Test Coupe du Monde FIFA 2006 - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 227 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Coupe du Monde de la FIFA 2006



Développeur
EA Sports
Distributeur
Electronic Arts
Genre
Sport
Statut
Disponible
Date de sortie
  27.04.2006
  24.04.2006
  27.04.2006
Nombre de joueurs
1 à 4
Online
- Jeu en ligne
Classification PEGI
Thème
Football
Son
5.1
Prix de lancement
69,00 €

Alors que la phase finale de la Coupe du Monde 2006 a pris son départ il y a quelques jours, Electronic Arts avait d'ores et déjà donné le coup d'envoi via ce Coupe du Monde de la FIFA 2006, jeu officiel du plus grand événement sportif au monde se déroulant en Allemagne cette année. Ambiance de feu et passions qui se déchaînent s'invitent dans un opus qui, techniquement, ressemble trait pour trait au Fifa 2006 version Xbox que l'on connaît déjà. Y'a t-il vraiment peut-être de quoi nous faire oublier le ridicule FIFA 2006 : En route pour la Coupe du Monde ? Réponse avec le test ci-dessous.

Germany 2006




A quoi peut-on s'attendre lorsque l'on nous propose le soft officiel de la Coupe du Monde ? Tout simplement à un jeu dont le contenu se doit être le plus fidèle possible à l'événement. Une chose est certaine, EA Sports rempli son contrat sans trop de problèmes. Parmi les modes de jeu, nous retrouvons donc Coupe du Monde qui vous permet d'effectuer la célèbre compétition depuis les éliminatoires (et là ce sont les possesseurs de la mascarade FIFA 2006 : En route pour le Coupe du Monde qui vont être content...) ou directement à partir de la phase finale afin de mener votre équipe jusqu'au bout du parcours. Tous les éliminatoires nous sont proposer, de l'Océanie aux groupes d'Europe, tout en passant par la Concaf ou encore l'Amérique du sud. Libre à vous donc de choisir vote équipe nationale parmi les 129 présentes de la Fifa. Un mode de jeu rapide est également de la partie et, comme son nom l'indique, vous permet de jouer en sélectionnant brièvement diverses options. Défi Mondial est un troisième mode qui en ravira plus d'un. Si vous êtes las des matchs classiques et que vous n'y prenez plus trop de plaisir, relevez l'un des nombreux défis proposés, comme remonter une différence de 3 buts à 10 minutes de la fin par exemple, vous apportera son lot de sensations fortes. Et enfin, un mode Fiesta vous permettra d'organiser votre propre Coupe du Monde avec 7 de vos amis, chacun jouant à son tour jusqu'à ce que l'étau se resserre. Le Live est également de la partie et se contente du plus simple avec Partie Rapide ou Optimatch, le tout offrant tout de même un bon service de jeu. Nul doute que ce dernier mode vient également rajouter des longues heures à la durée de vie du soft.

Des modes de jeu donc peu surprenants mais fidèles à l'ambiance qui se doit de prôner sur cet opus consacré à la Coupe du Monde 2006. Les plus exigeants ne manqueront également pas de faire un tour via les options du jeu et la gestion des équipes. Le menu Ma Coupe du Monde 2006 vous permettra alors de configurer des options basiques mais également de faire un tour par la boutique, visionner les films de présentations des stades et des villes d'accueilles de cette Allemagne 06, vos statistiques etc etc. Dans la Gestion de l'équipe, vous pourrez modifier les capacités de vos joueurs, la liste des sélectionnés et également créer les éventuels absents. Ambiance festive oblige, le fait de jouer n'importe quel match vous verra remettre, à la fin de ce dernier, un certain nombre de points, points que vous pourrez dépenser dans la boutique afin d'obtenir une multitude de ballons, joueurs spéciaux et j'en passe. Des bonus sympathiques mais sur lesquels on ne s'attarde que peu de temps.

Des éliminatoires à la phase finale




La question la plus intéressante qui émanait de cet opus Coupe du Monde 2006 était sûrement le fait de savoir si les développeurs allaient simplement, ou non, reprendre le gameplay de FIFA 2006 : En route pour la Coupe du Monde. La bonne nouvelle c'est que l'erreur commise avec En route pour la Coupe Du monde football n'a pas été réédité, et ce second soft sur 360 hérite de l'opus 06 version Xbox avec donc une jouabilité bien plus intéressante. S'il est toujours aussi ennuyant de marquer des buts en tirant de la même façon ou frustrant de faire des passes qui ne prennent jamais la direction souhaité, Fifa 06 avait tout de même surpris dans le sens où un aspect plus tactique du football avait fait son apparition. En effet plusieurs choix de stratégies offensives et défensives peuvent être effectué en plein match, tout comme la mentalité d'esprit de votre équipe que vous pouvez définir via la pression d'un simple bouton. Si à priori cela peut sembler anodin, car force est de constater que l'on peut s'en passer lors des matchs, les Gamers qui prendront le temps d'assimiler ces fonctions remarqueront une sincère différence dans le gestion de leur équipe en plein match, caractère des plus intéressants pour une série qui a la réputation de vite lasser les fans de football. Dans le même sens, EA Sports n'avait pas hésité à intégrer une nouvelle disposition des touches pour son soft, appelée Nouveau Contrôle Digital, mais qui n'est autre qu'une combinaison identique à un Pro Evolution Soccer, le tout pour offrir plus d'aisance et de possibilités aux joueurs.

