Test Deadliest Warrior 2 : Legends - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connect�, 41 299 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Deadliest Warrior : Legends



Editeur
345 Games
Développeur
Pipeworks
Distributeur
Xbox Live Arcade
Genre
Combat
Statut
Disponible
Date de sortie
  06.07.2011
Nombre de joueurs
1 à 2
Online
- Jeu en ligne
- Classements
Prix de lancement
800 MS Points

Le premier Deadliest Warrior était parvenu à se créer une petite communauté grâce à son concept relativement unique et son gameplay qui sortait des sentiers battus. Cependant, le jeu avait tout de même pas mal de défauts et n’avait pas forcément été très bien accueilli par la presse. Bien décidé à rectifier le tir, Spike Games et 345 Games nous proposent un second opus censé corriger les erreurs de jeunesse de son aîné. Pari gagné ?

Plus sanglant que Mortal Kombat




Lorsqu’on pense « jeu de combat », on imagine souvent un titre plutôt classique à la Tekken ou Virtua Fighter. Pourtant, Deadliest Warrior 2 : Legends n’a pas grand-chose à voir avec ces softs. Le jeu est en fait l’adaptation d’un show télévisé américain assez particulier présentant des affrontements entre divers types de guerriers. Là où cela devient intéressant, c’est que le jeu laisse de côté les 50 minutes de parlotte pour se concentrer sur les combats à proprement parler, le tout dans des arènes inspirées de la réalité historique. Dans le premier épisode, on se retrouvait avec divers guerriers moyenâgeux et antiques. Dans cette suite, Spike a décidé de mettre en avant des personnages emblématiques comme Hernando Cortez, Hannibal ou Alexandre le Grand. Malheureusement, le casting reste assez maigre avec un peu moins d’une dizaine de guerriers. Cependant, ils disposent tous de leur propre style de combat et offrent des combats très agréables à suivre. L’une des caractéristiques du jeu vient du fait que Deadliest Warrior 2 tente d’être un jeu avant tout réaliste. Cela signifie qu’un coup bien placé peut tuer un ennemi. Si on n’est pas vigilant, l’opposant peut donc nous abattre en moins de trois secondes. Ce concept, relativement unique, est pleinement exploité grâce aux excellentes idées des développeurs qui nous proposent d’utiliser l’armement des guerriers et de switcher entre les items.

Ainsi, le bouclier offre une excellente couverture, la lance permet d’attaquer à distance, l’arc à flèches de faire de gros dégâts contre un ennemi découvert, et le glaive ou l’épée sont toutes les deux des armes létales à courte portée. L’ensemble du jeu tourne autour du concept de la protection et de la contre-attaque. Il faut agir vite, intelligemment et penser plusieurs secondes à l’avance à ce qu’on va faire. Par exemple, une bonne technique d’attaque consiste à envoyer une ou deux flèches sur l’ennemi en début de partie pour l’obliger à se protéger avec son bouclier, avant de l’attaquer avec une lance sur le côté, de sorte que son bouclier soit repoussé, de switcher avec le glaive et de lui donner deux coups bien placés. Bien sûr, ce n’est pas toujours aussi facile et les combats peuvent durer une à deux minutes face à des ennemis astucieux. L’une des autres caractéristiques essentielles du soft, c’est le fait qu’il est possible de blesser ses adversaires. Concrètement, vous pouvez leur casser une jambe, pour qu’ils se déplacent très lentement, ou couper un bras, afin qu’ils ne puissent plus utiliser leur bouclier… Mieux encore, vous pouvez quasiment les décapiter et les charcuter en cas de victoire, voire leur imposer un finish move ultra violent. Plutôt technique et stratégique, le soft regorge d’excellentes idées, comme le fait d’agrandir continuellement son arsenal d’armes pour pouvoir faire son choix en début de partie. Les affrontements étant dynamiques et funs, il est difficile de ne pas accrocher au jeu. En revanche, on regrette tout de même que les animations soient très moyennes, même pour un jeu Arcade, et que la panoplie de coups/combos soit finalement assez maigre.

Les possibilités sont là (bouclier, quelques coups différents, plusieurs armes), mais les enchaînements se comptent sur les doigts de nos deux mains, le jeu n’étant finalement pas aussi profond qu’on l’espérait. Voilà sans doute son plus gros défaut. Pour le reste, Legends apporte tout de même pas mal de nouveautés. Outre des graphismes un poil plus jolis, il propose bien sûr les combattants historiques, plus sympathiques que les guerriers du premier opus, mais également de nombreux modes de jeu allant du mode Arcade, qui permet d’enchaîner un affrontement contre chaque guerrier pour débloquer des armes bonus, au mode duel sur une seule console ou en Live, en passant par d’autres modes plus originaux dont une variante de Risk, sous forme stratégique donc, entrecoupée de combats, et sa version en duel sur une seule console, sans oublier un mode 4 vs 4 très sympathique, qui ajoute encore de la stratégie aux combats avec le choix des personnages et quelques variantes. Bref, il y a largement de quoi faire, surtout pour l’équivalent d’une dizaine d’euros. Dommage tout de même qu’au final l’évolution technique soit très maigre et que le manque de coups et combos soit toujours aussi pesant sur le long terme, le titre manquant encore d’ambition pour devenir un grand jeu de combat. Spike ayant corrigé l’un des défauts majeurs du premier opus avec ce second volet, on espère qu’une éventuelle suite sera l’occasion de monter encore d’un cran la qualité de la série.

Point complet
Beaucoup plus complet que le premier, mais souffrant toujours de quelques défauts qui demandent à être corrigés, Deadliest Warrior 2 : Legends s’impose comme un bon jeu de combat 3D, plutôt technique, fun, avec une bonne dose de violence et de maturité. Un combat peut se terminer en trois secondes de jeu si on est inattentif, et c’est ce qui fait toute la richesse de ce titre qui demande d’être vigilant et stratège. Disposant d’un prix très abordable, cette suite s’avère beaucoup plus complète que le premier opus au niveau des modes de jeu et contenus et offre en plus des combattants historiques très agréables à prendre en mains. Dommage tout de même que l’évolution graphique soit maigre, que les personnages ne soient pas très nombreux et que les coups et combos demeurent le gros défaut de ce titre qui manque finalement d’ambition.

On a adoré :
+ Les combattants
+ Le réalisme des combats
+ Plutôt technique
+ Nombreux modes de jeu
+ Violent et fun
+ Prix très abordable
On n'a pas aimé :
- Peu de coups/combos
- Maigre évolution graphique
- Animations moyennes
- Peu de personnages


Consulter les commentaires Article publié le 17/07/2011 par Etienne F.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2020