Test Dead Alliance - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 148 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 



Genre
FPS
Statut
Disponible
Date de sortie
  29.08.2017
Nombre de joueurs
1 à 8
Classification PEGI
Prix de lancement
39,99 €

Après une bêta en demi-teinte, pour ne pas dire décevante, Dead Alliance nous revient en version complète pour faire le bilan. Disponible à 24,99€ sur le Store en version multijoueur uniquement et à 39,99€ pour la version complète (« solo » en plus), le titre a-t-il réussi à remonter la pente pour se parer de ses meilleurs atouts ?

Des promesses non tenues…



Autant dire qu’en un mois, on se doutait que les développeurs n’allaient pas faire des miracles. Du coup, la situation à l’heure actuelle est identique à celle de la phase de test. Comment résumer Dead Alliance rapidement ? Fuyez ! Les zombies arrivent (et le jeu craint aussi…). Présenté sur le Store comme « un jeu de tir à la première personne multijoueur nerveux peuplé de zombies dans un monde post-apocalyptique », le titre nous avait séduits avec des trailers intéressants diffusés lors de la campagne promotionnelle. Quand on lance le soft, on se demande si on a vraiment le bon jeu en main. Techniquement le titre est daté, Black Ops 1 n’a clairement pas à rougir à côté (et pas que sur ce point). Les animations sont raides, le titre est aliasé bien comme il faut, il n’est pas super fluide et on se paie même le luxe de se taper des lags à répétition, des mini-freeze et des bugs à foison : armes qui disparaissent, impossibilité de tirer ou de viser, personnage bloqué dans un décor… la seule issue est la mort ou le suicide ! La nervosité annoncée, on la cherche longuement… Oui, à certains moments, cela serait mentir que de dire que le jeu est mou H 24 mais globalement cela manque de patate. Au niveau de la jouabilité, même en sensibilité maximum pour les aficionados de Call of, Titanfall ou BF1, vous risquez de verser des larmes. La visée est rigide à souhait, les mouvements ne sont pas fluides et partent par à-coups… Une vraie plaie quand vous voulez dézinguer un mec en un 1v1 avec un headshot…

Niveau gameplay, sur le papier, le FPS semblait intéressant : mélange de FPS JcJ en 4v4, avec des zombies partout pour nous pourrir la vie et une pointe de MOBA. Vous disposez de classes à la manière d’un CoD ou BF, avec plusieurs presets de base avec équipements légers (guns ou arbalètes), moyens (AK, M4) ou lourds (type gatling, fusils mitrailleurs). Vous pourrez par la suite acheter/améliorer votre équipement avec l’argent durement gagné en partie. Vous disposerez de killstreaks à la manière d’un CoD, sans que ce soit des trucs trop abusés. Les armes semblent assez équilibrées en jeu et vous jouerez donc plutôt vos armes par affinité que pour une puissance supérieure au reste, avec les habituelles grenades. Du classique et rien de plus, hormis les leurres que vous pourrez lancer pour détourner les zombies. Ces zombies seront sur la map dès le lancement et iront au gré du vent essayer de bouffer ce qui bouge, mais c’est sans compter les zombies bien plus nerveux et bourrins, des sortes de zombies sous cocaïne qui seront dans un camp ou dans l’autre et qui viendront vous rusher en masse et vous démonter dans les règles. L’allégeance de ces supers zombies dépendra de la team qui claquera le Z-Mods. En réalité, l’impact des zombies est vraiment léger et rares sont les cas où ils feront tourner la partie à votre avantage ou à votre désavantage. Comment tout cela fonctionne-t-il en jeu ? En gros, démerdez-vous ! Rien n’est concrètement expliqué. Pour découvrir les ficelles du jeu, il faudra donc jouer et faire son chemin seul.
    Une fois sur le menu d’accueil, vous aurez accès aux modes suivants :
  • Partie en ligne : mode entièrement en ligne, en matchmaking aléatoire.
  • Partie privée : vous permet de définir votre mode, la map et de jouer en team contre team par exemple.
  • Solo : ce mode propose le mode survie ainsi qu’un mode « partie privée » entièrement contre des bots.
  • Abri : sorte de hub permettant de peaufiner vos classes
Quand les soucis de finitions pourrissent l’ensemble



