Test Death Tank - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connect�, 41 329 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Death Tank



Développeur
Snowblind Studios
Distributeur
Xbox Live Arcade
Genre
Action
Statut
Disponible
Date de sortie
  18.02.2009
  18.02.2009
Nombre de joueurs
1 à 4
Online
- Jeu en ligne
- Classements
Classification PEGI
Thème
Guerre
Résolutions gérées
720p, 1080i
Prix de lancement
1200 MS Points

Les vers de terre de Team 17 sont depuis trop longtemps sur le Xbox Live Arcade. Il fallait donc un véritable concurrent à ces lombrics pour venir piquer du joueur en multijoueur et lui permettre de jouer avec de gros engins explosifs en temps réel. Death Tank de Snowblind Studios est attendu comme la nouvelle référence du jeu amusant et rapide à jouer sur le Xbox Live Arcade : qu’en est-il vraiment ?

Et un remake de plus, un !




Petit brin d’histoire : Death Tank est à l’origine un jeu en 2D sorti en jeu bonus sur Sega Saturn, plus précisément sur le cd de PowerSlave. Plus tard, il a même eu le droit à une suite intitulée Death Tank Zwei, à l’origine incluse dans la version Sega Saturn de Duke Nukem 3D. Ces petits jeux se sont donc aujourd’hui transformés en un jeu Xbox Live Arcade assez attendu par les fans du genre. Voyons voir ce que nous réserve le titre dès son lancement. Tout commence sur un fond agrémenté d’un crâne enflammé qui sent bon le jeu qui ne fait clairement pas dans la dentelle. Death Tank propose au joueur d’affronter les autres tanks ennemis disposés à des endroits aléatoirement choisis à l’écran.

Sur un terrain plus ou moins plat (des pics existent, mais ils seront vite annihilés par la première rafale de missiles), les tanks se font la guerre à coup de roquettes à tirer au coup par coup. On vise et on jauge la puissance via le premier stick analogique et on bouge d’avant en arrière avec les gâchettes : le gameplay est ainsi résumé comme moyennement simple mais plutôt efficace une fois le jeu bien pris en main. Le second stick analogique sert surtout de choix des armes dans un arsenal varié que les joueurs pourront compléter à coup de particules, de bombes atomiques ou encore de visées lasers après chaque manche (sur une vingtaine à jouer) ou l’argent coule à flot selon les réussites.

Worms sans l’humour ?




Death Tank est, simplement résumé, de la même veine que la série des Worms mais a pour seule différence d’être en temps réel. Concrètement, cela accélère le rythme de jeu mais le rend complètement chamboulé par l’attente des missiles qui se chargent, la frustration de ne pas pouvoir rapidement se déplacer et le choix des « handicaps » de certaines manches spéciales qui vous donnent, au hasard, un boost survitaminé qui élimine toute stratégie appliquée dans la partie. Le jeu demande de bourriner à outrance sans jamais réfléchir mais, en contrepartie, il ralentit le joueur et sa soif de destruction. Frustrant !

Ces défauts ne sont pas énormes, surtout vu les graphismes plutôt sympathiques qu’offre Death Tank. Seul problème : même les possesseurs d’écrans HD auront du mal à prendre au sérieux la petitesse des tanks jouables, enlevant tout intérêt à leur personnalisation (au passage très timide puisqu’elle ne permet que le choix du tank parmi une dizaine). Pire encore, le tout est vendu au prix assez étrangement élevé de 1200 Microsoft Points. Rajoutez à cela le contenu additionnel encore non annoncé, mais certainement à prévoir, et vous aurez un bel aperçu de la déception qui peut envahir le cœur de tous ceux qui se sont jetés sur cet achat sans trop faire attention à leur compte en banque. Death Tank a des qualités mais aussi plein de défauts qui seront un véritable frein pour certains amateurs du genre, surtout avec le tarif appliqué qui est bien trop élevé. A 400, voire 800 Microsoft Points, la pilule serait déjà mieux passée…

Point complet
On ne personnalise rien, les parties se ressemblent toutes, l’humour est inexistant, le rythme est saccadé selon la vitesse des engins que l’on peine à contrôler à cause de leur petitesse à l’écran et, globalement, Death Tank est plein de bonnes idées mal organisées. À 400 voire 800 Microsoft Points, la pilule serait mieux passée et cela aurait permis de découvrir ce jeu tout de même sympathique sans trop dépenser. Mais au prix actuel, mieux vaut l’essayer avant de l’acheter et de jouer plusieurs fois de suite à la démo proposée pour être sûr que de toujours apprécier le titre au bout d’une vingtaine de minutes… Death Tank risque de grandement diviser le public, dommage.

On a adoré :
+ Mignon et coloré
+ Un concept de manches très sympathique
+ Les effets de lumière
+ Amusant sur le Live
On n'a pas aimé :
- Beaucoup trop cher ! (1200 MS Points)
- On ne voit rien en SD
- Trop lent
- Mal rythmé


Consulter les commentaires Article publié le 02-03-09 par William B.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2020