Test Fuzion Frenzy 2 - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 209 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Fuzion Frenzy 2



Développeur
Hudson Soft
Genre
Mini-jeux (Party Game)
Statut
Disponible
Date de sortie
  16.02.2007
  30.01.2007
  08.02.2007
Nombre de joueurs
1 à 4
Online
- Jeu en ligne
- Classements
Classification PEGI
Résolutions gérées
720p, 1080i
Son
5.1
Prix de lancement
39,00 €

Cinq ans après le premier épisode, la licence des Fuzion Frenzy est de retour, mais sur Xbox 360 cette fois ci. Blitz, qui était à l’origine de la série, avait été écarté du projet par Microsoft Games, qui a préféré confier la confection de cette suite à un studio spécialisé dans ce type de jeu. Il s’agit bien entendu d’Hudson Soft, à qui l’on doit entre autres la série des Bomberman. Résultat ? Un party game loufoque qui nous offre enfin la possibilité de s’amuser à plusieurs sur pas moins de 40 mini-jeux.

Plus on est de fous, plus on rit !




Les joueurs Xbox ont très certainement eu l’occasion de tester le premier Fuzion Frenzy. Un party-game qui s’inspirait des standards du genre pour amener un peu de variété dans le line up de la Xbox première du nom. Malheureusement, le titre n’avait pas réussi à trouver son public. Pour rentrer dans le vif du sujet, Fuzion Frenzy 2 est resté fidèle à la série et s'avère donc sans surprise. Le studio japonais a effectivement choisi d’opter pour la sécurité en se contentant de reprendre la majorité des mini-jeux du premier opus, en les améliorant, et en les rendant compatible avec le Xbox Live. Du coup, les possesseurs du premier volet, à défaut d'y trouver de l'originalité, n'auront pas trop de difficulté à prendre en main le titre entre divers combats de sumos à bord de boules géantes, une variante du célèbre jeu du « serpent » sur GSM qui consiste à piéger ses adversaires dans votre sillage, des encodages rapides de touches, des combats en arènes et les inévitables parcours d’obstacles.

Le gros problème de ce Fuzion Frenzy 2 est sans aucun doute le fait qu’il ne propose qu’une petite quarantaine de mini-jeux, parmi lesquels seuls une vingtaine valent vraiment la peine. Inutile de dire qu’avec une durée de round limitée à 40 secondes, vous expédierez très vite le mode solo. Comptez une heure tout au plus. Après quoi vous pourrez recommencer avec chacun des six personnages disponibles pour débloquer six mini-jeux secrets. L’intérêt de l’opération réside bien entendu dans le fait qu’il sera ensuite possible d’y jouer à plusieurs, soit sur une seule machine, soit via le Xbox Live.

Et c’est d’ailleurs dans ce mode de jeu que Fuzion Frenzy 2 révèle ses quelques qualités. Tout semble avoir été fait pour encourager le jeu en ligne. Il est donc possible de tester chaque mini-jeu un par un, ou d’opter pour une compétition complète pré-organisée. Le plus palpitant étant bien entendu le tournoi complet, où quatre joueurs devront conquérir un certain nombre de planètes en gagnant coup après coup les différents mini-jeux.

Ce tournoi, qui est en fait la prolongation du mode solo, consiste en une succession de cinq étapes par planète, après quoi un classement total est fait. Celui-ci déterminera le gagnant de la planète qui se verra attribuer un point. Il faudra ensuite continuer de la même manière sur les autres planètes pour espérer gagner. Pour varier les plaisirs et offrir une certaine profondeur à l’aventure, Hudson a pensé introduire un système de cartes bonus qui sont octroyées aux joueurs au cours d’épreuves dites spéciales. Celles-ci se divisent principalement en trois catégories. Il y a tout d’abord les cartes multiplicatrices qui, comme le nom l'indique, multiplient votre score par étape afin de vous donner une certaine avance sur la concurrence. Viennent ensuite les cartes « offensives », qui vous permettent soit de voler les points bonus de vos opposants, soit d’inverser le multiplié en divisé… Enfin, viennent les cartes choix du prochain mini-jeu, qui vous donnent la possibilité d’opter pour une épreuve qui serait susceptible de vous donner un certain avantage sur vos adversaires. Celles-ci sont loin d’être inutiles et amènent une certaine tactique aux parties multijoueurs. Attention à ne pas se faire piéger lorsque l’on choisit de jouer une carte multiplicatrice dopnc.



