Test Football Manager 2008 - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 210 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Football Manager 2008



Editeur
Sega
Distributeur
Sega
Genre
Gestion
Statut
Disponible
Date de sortie
  28.03.2008
Nombre de joueurs
1 à 16
Online
- Jeu en ligne
Prix de lancement
64,00 €

Marre de voir Landreau, Cissé ou un autre en équipe de France ? Pas de panique, la nouvelle édition de Football Manager vient d’arriver sur Xbox 360, à quelques semaines de la fin du championnat de Ligue 1 et de l’Euro 2008. Six mois après la sortie de la version PC, il est grand temps de réveiller l’âme d’Arsène Wenger qui sommeille en vous !

Cote et match




Peu inquiétée par la concurrence sur Xbox 360, la série de Sega continue son petit bonhomme de chemin, seule en tête. Si la pochette du titre n’a pas évolué d’un iota par rapport aux précédentes éditions, l’interface a gagné en clarté. Cela tombe plutôt bien puisque l’interface est l’élément principal du jeu. Pour ceux qui auraient hiberné ces dernières années, FM est une succession de tableaux, de listes, de statistiques, un mixe austère de chiffres et de lettres, parsemé de matchs représentés en 2D par des petits ronds (les joueurs) courant après un plus petit rond (le ballon). Si on ose espérer un jour voir son équipe évoluer en trois dimensions avec un moteur graphique digne de ce nom, on se contentera pour l’instant de cette représentation plus schématique qu’attrayante. L’intérêt est de toute façon ailleurs, loin de toutes considérations esthétiques ou auditives. Football Manager 2008 est une drogue, le genre de titre qui s’empare de votre vie sociale et qui ne veut plus vous la rendre. On commence par choisir une équipe parmi des centaines dans 50 pays différents ou bien une sélection nationale, puis on est vite noyé sous une tonne de menus, de paramètres et de fonctionnalités. Une richesse inouïe, à tel point que l’on peut passer cinq heures à faire des réglages avant de lancer son premier match de la saison ! Scruter les évolutions des transferts, lire ses messages, motiver les troupes, définir le programme des entraînements à venir : telle est votre tâche. En match, il est possible de scinder l’écran en deux pour afficher le terrain d’un côté et les statistiques des joueurs de l’autre, ou bien la tactique de notre équipe d’un côté et les statistiques du match de l’autre. Les différentes phases de jeu du match sont toutes appuyées par une courte phrase descriptive en bas de l’écran. Evidemment vous n’avez pas à regarder pendant 90 minutes vos petits ronds de couleur bouger puisqu’il est possible de régler la vitesse du match et ce que l’on veut voir de celui-ci (résumé, juste les buts, etc.). Ceci ne se cantonne pas au match de votre équipe puisqu’il est possible de suivre absolument tous les matchs qui se déroulent dans le monde ou presque. Une journée de Ligues des Champions, un tour de Coupe de France ? Tous les résultats vous sont donnés et il est possible de tous les visionner. On comprend dès lors mieux la représentation minimaliste des rencontres.

La victoire est en nous




Adapter un jeu de gestion du PC à la console n’a jamais été chose aisée et les développeurs de Sports Interactive s’en tirent donc plutôt bien avec cette nouvelle édition de la série qui, bien que largement perfectible, corrige quelques problèmes d’ergonomie récurrents. Le gros regret est l’impossibilité de pouvoir utiliser les flèches directionnelles pour naviguer. Le stick analogique gauche se prête en effet plutôt mal à la navigation et il faudra parfois s’y reprendre à plusieurs fois pour réaliser une action toute bête. On a vite fait d’orienter légèrement le stick vers la gauche en voulant descendre par exemple. Malgré tout, cette progression constante de la jouabilité laisse place à un certain optimisme quant à l’avenir de la franchise, même si pouvoir brancher une souris USB serait simple et efficace.

En sus d’un mode solo quasi sans fin, Football Manager 2008 propose un mode en ligne jusqu’à 8 joueurs. Même si on doute de l’intérêt fondamental de ce mode de jeu, sachez qu’il est possible d’organiser des tournois entre amis tout en se vannant au micro. Les Antoine Kambouaré et Frédéric Antonneti en herbe apprécieront.

Point complet
Football Manager 2008 est pénalisé par un retard de cinq mois sur la version PC et par un prix de vente plus élevé (20 euros plus cher). Qui plus est, l’ergonomie de cette version console demeure sensiblement inférieure malgré des améliorations notables. Du coup on ne saurait conseiller cette version qu’à ceux ne disposant pas de PC ou bien d’un PC incapable de faire tourner le titre (mais est-ce possible ?). En l’état, FM 2008 s’impose sans problème comme le meilleur jeu de gestion footballistique sur Xbox 360 avec une base de données toujours plus impressionnante, une interface plus claire et une durée de vie quasi-illimitée. Au revoir vie sociale.

On a adoré :
+ Enorme base de données
+ Durée de vie colossale
+ Interface plus claire
+ Prenant
+ Ergonomie améliorée
On n'a pas aimé :
- Mais encore perfectible
- Représentation des matchs
- Aspect sonore médiocre
- Plus jouable et moins cher sur PC


Consulter les commentaires Article publié le 28-04-08 par Nicolas T.


PUBLICITE
DERNIERES NEWS
LES FORUMS BOUGENT

 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2019