Pour le reste Coupe du Monde de la FIFA 2006 est des plus abordable, s'assimile rapidement à un point que commencer le jeu en difficulté semi pro s'avère indispensable pour ne pas tomber dans la ridicule prestation qu'offre l'IA en amateur. On note d'ailleurs, dans cette même IA, une petite évolution par rapport à En route pour la coupe du monde de football 2006. En effet, si les défenseurs avaient déjà bénéficié de plus d'intelligence dans les réactions, voici qu'à présent cela n'empathie plus sur le reste de l'équipe qui peut ainsi développer des vrais phases de jeu et même parfois nous surprendre. On apprécie d'autant plus que ce sentiment se développe si on monte le niveau de la difficulté de l'adversaire. Quant à ceux qui se plaindront de la répétitivité des phases de jeu, force sera de constater qu'ils ne feront parti des joueurs qui ont compris que cet opus ne demande donc qu'un peu de temps et d'exploration avant de pouvoir montrer ses différentes possibilités. On aurait tout de même apprécier des évolutions plus franches mais le fait est là, il faudra attendre la cuvée 2007.

C'est bien, c'est beau, mais c'est neuf ?




Alors que En route pour la Coupe du Monde jouait son atout sur la partie esthétique, ce Coupe du Monde 2006 se contente d'être une bonne copie de son aîné, ce qui n'est pas pour nous déplaire. La modélisation est remarquable, qu'elle concerne les joueurs, dont on reconnaît les plus grandes stars, ou les stades allemands qui accueillent la compétition. Mais les mêmes défauts que le précèdent opus apparaissent puisque la pelouse est malheureusement toujours associée à une étrange texture alors que les joueurs les plus méconnus eux ont tendance à être frères jumeaux... Cependant petit plus pour la gestion des lumières qui, comme c'est le cas à la télé pour un match diffusé en plein après midi, nous fait merveilleusement cligné des yeux selon que l'on joue tantôt à l'ombre, tantôt en pleine lumière. Autre point fort, l'ambiance graphique. Cette expression, aussi inhabituelle soit-elle, se doit d'être ici utilisée tant on a l'impression d'être au coeur de l'événement. Un beau public tout en 3D, les drapeaux dans les stades, les ballons gonflables, les confettis, les animations pré-match... tout est fait pour reproduire ce moment festif qu'est la Coupe du Monde. Les menus quant à eux bénéficient d'une présentation claire, nette et précise. La recette est gagnante, le joueur satisfait.

La bande sonore est également une maître pièce de cette ambiance si particulière. Le public se fait vraiment présent et sait se faire entendre lorsqu'il est satisfait tout comme il sait être mécontent lorsque son équipe est décevante. Il en est de même, par exemple, pour un joueur faisant une faute non sanctionnée et dont le public sifflera à chacun de ses touchés de balle jusqu'à la fin de match, on s'y croirait ! Associez cela aux gueulades de vos joueurs sur le terrain et au bruit du contact entre le cuir du ballon et les chaussures des 22 acteurs, alors vous serez combler et absorber par cette ambiance. Concernant les commentaires français, ils sont ici assurés par Hervé Mathoux et Paul Le Guen. Et si les interventions de ce dernier ne se font pas toujours assez présentes, nos deux compères nous offrent l'agréable surprise de très bien animer les parties avec des réactions pertinentes, dosées même si parfois et comme d'habitude, complètements à coté de la plaque. Coté musique, ambiance Amérique du sud, Européenne ou Asiatique garantie, du grand art !

Point complet
Là où la mascarade FIFA 06 : En route pour la coupe du monde de la FIFA avait suscité un mécontentement général et tout à fait logique, Coupe du Monde FIFA 2006 vient palier à un manque d'intérêt certain de son prédécesseur. On prend plaisir à jouer, l'ambiance est excellente et le gameplay, copié à FIFA 06, contient bon nombre d'améliorations. Bref, on se laisse envoûter. Reste que la 360 est en droit d'attendre encore mieux sur le plan esthétique et plus exactement sur les détails graphiques, tout comme elle était en droit d'avoir un tel soft dès son lancement. Au final on est content de donner le coup d'envoi de la partie même si l'impression que le match se joue avec pas mal de retard se fait sentir...

On a adoré :
+ Très bonne réalisation
+ Toujours aussi fun en multi
+ Ambiance excellente !
+ Gameplay aguicheur...
On n'a pas aimé :
- ...mais qui mérite davantage de possibilités
- Encore des imperfections techniques et esthétiques


Consulter les commentaires Article publié le 13-06-06 par Jeremy F.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2019