Dans Fuzion Frenzy 2, les jeux les plus amusants sont généralement les plus simples. Outre le parcours d’obstacle où il faut appuyer à tour de rôle sur les touches X et A pour s’accroupir et sauter au-dessus des obstacles qui viennent à vous, le jeu propose une bonne quinzaine d’excellents mini-jeux. L’inévitable Sumo, avec sa variante qui vous demande de passer sur un maximum de touches pour y apposer votre couleur, mais aussi le combat de lance-flammes, le saut de plate-forme en plate-forme, les courses de véhicules ainsi que bon nombre de combats en arène qui vous mettront dans diverses situations.

Malheureusement, tous les jeux ne sont pas aussi délirants. Et vous aurez très certainement un tantinet trop affaire à ces fichus combats en arène qui reviennent encore et encore. Pour peu, on aurait presque l’impression qu’un mini-jeu sur trois consiste à des affrontements directs à mains nues ou à l’aide de marteaux. C’est d’ailleurs ce qui ressort le plus lors des parties en ligne, où la plupart des joueurs optent pour les parties de sumo et de sauts d'obstacles, terriblement funs à plusieurs.

Néanmoins, il faut avouer que cette vingtaine d’épreuves apporte un peu plus de variété au soft, avec des compétitions paramétrables qui vous permettent de créer vos propres compétitions, et par la même occasion de créer un réel esprit de rivalité. De ce point de vue là, le pari est donc réussi. La communauté de joueurs autour de Fuzion Frenzy 2 risque de vite augmenter grâce à l’excellente gestion des parties et l’absence totale de latence. Un titre qui se justifie par le Xbox Live donc.

On the live again




D’un point de vue purement technique, Fuzion Frenzy 2 peut être considéré comme le plus joli party game disponible à l’heure actuelle. Cependant, les capacités de la Xbox 360 sont encore bien loin d'être exploitées à plein régime, ce qui explique les quelques textures un peu vieillotes et l'animation parfois risible des différents protagonistes. On appréciera tout de même les effets spéciaux très chatoyant et le design général qui change radicalement des Mario Party et autres Party Games…

Pour ce qui est de la bande sonore, le titre d’Hudson Soft se dote de nombreuses musiques électroniques qui collent parfaitement à l’ambiance cyberpunk du jeu. De la même manière que les voix anglaises sont organisées comme un show à l’américaine, haut en couleurs et en rebondissements. Une orientation plutôt inspirée.

Point complet
Hudson Soft nous livre ici une version revue et corrigée du premier Fuzion Frenzy, version qui n'est cependant pas exempte de défauts. En effet, le nombre de mini-jeux s'avère être au final plutôt limité et il faut bien avouer qu’on en fait très vite le tour. Raison pour laquelle l’intérêt est plus que limité en solitaire. Pour s'intéresser au titre, mieux vaut donc disposer d’une connexion au Xbox Live. Les parties en ligne étant bien plus sympathiques. N'oublions pas de signaler aussi que la cote attribuée au jeu dépend également de son prix de vente : 40€.

On a adoré :
+ Prix de vente réduit
+ Le multijoueur en ligne
+ La création de compétitions
+ Seul représentant du genre…
+ Une patte graphique certaine
On n'a pas aimé :
- Pas assez de mini-jeux
- Solo expédié en une heure !
- Seulement une vingtaine de mini-jeux intéressants
- Peu de variété


Consulter les commentaires Article publié le 08-02-07 par Valentin L.


PUBLICITE
DERNIERES NEWS
LES FORUMS BOUGENT

 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2019