Le jeu propose 6 cartes et 6 modes de jeu (MME, Roi de la Colline, Free for All, Capture du Drapeau, Capture et défendre qui correspond à la domination, et Usure qui est un mode demandant de capturer deux bastions ennemis et de les tenir afin de pouvoir au final attaquer la base ennemie). Le contenu proposé est donc un peu léger si on compare à la concurrence des jeux payants. A noter que pour le mode « Usure » n’est disponible que la carte du même nom. Concernant le solo, le mode « VS Bot » est assez limité niveau intérêt et l’IA de base est des plus médiocres, ce qui fait qu’on ne s’y intéressera pas, même pas pour se faire la main. Le mode « survie » vous parachute sur la carte où on vous indique que la zone a été envahie de phéromones, votre vie descend petit à petit, vous êtes seul au milieu des zombies armé uniquement de votre revolver avec une vingtaine de balles… Une safezone apparaît sur la carte, il vous faut la rejoindre au plus vite. Cette zone est chronométrée et sa superficie descendra rapidement jusqu’à ne plus vous protéger du tout. S’en suit alors l’arrivée d’une nouvelle zone.

Cette safezone vous permettra de régénérer votre barre de vie, tandis que des drops tomberont régulièrement aux alentours pour vous donner munitions, armes ou autres protections. Il faudra donc survivre de zone en zone face aux vagues de zombies. Vu comme cela, le mode a l’air plaisant mais voilà, combien de fois vous mourrez sans avoir eu le temps d’aller dans la zone suivante tellement elle apparaît à l’opposé de là où vous êtes ! Le mode en ligne lui, bizarrement, vous trouve une partie en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, et les parties s’enchaînent super vite. A peine celle-ci finie, la nouvelle commence… Dommage que les bugs vous pourrissent la vie, les lags et freezes réguliers n’arrangeant rien, tout comme les kicks réguliers pour soucis de réseau. Difficile d’imaginer que ces soucis, pointés par bon nombre de joueurs, du moins ceux qui sévissent dessus, viennent tous de la connexion desdits joueurs. Il y a fort à parier que les développeurs se sont loupés dans le codage… Reste que le titre a semble-t-il réussi à se constituer une petite communauté, la fréquentation étant bonne (pour le moment…).

L’avis perso d’Aeons // Cette déception !

La bêta m’avait salement refroidi mais j’ai eu envie de croire qu’on avait eu accès à une build assez ancienne et que le jeu final serait plus attrayant… Que nenni ! La bêta proposait 3 maps et 3 modes, le jeu complet n’en propose que deux fois plus (avec Usure qui n’est dispo que sur une map !). Dead Alliance avait un gros potentiel, surtout s’il avait été proposé à tout petit prix, mais les développeurs ont préféré surfer sur la vague des jeux de zombies et sur le fait que les MOBA marchent bien en ce moment pour nous pondre un jeu vite fait. Le résultat est totalement WTF tellement son opti laisse à désirer. Encore la technique, passons, mais la stabilité du titre et sa partie réseau dans les choux gâchent assez rapidement l’expérience. La partie zombie est tellement peu exploitée ! Les zombies de base sont inutiles à souhait et les super zombies sont souvent déclenchés à l’arrache et pas sur les objectifs, ce qui fait qu’au final on s’en fout. Les minions de Titanfall sont limite plus utiles, c’est pour dire. S’il avait été un free to play, il aurait pu faire l’affaire pour une partie ou deux de temps en temps, mais à 39,99€, mieux vaut l’éviter…


Point complet
N’y allons pas par quatre chemins, le jeu final est assez loin de ce que les médias nous vendaient. On ne s’attendait pas forcément à un titre tenant tête aux AAA mais au moins à un bon petit jeu fun, défoulant, propre et plaisant, surtout qu’il est affiché à 39,99 euros. Hélas, même si tout n’est pas à jeter, loin de là, on ne peut que regretter toutes les tares que se trimballe le soft. Il aurait été vendu à quelques euros, voire proposé en free-to-play, nous aurions pu être plus cléments. En l’état, il est difficile de l’être…

On a adoré :
Le concept sur le papier
Armes équilibrées
Matchmaking rapide
Les parties s’enchaînent bien
Le solo avait de l’idée, pour la survie
On n'a pas aimé :
Zombies sous exploités
Techniquement daté
Soucis de réseau récurrents
Optimisation globale totalement ratée


Consulter les commentaires Article publié le 20/09/2017 par Vincent P.


PUBLICITE
DERNIERES NEWS
LES FORUMS BOUGENT

 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2017