Test Dynasty Warriors : Gundam 2 - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connect�, 41 329 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Dynasty Warriors Gundam 2



Développeur
Omega Force
Distributeur
Namco Bandai Games
Genre
Beat'em All
Statut
Disponible
Date de sortie
  24.04.2009
  21.04.2009
  18.12.2008
Nombre de joueurs
1 à 2
Résolutions gérées
720p, 1080i, 1080p

Licence adulée au Japon, celle des Gundam n’en demeure pas moins méconnue dans la plupart des pays occidentaux. Excepté peut-être en France, terre d’accueil de la culture japonaise où les joueurs sont particulièrement friands des mythes fondateurs de la science fiction nipponne. Avec ce nouvel opus de la franchise, Koei espérait bien séduire les nombreux fans de la série mais aussi les fans inconditionnels de Dynasty Warriors et des hack & slash en général. Restait alors à vérifier si cette suite allait apporter assez de nouveautés pour justifier son achat…

Une simple mise à jour ?




Dès le premier coup d’œil, on se rend compte que ce second volet n’apporte pas de franches nouveautés par rapport au premier opus. Les fans seront certes ravis de mettre la main sur le mode solo scénarisé et entrecoupé de cinématiques, tout en découvrant des missions inédites, mais il n’empêche qu’on aurait aimé découvrir un concept entièrement revu. En l’état, ceux qui disposent du premier volet ou qui ont déjà approché un Dynasty Warriors savent globalement à quoi s’attendre… Gundam 2 s’apparente en effet à un hack & slash se déroulant sur de vastes cartes sur lesquelles vous devez accomplir des objectifs, comme défendre une zone, éliminer un général ennemi ou empêcher une invasion. Pour ce faire, vous disposez de votre mecha, suréquipé, qui vous permet de combattre au corps à corps, à distance et avec des coups spéciaux en chargeant une barre de capacité spéciale. Très proche de Dynasty Warriors dans son gameplay, le titre apporte cependant tout l’univers de Gundam, ce qui est un plus indéniable étant donné que l’ensemble est plutôt bien adapté au style et offre une vaste diversité de décors terrestres et spatiaux, mais aussi des scénarios passionnants pour les fans. Le problème, c’est que si les fans seront sans doute ravis de découvrir tout ce beau monde, ces nombreuses missions, cette durée de vie colossalle, les nombreux bonus et personnages à débloquer, des cinématiques très jolies et des améliorations à attribuer à leur équipement, cela n’est finalement qu’un simple portage du contenu d’origine, avec quelques légères nouveautés qui n’apportent globalement pas grand-chose de très intéressant à cet opus, celui-ci conservant d’ailleurs tous les défauts de son aîné.

On citera par exemple les combats contre de gigantesques boss, qui exigent des techniques particulières pour être vaincus. L’idée était originale, mais les combats s’avèrent vite ennuyants au possible et parfois même un poil trop compliqués. Vient ensuite l’introduction de QTE, dont on se serait volontiers passé. On note également la présence de nouveaux, personnages, méchas, missions et améliorations au niveau du gameplay, principalement en ce qui concerne les coups et les enchaînements. Malheureusement, rien de très visible vu que cela demeure atrocement classique. Néanmoins, le titre intègre également deux « grosses nouveautés » qui lui donnent assez d’intérêt pour que les fans se le procurent. Tout d’abord, le fameux mode solo principal, entrecoupé de cinématiques, tout simplement bluffant dans ses mécanismes et particulièrement bien conçu. Les fans seront sans doute ravis de pouvoir s’y jeter corps et âme. Ensuite, la présence d’un mode multijoueur jusqu’à quatre en ligne offre une très grosse replay value aux fans inconditionnels, étant donné qu’ils pourront enfin vivre leur passion en commun…

Le problème, c’est que même si ces deux ajouts apportent un petit vent de fraîcheur, le titre, lui, n’a pratiquement pas évolué. Le gameplay reste beaucoup plus simpliste que dans un Dynasty Warriors, qui s’avère pourtant déjà très bourrin et répétitif. Les coups sont moins nombreux et moins variés, l’intelligence artificielle est tout simplement désastreuse. La caméra offre des angles de vue qui ont tendance à agacer le joueur et les phases dans l’espace sont particulièrement pénibles puisque le joueur a souvent du mal à s’y retrouver dans un plan en trois dimensions où les ennemis peuvent circuler en hauteur mais pas le joueur. Cela donne lieu à des affrontements ennuyants, brouillons et souvent très répétitifs. Ajoutez à cela un manque flagrant de précision dans les commandes, le manque de profondeur du gameplay et le manque de vie des décors et vous obtenez une suite banale qui se contente des maigres acquis du premier Gundam. Pour le reste, la réalisation technique demeure toujours aussi désastreuse avec des graphismes complètement dépassés, utilisant toujours le bon vieux moteur de Dynasty Warriors 3 (datant de la PlayStation 2…), des bugs graphiques à la pelle, des champs de bataille souvent bien vides, une distance d’affichage ridicule et l’absence totale de version originale, tout simplement impardonnable pour les fans !

Point complet
Ce Dynasty Warriors Gundam 2 n’est ni plus ni moins qu’une suite banale qui n’apporte pas grand-chose de neuf ni même d’intéressant et qui se prédestine exclusivement aux fans purs et durs de Gundam. Ces derniers sauront fermer les yeux sur les trop nombreux défauts de cette variante de Dynasty Warriors et prendront un certain plaisir à massacrer des mechas à grands coups de blaster et de lames dans le tout nouveau mode solo et dans le mode multijoueur à quatre. Fun dix minutes, le titre montre malheureusement vite ses limites et s’impose comme un sous-Dynasty Warriors bien décevant et souffrant de gros problèmes techniques. Dommage.

On a adoré :
+ Fidèle à l’œuvre d’origine
+ Des décors variés
+ Les scenarii
+ Prendre le contrôle de mechas
+ Une bonne durée de vie
+ Le multijoueur
On n'a pas aimé :
- Pas très joli…
- Une suite banale
- Des ajouts mineurs
- Phases dans l’espace ratées
- Caméra décevante
- Aucune profondeur de jeu
- Pas de V.O. pour les fans
- Brouillon, répétitif, peu précis
- Ca manque de vie !


Consulter les commentaires Article publié le 15-05-09 par Etienne F.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2020