Test Dynasty Warriors 9 - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 185 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 



Editeur
Koei Tecmo
Statut
Disponible
Date de sortie
  13.02.2018
Nombre de joueurs
1

Dynasty Warriors est l'épisode du renouveau : c'est Koei Tecmo qui le dit. Cédant aux appels du monde ouvert comme beaucoup de licences ces dernières années, le Musou s'offre des espaces immenses, y intègre ses missions et de nombreux PNJ, mais garde toujours à l'esprit que le joueur voudra dégommer des ennemis par centaines ! Beaucoup de promesses, de l'ambition : cette nouvelle orientation est-elle concluante ?

Du renouveau ? Oui mais pas tant que ça…



On ne change pas une équipe qui gagne et ce Dynasty Warriors 9 garde ses bases principales. L'histoire des Trois Royaumes est toujours d'actualité et le jeu ne s'embarrasse pas de longs dialogues pénibles, il va à l'essentiel. On se prend au jeu et les sous-titres français sont vraiment les bienvenus. On retrouve plus d'une centaine de personnages, incluant l'équipe du titre précédent et d'autres issus des autres jeux du studio de développement. Le roster est un gros point fort, comme souvent avec cette licence. Un bon point également, les conditions météo sont changeantes et un cycle jour/nuit est présent. Ce sont des détails vraiment sympathiques pour assurer l'immersion. S'infiltrer de nuit est possible, même si on se contente d'une I.A. bien légère et d'actions contextuelles peu engageantes. Mais là n'est pas l'intérêt du jeu, ces possibilités nous étant clairement passées au dessus. Disons-le tout de suite, les graphismes sont vraiment décevants. Nous savons pertinemment que la partie technique n'a jamais été le point fort de la saga, mais le framerate de ce Dynasty Warriors 9 lui met clairement des bâtons dans les roues. L'univers est vaste, intéressant et varié, mais le clipping, l'aliasing et le flou s'invitent d'emblée à la fête. Pire, bien que le jeu soit optimisé Xbox One X, le tearing est quasi permanent. On se trouve la plupart du temps sous la barre des 30 images par seconde, ce qui casse pas mal le délire pour un jeu nerveux et aussi complet visuellement, notamment au niveau de son ATH.

Heureusement, le soft reste toujours aussi défoulant. Fracasser des armées et des généraux adverses par dizaines reste quelque chose de vraiment jouissif. On alterne les coups forts et faibles, on lance ses attaques spéciales et on observe les corps s'envoler dans un ballet aérien parfaitement dans l'ADN de la série. Les coups spéciaux (Trigger Attack) sortent facilement et rendent les combats vraiment dynamiques, pour peu qu'on les enchaîne convenablement. Il faudra bien évidemment améliorer ses personnages (force, vie, attaque) pour espérer dégommer les généraux les plus puissants sans trop souffrir, ceux-ci étant vos cibles principales pour éviter de tuer du larbin pendant des heures. On pourra également acheter des armes et des équipements auprès des marchands, avant de s'amuser à crafter après avoir ramassé tout ce qu'il faut pendant des heures. Qui dit monde ouvert, dit missions placées aux quatre coins de la map. Se déplacer dans l'univers de Dynasty Warriors 9 peut être fastidieux, tant la carte est grande et les objectifs espacés. On dispose bien d'un cheval mais la jouabilité est un peu raide, tandis que le fait de pouvoir le faire se déplacer automatiquement procure davantage de bugs que d'aides. Il faudra débloquer des points de déplacement pour s'éviter de longs trajets inutiles, d'autant que le monde reste globalement vide, malgré quelques possibilités inédites comme le fait de chasser.

L’avis perso de Lionel // Un DW, tout simplement…

J'aime bien la saga Dynasty Warriors, tout en ayant conscience de ses nombreux défauts et du fait qu'elle peine à évoluer. Cet épisode était censé renouveler la saga mais l'open world mis en place est finalement trop vide pour vraiment s'éclater. J’ai tout de même pris du plaisir à dégommer des centaines d'ennemis à l'I.A. de poulpe, le tout dans un chouette univers… Mais le jeu s'avère vite pénible, tant les objectifs sont espacés. Je me suis parfois éclaté, parfois ennuyé, mais c'est vraiment la partie technique qui m'a pété les yeux... Optimisé One X, sérieusement ? On bat des records de tearing et les mises à jour récentes n'ont pas changé grand-chose. Dommage car je m'attendais à bien mieux de ce côté-là !


Point complet
Ce Dynasty Warriors 9 possède pas mal de qualités mais il présente trop de défauts pour réellement nous convaincre. Au-delà de la répétitivité inhérente au genre, c'est la partie technique qui lui fait défaut. Le monde ouvert n'était pas spécialement une bonne idée… On sort des traditionnelles zones fermées mais le monde proposé est trop vaste et trop vide pour vraiment accrocher le joueur. Reste que le titre est vraiment défoulant et que la prise en main est immédiate : on cartonne du soldat, sourire aux lèvres, et on s'amuse à lancer les missions et à chercher les généraux pour leur couper la tête. L'univers est toujours aussi prenant et la durée de vie est énorme ! Dommage, une nouvelle fois, que le framerate gâche la fête et que certains scripts, lors des missions, se ratent un peu. Finalement, on a un épisode qui devait révolutionner le genre et relever la sauce, mais il se prend les pieds dans le tapis.

On a adoré :
Map très vaste
Missions et objectifs nombreux
Roster conséquent
L'univers et la DA
Vraiment défoulant
Enorme durée de vie
Activités annexes correctes
Sous-titres en français
On n'a pas aimé :
D'énormes soucis techniques
Ca rame en permanence
Monde trop vaste et trop vide
Déplacements à cheval pénibles
Forcément répétitif
Episode révolutionnaire ? Ah ?


Consulter les commentaires Article publié le 12/03/2018 par Lionel B.


PUBLICITE
DERNIERES NEWS
LES FORUMS BOUGENT

 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2018