndical…

Point complet
Avant toute chose, il faut bien comprendre que les critiques concernent bien la version remasterisée et non l’aventure originale qui est toujours aussi plaisante à (re)découvrir. Ceci dit, vous l’aurez compris, ce Remaster de Ghostbusters est décevant sur plusieurs points. Le lissage a été fait à la va-vite, la compatibilité 4K a été ajoutée mais elle n’a rien d’exceptionnel, les chargements sont longs, il y a des soucis sonores dans les cinématiques, les doublages français et le mode multijoueur ont été retirés… Bref, il est difficile d’accepter que l’ensemble soit en plus vendu à 29,99€, alors que l’original est rétrocompatible et proposé à une quinzaine d’euros (soit moitié prix !). C’est dommage, parce qu’il y avait bien mieux à faire pour sublimer ce très bon jeu de 2009 qui aurait pu fêter ses dix ans avec un remaster de qualité. En l’occurrence, ce n’est pas le cas. Du coup, si vous êtes fan de la licence et que vous n’avez pas l’original, optez pour la version 360/PS3 ou attendez une grosse baisse de prix et/ou quelques patchs pour ce remaster.

On a adoré :
La compatibilité 4K
Fidèle à l’esprit des films
Eléments du décor destructibles
Les musiques
10 ans plus tard, c’est toujours fun !
Un scénario sympathique
Des passages réussis…
On n'a pas aimé :
Et d’autres trainant en longueur
Le minimum syndical
Visuellement décevant
Où sont les voix françaises ?
La qualité du son pendant les cinématiques
Chargements longs
Où est le mode multijoueur ?
Cher pour ce que c’est (29,99€)
Aucun bonus supplémentaire


Consulter les commentaires Article publié le 04/10/2019 par Yoann L.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2019