Test Crash Time 2 : Burning Wheels - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 233 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Crash Time II



Développeur
Synetic
Genre
Action Course
Statut
Disponible
Date de sortie
  12.12.2008
Nombre de joueurs
1 à 4
Classification PEGI
Thème
Automobile
Résolutions gérées
720p, 1080i, 1080p
Prix de lancement
29,00 €

RTL Interactive continue à s’obstiner à nous proposer de nouvelles adaptations de la série culte Alerte Cobra. Pour ce second opus, pas mal de choses ont été revues par Synetic, le studio de développement allemand. Il a en effet promis de gommer la plupart des défauts du premier opus… Mais une courte année était-elle vraiment suffisante pour faire d’un jeu nul un titre honnête, voire bon ?

Un potentiel énorme




Difficile de répondre clairement à cette question car une fois n’est pas coutume, il faut bien admettre que Synetic a fait de « l’excellent » travail. Le principal défaut de ce Crash Time 2, c’est qu’il se base sur une franchise difficilement adaptable en jeu vidéo. En l’état, on se retrouve encore et toujours face au même concept : incarner deux policiers spécialisés dans les poursuites sur autoroutes, patrouiller en ville durant des heures et accompagner des membres éminents de la société… Mais cela manque complètement d’intérêt ! Les décors ont beau être très jolis, vastes et le soft bien fichu au niveau de la conduite, avec de bonnes sensations et un côté arcade assez poussé, on ne prend aucun plaisir à enchaîner 15 checkpoints à travers la ville le tout sans aucune pression. Globalement, la série s’est tout de même améliorée sur certains points : la conduite est plus jouissive, on peut utiliser des boosts, c’est visuellement nettement plus joli, le nouveau terrain de jeu urbain est mieux pensé, plus beau et plus intéressant et le titre intègre enfin un vrai système de sauvegarde qui n’efface pas vos résultats lorsque vous quittez la partie… C’est déjà un grand pas en avant !

Mais tout cela ne fait assurément pas de Crash Time 2 un bon jeu. Comme nous l’avons dit, les missions ne présentent aucun intérêt vu leur manque de diversité et de fun. Mais ce n’est pas tout. On regrette aussi la navigation bordélique en ville, avec un GPS qui indique votre direction par l’intermédiaire d’une flèche qui montre où se trouve votre objectif sans tenir compte des obstacles. La mini carte est un peu plus pratique, mais elle intègre toujours de sérieuses erreurs qui mènent souvent à l’échec. En résultent des poursuites qu’il faut souvent recommencer plusieurs fois en raison du système de direction hasardeux et un manque total de fun. Ajoutons à cela quelques réactions physiques étranges, quelques petits bugs et un scénario complètement plat et sans aucune substance, et vous comprendrez que Crash Time 2 loupe une fois de plus le coche. Cela dit, si vous êtes un fan inconditionnel et que ce genre de missions ne vous fait pas peur, vous pourriez y trouver un certain plaisir, d’autant que les sensations de conduite sont là et qu’en outre la destruction des véhicules est parfaitement rendue. Reste à présent à espérer que Synetic mettra son talent à profit avec un vrai jeu de course, comme il l’avait fait par le passé avec les World Racing.

Point complet
Nettement meilleur que le premier, Crash Time 2 ne parvient pourtant pas totalement à convaincre, la faute à des défauts majeurs qui le rendent complètement inintéressant à jouer. Si on est en effet surpris par les qualités esthétiques du soft, ses vastes décors à explorer et sa conduite à la fois agréable et rapide, on regrette que les missions se ressemblent toutes et ne soient finalement que des courses au checkpoint ou des escortes de véhicules. Le système de navigation, même s’il a été amélioré, pose toujours autant de problèmes et on finit malheureusement vite par s’ennuyer dans ce jeu qui aurait mérité de proposer un challenge plus palpitant. C’est sincèrement dommage vu que les bases d’un bon jeu sont là !

On a adoré :
+ Techniquement très honnête
+ Un monde en accès libre, sans chargement
+ Conduite agréable
+ De bonnes sensations de vitesse
+ La destruction des véhicules
On n'a pas aimé :
- Scénario bancal
- Objectifs sans intérêt
- Pas de jeu en ligne
- Patrouiller pour obtenir des missions…
- On s’ennuie ferme !
- Le GPS et le système de navigation


Consulter les commentaires Article publié le 27/02/2010 par Etienne F.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2019