Test Create - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 233 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Create



Développeur
EA Bright Light
Genre
Gestion Plateformes
Statut
Disponible en Europe et aux Etats-Unis
Date de sortie
  19.11.2010
  16.11.2010
Nombre de joueurs
1
Classification PEGI

Même s'il n'est pas encore disponible en France, Create est facilement trouvable en import chez nos voisins européens. Présenté comme une variante de LittleBigPlanet, le titre d'EA était notamment attendu par les joueurs possédant la Xbox 360. Mais qu'en est-il dans la réalité ? Electronic Arts a-t-il réussi à faire de son jeu un incontournable du genre ? Les possibilités de création avancées dans le titre du soft sont-elles bien réelles ?

Bride de l’imagination




D'après la pochette du jeu, Create doit nous embarquer dans un univers coloré où souffle un vent de liberté, et on s'aperçoit rapidement que les couleurs sont bien là. Les graphismes sont simples mais assez soignés et jolis, très colorés sans pour autant agresser les yeux. Le jeu se décompose en 14 univers thématiques (certains repris deux fois), nous faisant voyager de l'Antiquité au futur, en passant par la fête foraine et les pirates. Chaque environnement se trouve sur un îlot, qu'il faut décorer avec les éléments mis à disposition. C'est là que les choses se gâtent car, à certains moments, il faut décorer un endroit précis avec un élément particulier (texture ou sticker) que vous n'avez pas forcément envie de placer là (surtout si vous l'avez déjà personnalisé...). Or, si vous voulez accomplir la chaîne de décoration et ainsi gagner les précieuses étoiles débloquant les niveaux suivants, vous n’avez pas d'autre choix que de vous plier aux caprices du soft. La liberté est donc très surveillée... D'autant plus que les possibilités de création sont plutôt limitées au début des niveaux, les éléments de décoration se débloquant en résolvant les puzzles. Pour résumer, vous pourrez réellement personnaliser l'univers une fois le niveau terminé, et donc, une fois que vous n'y reviendrez plus... Pour couronner le tout, la navigation entre les mondes est assez pénible en raison de temps de chargement conséquents, ce qui n'encourage franchement pas à retourner dans les mondes précédents. Heureusement, un petit récapitulatif indique la complétion du niveau lors de sa sélection, ce qui permet de savoir exactement ce qu'il reste à y faire.

Pour décorer les tableaux, vous disposez de textures pour les sols et murs, de mobilier et véhicules ("accessoires de scène"), d'animaux et de stickers afin d'orner les différentes surfaces. Une fois débloqués, tous ces éléments sont disponibles pour les autres îlots : rien ne vous empêche d'habiller le salon avec des roches lunaires ou d'envoyer un pingouin en orbite... Le ciel peut aussi être personnalisé avec des nuages, feux d'artifices et engins en tous genres. Chaque îlot héberge 10 défis de plusieurs types : les défis d'objets, qui consistent généralement à faire parvenir un item jusqu'à un point donné à l'aide de divers objets (ressorts, ballons, véhicules, aimants, ventilateurs...), les Trucomatic, dans lesquels il faut accomplir une tâche en utilisant un minimum d'objets pour construire la machine adéquate, et enfin les Scoretaculaire, où il faut marquer le plus de points possible en réalisant des chaînes, comprenant un maximum d'items différents pour faire grimper le multiplicateur de points. Ce dernier mode est de loin le plus amusant, en particulier lorsque l'on voit le compteur de points s'emballer grâce aux bonus amassés. Bien sûr, chaque réussite est récompensée par les fameuses étoiles, sésames pour progresser et débloquer les niveaux suivants. Le principe du titre n'est pas sans rappeler la série "The Incredible Machines", connue des joueurs PC d'il y a une quinzaine d'années. Malheureusement, Create ne réussit pas à nous emballer comme son prédécesseur, en grande partie à cause de l'ergonomie du soft : les contrôles et menus s'avèrent compliqués et peu pratiques à la manette, ce qui plombe lourdement le jeu car il faut souvent corriger plusieurs fois la position d'un objet au millimètre près pour produire le résultat attendu.

La souris, avouons-le, est nettement plus adaptée à ce type de gameplay, l'adaptation console n'est donc pas une réussite. De plus, aucune option n'est disponible pour accélérer un peu le déroulement de la chaîne créée, ce qui casse le rythme du jeu car, arrivé en fin de parcours, il faut souvent voir et revoir l'enchaînement afin de placer correctement les derniers objets. Du côté de la longévité du titre, elle est plus que correcte si vous arrivez à le terminer, puisqu'il n'y a pas moins de 140 défis à résoudre, sans compter ceux mis en ligne par les autres joueurs, ce qui offre une durée de vie quasiment illimitée. En plus des défis d'origine, Create a pour ambition de constituer une communauté de joueurs pour faire vivre son titre. Vous pouvez ainsi soumettre vos créations (réalisées à l'aide du créateur de niveau) à la communauté, ou vous frotter aux défis imaginés par d'autres. Il est également possible de poster sa solution à un niveau, si l'on juge qu'elle vaut le détour, car il y a de nombreuses manières de venir à bout de chaque défi. Afin d'animer la chose, EA propose des "défis communautaires" à thème, malheureusement, il n'y en a que cinq disponibles, ce qui est un peu léger, même si cela offre de nombreuses possibilités. EA pourrait faire l'effort d'en proposer régulièrement de nouveaux... Un système de notation permet de noter les différents tableaux, avec possibilité de les mettre dans vos favoris, afin d'y revenir plus facilement.

Point complet
Si l'on met de côté l'aspect décoration/création du titre un peu laborieux et que l'on se concentre sur les défis à résoudre, Create peut occuper le joueur durant un grand nombre d'heures, pour peu qu'il ait passé le cap de la prise en main. Même si les défis sont intéressants, les tableaux à résoudre demandent souvent pas mal de tests et d'ajustements fins qui peuvent finir par lasser. En conclusion, il s'agit d'un petit jeu assez sympathique malgré ses défauts, à conseiller plutôt lors de courtes sessions, pour éviter l'ennui voire la frustration.

On a adoré :
+ La durée de vie
+ Le mode scoretaculaire
+ Univers thématiques variés
+ Multiples solutions à un même défi
+ La communauté...
On n'a pas aimé :
- Peu mise à jour par EA
- La jouabilité plombée par les contrôles
- Peu de liberté de création hors du mode libre
- Les chaînes de décoration des tableaux
- Manque de vie


Consulter les commentaires Article publié le 24/04/2011 par Julie B.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2019