Test Exit - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 242 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Exit



Développeur
Taito Corporation
Distributeur
Xbox Live Arcade
Genre
Réflexion
Statut
Disponible
Date de sortie
  24.10.2007
  24.10.2007
  24.10.2007
Nombre de joueurs
1
Classification PEGI
Résolutions gérées
720p, 1080i
Prix de lancement
800 MS Points

Après un passage remarqué sur PlayStation Portable, Exit vient faire un tour du côté de la Xbox 360 dans une édition Deluxe proposée à un prix rikiki. 800 points pour pas moins de 220 niveaux, voilà qui a le mérite de surprendre, d’autant plus que le titre est plutôt récent et qu’il dispose d’un univers et d’un concept ultra originaux. La jouabilité spécifique du titre s’est-elle pour autant adaptée au pad plutôt classique de la Xbox 360 ? La réponse dans notre test complet !

Un jeu à part




Difficile de résumer clairement le concept d’Exit tant une définition aurait tendance à simplifier l’ampleur de la tâche qui vous sera confiée dans le jeu. Concrètement, disons que vous incarnez un escapologiste, comprenez par là une personne spécialisée dans les sorties des bâtiments. Votre aventure vous mènera à traverser plus de 220 niveaux, dans lesquels vous devrez aller d’un point A à un point B (le point de sortie, nommé Exit) en évitant les pièges et dangers et en sauvant toutes les personnes que vous rencontrerez. Pour y parvenir, vous devrez mettre vos méninges à contribution pour imaginer le chemin idéal, mais aussi et surtout agir efficacement et rapidement pour éviter que le timing vous place dans une position délicate : le Game Over qui signifiera que vous devrez recommencer le niveau depuis le début. Notons au passage que la plupart des niveaux ne durent guère plus de 5 à 6 minutes, et qu’ils mettront tous à contribution vos dons d’escapologiste tout en allant crescendo dans la difficulté.

Le début de l’aventure sert de tutorial avec une bonne dizaine de niveaux relativement simples à terminer au cours desquels les règles de base vous seront expliquées par l’intermédiaire de bulles d’aide. Pourtant, force est de constater que le titre est loin d’être aussi simple qu’il n’y paraît, tant les possibilités sont nombreuses. Concrètement, vous vous déplacez à l’aide du pad, vous ramassez des objets avec le bouton X (clés, extincteurs), vous utilisez les objets avec la touche X, vous ouvrez les portes avec la touche B, vous grimpez aux différents obstacles en orientant le stick dans leur direction et vous donnez des ordres aux personnes qui vous accompagnent avec le stick analogique droit. En pratique donc, vous agirez souvent seul, mais vous serez également accompagné de personnes qui vous suivront et qui vous aideront à de multiples occasions. Notons par exemple que pour pouvoir entrer dans une pièce, vous devrez parfois placer l’un de vos acolytes sur un bouton d’action qui gardera la porte ouverte pendant que vous irez inspecter l’intérieur. Ce qui est le plus intéressant dans ce système de commandes, c’est que vos acolytes ne se ressemblent pas tous et disposent de caractéristiques totalement différentes. Par exemple, un enfant ne pourra pas monter un obstacle et vous devrez donc l’aider. Autant de possibilités qui donnent au soft de Taito une réelle profondeur de jeu.

L’autre gros atout du titre, c’est sa simplicité d’accès. N’importe qui peut jouer à Exit, pour peu qu’il réfléchisse un tant soit peu. Les niveaux ont été conçus de sorte que les joueurs évoluent au fil de l’aventure et comprennent rapidement les mécanismes de jeu. Du coup, l’aventure devient littéralement addictive et tiendra les joueurs en haleine pendant près de 220 niveaux. Bien entendu, il est impossible de boucler l’aventure d’une seule traite et vous avancerez sans doute par tranche de 10 niveaux. Mais toujours est-il que ce système de progression, représenté dans le jeu par un immense tableau composé de cases, a le net avantage de tenir en haleine le joueur et de l’obliger à revenir régulièrement dans sa section Xbox Live Arcade pour relancer l’aventure et se rapprocher un peu plus de la fin de l’histoire. Notons enfin que plusieurs packs de missions devraient prochainement être disponibles sur le Xbox Live, histoire de booster encore une durée de vie pourtant déjà énorme.

Le seul petit reproche que nous pourrions faire au sujet d’Exit, c’est sans nul doute la vitesse de déplacement du héros qui a tendance à se déplacer très lentement dans les niveaux. Certes il y a bien une touche pour courir mais on aurait aimé que le héros se déplace naturellement plus vite. Dommage, d’autant plus que certains déplacements demeurent un brin trop rigides. Pour le reste, il faut reconnaître que tout le monde n’adhèrera pas au concept et que certains trouveront le jeu répétitif à outrance, tout ceci faisant néanmoins plus partie des goûts que de l’objectivité, étant donné que le titre reste fidèle à son concept de bout en bout.

Une technique hors paire




Si le concept du jeu est déjà excellent, ce n’est encore rien comparé à la réalisation technique du titre qui a bénéficié d’une attention hors du commun. Taito a en effet conçu un style graphique unique, regroupant éléments 2D et effets 3D dans des décors cartoonesques du plus bel effet. Difficile de ne pas succomber au charme d’Exit tant celui-ci peut se montrer convaincant de ce point de vue là. Rarement nous avions vu des décors aussi chaleureux, des personnages aussi énigmatiques et des couleurs aussi chaudes que dans ce petit jeu de réflexion qui débarque dans le plus grand anonymat sur le Xbox Live Arcade.

En plus de disposer d’une esthétique magnifique, Exit peut se vanter d’être magnifiquement mis en avant par une bande sonore de premier choix, composée de musiques drôles et originales et de commentaires en anglais très stylés. Sans cette qualité, le titre aurait assurément été moins complet qu’il ne l’est. Un jeu fun, beau, original, stylé et agréable à écouter !

Point complet
Si vous n’avez pas encore essayé le jeu sur PSP, sachez qu’Exit fait partie des indispensables que vous vous devez de posséder sur votre console. Un véritable must de la réflexion, disposant d’une touche graphique unique, d’un concept génial et d’une durée de vie tout simplement énorme. Toujours pas convaincu ? Lancez la démo et enfilez les trois derniers niveaux !

On a adoré :
+ Une énorme durée de vie
+ Des graphismes stylés
+ Un concept génial
+ Simple d’accès mais complet
+ Des explications claires
+ Ultra addictif
+ La bande sonore
+ Seulement 800 points
On n'a pas aimé :
- Des déplacements un peu lents
- Rébarbatif au bout d’un moment


Consulter les commentaires Article publié le 27-10-07 par Etienne F.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2019